Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : enfance

Tags relatifs

Dernières notes

Semaine 09 2020 : Musique !

Publié le 24/02/2020 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

LA SOUPE AUX CAILLOUX

Quand je n'allais pas encore à l'école maternelle, c'est-à-dire, avant 4 ans, mon père m'emmenait chez ses parents, l'après midi, sur son vélo. Il travaillait comme contremaître à l'usine où son père était comptable et concierge. Mes grands parents vivaient dans la maison qui se trouvait dans la cour de la bonneterie. Derrière la maison, ma grand mère élevait des poules. Il y avait une...

Publié le 16/01/2020 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

LETTRES AU PERE NOEL

Voici quelques lettres écrites au Père Noël par des garçons et des filles de 2 à 10 ans, dans les années 80 (on croit encore au Père Noël à l'âge de 10 ans ?) "Cher Père Noël, je voudrais cette année un habit de fée, bleu pâle, pour aller avec mes cheveux blonds, un costume de majorette avec des bottes blanches et de la fourrure au col, un coffret de maquillage où il y aura des tas de...

Publié le 17/12/2019 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

”Histoire des écoles du dimanche et du jeudi” (A. Ruolt)

Cet article resitue les origines du mouvement des Écoles du dimanche et du jeudi et montre comment l’instruction religieuse et l’instruction générale s’y sont toujours entrecroisées, aussi chez les protestants français au xixe siècle jusqu’à la loi Ferry et au-delà dans ou hors de l’école. Il rappelle aussi le sens du jeudi (remplacé par le mercredi en 1972) sans cours à l’école pour...

Publié le 15/12/2019 dans Sébastien FATH par A lire | Lire la suite...

L'ENFANCE selon Jacques ARAMBURU

  Enfance, rais d'oiseaux Bouche de tournesol à l'affût du soleil   Lorsque, rivière Chassant le feu de pierre en pierre   Tu captures Les crieurs de conques   Jacques ARAMBURU , Brulant sombre, Cheyne, 2008    

Publié le 18/09/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Pascal, Jean Louis, Didier, Lionel, Serge et les autres.

Mon premier amoureux s'appelait Pascal. J'étais dans sa classe, à l'école maternelle qui était mixte. Il était blond et avait un visage d'ange, c'était mon avis. Un jour, en rentrant de l'école, pour exprimer mon amour pour ce petit garçon, je dis à ma mère : "je voudrais un petit frère qui s'appelle Pascal M....". Ma mère m'a écoutée sans comprendre vraiment, elle a souri et n'a pas relevé....

Publié le 15/09/2019 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

LES CHATS DE MES PARENTS

Le premier chat que mes parents ont adopté, c'était en 1959. Nous l'avons appelée Mimine, elle est venue un jour dans notre jardin. Elle n'appartenait à personne. Nous l'avons donc gardée. Elle était tigrée et a vécu 14 ans.                   Mimine a eu de nombreux chatons mais nous n'en avons gardé que deux : Moumousse et...

Publié le 01/09/2019 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

TANTINE

Ma tantine s'appelait Camille. Elle aurait eu 100 ans le 17 octobre prochain. Mon père était son cousin mais plus jeune qu'elle, puisque né en 1922. Tous les deux enfants uniques de deux soeurs, Thérèse et Madeleine, ils se voyaient souvent bien que n'habitant pas la même ville. Tantine ne s'était jamais mariée et n'avait donc pas eu de descendance. Est-ce parce qu'elle n'avait jamais connu...

Publié le 13/08/2019 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Mon 1er vélo

Enfant, je ne possédais pas de vélo. Je me souviens par contre avoir reçu comme cadeau de Noël une  trottinette rouge  qui sentait bon la peinture fraîche. Je devais avoir 8 ans. Je roulais sur le chemin goudronné qui longeait le jardin de mes parents. Cette trottinette possédait un frein à l'angle du guidon et de la plate forme où je posais le pied. Les chats s'enfuyaient à mon...

Publié le 08/08/2019 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Marcel, d'Erwin Mortier (Fayard, 2003)

Au début des années 1970, un petit garçon est élevé par ses grands-parents dans un village de Flandre où les vieilles rancunes sont tenaces, la guerre mal digérée. La grand-mère du garçon partage son temps entre son métier de couturière et sa passion pour les morts : derrière les vitres de l'armoire du salon, elle range et époussette sa galerie de photos des défunts de la famille. Parmi...

Publié le 27/07/2019 dans Les... par Val d'amour | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant