Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : campagne

Tags relatifs

Dernières notes

Carnet Photo / Ne penser qu'au lac

                                                                                             ...

Publié il y a 22 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Caricature antitabac

dessin par WANER

Publié il y a 27 jours dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Treizième poème du bois de chauffage

Les nuages poussés par la bise sentent la neige   Il arrive que quelque chose ou quelqu’un qui menacent puissent dégager une odeur particulière   Aujourd’hui ce n’est qu’un parfum de neige mais le bois n’est pas encore livré   N’y pensons plus l’éclaircie passe dans les frênes   Photo : éclaircie dans les frênes, chez moi © Éditions...

Publié le 28/10/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Douzième poème du bois de chauffage

Voilà une belle journée pour le petit bois car cette nuit le grand vent a secoué les frênes et tout ce qu’il pouvait   Il faudrait remplir des brouettes avant la pluie le temps pourrait manquer   Mais j’ai compris que le temps a toujours été le luxe de ma vie étrange et je reste assis au milieu de la ronde des feuilles d’automne qui ressemblent à des papillons  ...

Publié le 26/10/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Onzième poème du bois de chauffage

Ils retournent à l’état sauvage mes arbres fruitiers je n’ai ni le temps ni les compétences pour les en empêcher   J’ignore si l’on peut encore les rattraper ils me prennent de vitesse et Dieu sait que moi aussi je m’ensauvage alors pourquoi pas eux   Le pommier le poirier le cerisier et le prunier sont tout barbus il paraît que ce lichen qu’on appelle tabac de sorcière...

Publié le 25/10/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

En forêt

Tu as une réunion mais en même temps pas mal de dossiers à traiter   Tu as cette réunion qui ne te concerne en rien et tout ce travail qui ne te concerne en rien mais que tu dois abattre car tu es payé pour cela   Mais la réunion qui ne te concerne en rien prime sur les dossiers à traiter parce que le nouveau directeur régional s’est déplacé   Il tutoie tout le...

Publié le 20/10/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Dans l'automne flamboyant

  La caissière est accablée ainsi que le pompiste la vendeuse la guichetière le manœuvre de l’industrie et du bâtiment le garçon de café le directeur la secrétaire le représentant tous accablés l’employé administratif le laveur de vitres tous ils vivent des journées grises dans l’automne flamboyant   La caissière vit des journées grises dans l’automne flamboyant  ...

Publié le 17/10/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Dixième poème du bois de chauffage

C’est difficile de communiquer avec le type qui livre le bois de chauffage sous les gros nuages violets du petit matin Non pas que je souhaite vraiment communiquer mais juste avoir l’air à peu près affable même si je n’ai pas encore bu mon premier café Il a l’habitude de parler bref et fort à cause du bruit du camion et de la benne qui verse les onze stères mais moi j’ai été éduqué...

Publié le 10/10/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Rapide inventaire du soir (huitième poème du bois de chauffage)

Parfois en fin de journée je regarde ce que j’ai Aujourd’hui devant la baie vitrée je vois les roses de septembre Le soleil est derrière la montagne j’ai aussi l’odeur de la pelouse mouillée J’ai le tas de bois que j’ai scié et que j’ai empilé à la hâte ça ira bien comme ça J’ai les roses l’herbe et le bois qui sont à moi dans le temps humain mais à personne dans le temps...

Publié le 04/10/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

LA GROSSE PIERRE (cinquième poème du bois de chauffage)

Parfois il me plairait d’inverser les rôles D’être la grosse pierre que j’ai mis une demi-heure à sortir toute poisseuse de cette bouillie qui donne le joli potager Sous la lune elle brille maintenant toute blanche lavée par la pluie Quelle belle pierre disent les visiteurs bien qu'elle n'y soit pour rien Alors je m’assois sur elle après avoir rempli ma brouette de...

Publié le 30/09/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant