Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jean-yves masson

Tags relatifs

Dernières notes

Michèle Desbordes, « L’emprise »

© Vincent Fournier   «  Je marche et je marche encore. Ça fait bientôt dix ans que je marche là de ce côté ou de l’autre du fleuve. Que je suis revenue. Je marche dans l’été, et parfois au plus fort des chaleurs le ciel se charge d’une pluie soudaine ou d’orage, de giboulées, presque douces par-dessus les moissons. D’un trait le coteau file le long du fleuve, clair,...

Publié le 26/06/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Jean-Yves Masson, « ES IST WORDEN SPÄT »

DR   « Nous sommes venus tard et les chemins mentaient qui promettaient une lumière au prix des cendres. Les routes étaient sombres et les forêts brûlaient là-bas, dans le déclin du jour amer. Ah oui, nous sommes venus tard, il s’est fait tard , et nous avons trouvé le lit défait, la chambre obscure. Depuis longtemps le feu dans l’âtre était éteint. Mon...

Publié le 28/12/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Lutz Seiler, « Kruso »

DR   « “La mission de l’Est, Ed, je veux dire de l’Est tout entier à commencer par les yourtes casaques, par la tente de cirque de ma mère à Karaganda, tu sais, de là-bas jusqu’ici, jusqu’à cette île, cette arche…”, il avala de travers et recracha, mais la bouillie lui faisait manifestement du bien, “… ce sera de montrer la voie à l’Ouest. La voie vers la liberté, tu comprends, Ed...

Publié le 17/11/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

William Butler Yeats,«Michael Robartes et la danseuse»

DR   «  Au point du jour   Fut-ce le double de mon rêve Que la femme couchée à mon côté Rêva, ou bien partageâmes-nous le même rêve, Dans la première lueur froide du jour ?   Je pensais : “Il est un torrent Sur le fl anc de Ben Bulben, Que toute mon enfance tint pour cher ; Si je partais au bout du monde Je ne...

Publié le 15/07/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Wolfgang Hermann, « Adieu sans fin »

DR   « Il émanait du jardin une lumière singulière, comme si chaque feuille brillait de l’intérieur. À la cime des arbres, parmi les buissons, s’ouvraient des espaces intermédiaires qui étaient demeurés cachés pendant l’été. Il régnait alentour une lenteur, un flottement, comme si tout ce qui était vivant prenait conscience de sa faiblesse. Une fois que la lumière d’été...

Publié le 30/03/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Wolfgang Hildesheimer, « Masante »

© Isolde Ohlbaum   «  Ces après-midi : fatigué par un sommeil lourd, après un temps d’échauffement, j’ai reconquis ma place dans le déroulement de la vie quotidienne. Je parviens alors de nouveau à classer et à déterminer les images, les mots, les lieux, les noms, le bien et le mal, – les idées en revanche ne me viennent pas, la partie exploitable de mon imagination ne...

Publié le 02/08/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Thanassis Hatzopoulos, Cellule

             Héritier   Il allume des feux Qui content des territoire et inhume En des douleurs révolues les maigres ossements qui subsistent   Files d’ancêtres trépassés Des hommes à la file, assassinés, solitaires, D’hommes qui trahissent, hommes Qui se lavent les mains Qui mesurent sans...

Publié le 27/02/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Thanassis Hatzopoulos, Cellule

                                                                                 Homme     Réfléchi Alliant force et mesure Il avance   Et cette...

Publié le 28/11/2014 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean-Yves Masson, « Poèmes du voleur d’eau»

  lxi. Description d’un jardin   Je me souviens d’un jardin d’encre dans un livre que l’on avait déplié contre le mur, où l’on suivait des yeux la forme des nuages que le pinceau avait décrite avec douceur. Dehors, dans les jardins, je retrouvais l’œuvre du peintre, les arbres d’encre torturés qui se dressaient devant l’étang, refusant d’affronter le ciel...

Publié le 07/02/2013 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Traduction, traductologie, histoire de la traduction

  Entretien avec Jean-Yves Masson     Né en 1962, Jean-Yves Masson est professeur de littérature comparée, éditeur et écrivain. Spécialiste de l’histoire de la traduction littéraire et grand connaisseur des lettres allemande, irlandaise ou encore italienne, il a traduit des œuvres de Yeats, Mario Luzi, Roberto Mussapi, Leonardo Sinisgalli, Pétrarque,...

Publié le 01/06/2012 dans flandres-hol... par daniel cunin | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant