Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : aube

Tags relatifs

Dernières notes

AUBE

  les plis de la nuit évacués par la bonde   les planètes s'alignent sur le fil de l'aube    

Publié le 01/10/2017 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

TÉNÉBREUSE MÉLANCOLIE

  TÉNÉBREUSE MÉLANCOLIE A l'aube de la connaissance Il n'y avait pas de blessures. Cependant, l'univers humain est tel Que sous les strates de la mémoire S'affaire sans discontinuer l'envahissant passé. Alors, là où se pose le regard il fait nuit Et du tréfonds opacifié des ténèbres La détresse, têtue, grave ses jours tristes. P. MILIQUE

Publié le 25/03/2017 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Esther Tellermann, Éternité à coudre

                 C’est assez soir désormais        s’incline dans l’orage lorsque l’un l’autre voulions          Jérusalem. Fournaise jusqu’aux portes où s’inventent les lettres          de l’autre côté...

Publié le 11/02/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

HONNEUR

  un lendemain à l'aube   d'une épaule touchée on lavera son honneur    

Publié le 29/01/2017 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

AUBE

  les nues gonflées de grandes orgues   le rouge-gorge est fluet sous cette aube      

Publié le 27/10/2016 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Isabelle Baladine Howald, fantômes

                 je — court à la mort   (devancer sans fin la scène des adieux, je — court devant — les mains et les bras tendus ouverts pour / contre)   Je ne veux pas que le jour commence je ne veux pas que le jour finisse   à chaque mort je   pense    non pas pensée  ...

Publié le 03/10/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Parution de Pavane pour une nebbia (Encres Vives, janvier 2016)

  Florence Noël , Pavane pour une nebbia, Encres Vives, coll. Encres blanches n°649, 2015, 16p., 6,10€.  Œuvre de Pierre Gaudu " ciel ouvert ", dessin 50x50 cm, 2013.   4 e de couverture Il y a, dans la marche contemplative, une forme de danse codée où chaque merveille du paysage vient comme à la rencontre d’une question du marcheur. Et, lorsqu’il s’élève vers...

Publié le 28/03/2016 dans Panta Rei par clepsydre | Lire la suite...

L’ÉCRIN DES NOUVEAUX JOURS

  L’ÉCRIN DES NOUVEAUX JOURS     C'est ainsi: un temps s'en va et l'autre s'en vient, Les années font de même qui toujours récidivent. Que serions-nous sans l'espérance d'un avenir Prêt à nous offrir l'aube d'une réponse neuve? Le passé déjà s'éloigne en clignant des paupières, Le présent s'embrase de ce qu'il n'est bientôt plus Tandis que...

Publié le 10/03/2016 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Val'Frison, à la Ville comme à la Champagne...

Il faut se lever de bonne heure pour gagner la côte des Bar. L'Aube se mérite, c'est le matin qu'on prend son avance. Ville sur Arce, une ville à la campagne. Et en Champagne. Petite, quelques maisons, à peine un village. Et une coopérative, pas loin. Dans la vallée de l'Arce. Un peu plus au nord que celle de l'Ource, qui se jette dans la Seine après Celles et bien avant Chaource, cité...

Publié le 11/10/2015 dans Le blog d'Olif par Olif | Lire la suite...

Eugenio Montale, La tourmente et autres poèmes

                        Jour et nuit   Même une plume en volant peut dessiner ta silhouette, ou le rayon qui joue à cache-cache entre les meubles, répercuté du toit par un miroir d’enfant. Sur le pourtour des murs des traînées de vapeur allongent...

Publié le 20/05/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant