Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : culture

Tags relatifs

Dernières notes

ENCORE QUELQUES PHOTOS DU JARDIN

Depuis le début de l'année, j'ai travaillé 32 h au jardin. J'ai acheté hier 3 bégonias et 2 pétunias.                                                                      ...

Publié il y a 2 heures dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

GRAISSER LA PATTE

Graisser la patte à quelqu'un :  Dans le temps où l'on payait la dîme sur le lard, le redevancier remettait, de la main à la main, au commissaire-dîmeur, une portion de la denrée soumise au droit, afin de capter sa bienveillance.

Publié il y a 7 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

AVRIL

Avril fait la fleur Mai en a l'honneur. Avril entrant, Coucou chantant, Sonnailles tintant. Il n'est point d'avril si beau Qu'il n'ait de neige à son chapeau. Avril pluvieux et mai venteux Ne rendent pas le paysan disetteux.      

Publié il y a 15 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

EMILE LE PAPILLON (histoire que j'ai écrite il y a 11 ans)

Emile s’étira sur son lit de paille. Sentant la chaleur monter autour de lui, il se leva et se dirigea vers la fenêtre. Un ciel bleu azur le réveilla tout à fait. Il resta un moment à contempler la nature qui s’offrait devant lui, puis marcha vers la porte et l’ouvrit. Dehors, il n’entendit aucun bruit, seulement les abeilles qui passaient devant lui en bourdonnant. La chaleur...

Publié il y a 19 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

ADMIRATION

Un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire (Nicolas BOILEAU). L'admiration se passe de l'amitié. Elle se suffit à elle-même (Jules RENARD). Nous aimons toujours ceux qui nous admirent ; et nous n'aimons pas toujours ceux que nous admirons (LA ROCHEFOUCAULD). L'étonnement est une surprise longue et accablante ; l'admiration, une surprise pleine de respect...

Publié il y a 21 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

LE PETIT POUCET de Charles PERRAULT

On ne s'afflige point d'avoir beaucoup d'enfants, Quand ils sont tous beaux, bien faits et bien grands, Et d'un extérieur qui brille ; Mais si l'un d'eux est faible ou ne dit mot, On le méprise, on le raille, on le pille ; Quelquefois cependant c'est ce petit marmot Qui fera le bonheur de toute la famille.

Publié il y a 28 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

C'EST UNE LANGUE DE PENTECOTE

Une langue de Pentecôte est une langue qui n'épargne personne, comme une langue de feu. Allusion au Saint-Esprit descendu en langues de feu sur les apôtres de Jésus Christ, le jour de la Pentecôte. On le dit aussi de quelqu'un qui exprime sa façon de penser avec une rude franchise.

Publié le 16/03/2024 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

L'HIVER DES ALPES (Marc-Antoine Girard de Saint-Amant)

Ces atomes de feu, qui sur la neige brillent, Ces étincelles d'or, d'azur et de cristal Dont l'hiver, au soleil, d'un lustre oriental, Pare ses cheveux blancs que les vents éparpillent ; Ce beau coton du ciel de quoi les monts s'habillent, Ce pavé transparent fait du second métal ;  Et cet air net et sain, propre à l'esprit vital, Sont si doux à mes yeux que d'aise ils en...

Publié le 06/03/2024 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

CITATIONS EN VRAC

L'animal qui a le plus profité de la compagnie de l'homme est le microbe (Malcolm de Chazal).               La mode est la plus excellente des farces, celle où personne ne rit car tout le monde y joue (André Suarès). La fausse modestie est le plus décent de tous les mensonges (Chamfort). La peur du jugement des autres est un des...

Publié le 02/03/2024 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

EN LECTURE

J'ai commencé le 11 ce livre de 596 pages, édition du 13.01.1988, chez Grasset . J'en suis à la moitié. J'apprends beaucoup sur sa vie. https://www.babelio.com/livres/Vitoux-La-vie-de-Louis-Ferdinand-Celine/176283    

Publié le 28/02/2024 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant