Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : antoine emaz

Tags relatifs

Dernières notes

Antoine Emaz, Personne : recension

  Le livre reprend quatre poèmes, dont trois parus chacun en édition limitée — deux en 2017, un en 2018 — le dernier dans une anthologie en 2018, et un poème plus ancien (1996), "Personne", lui aussi publié en tirage limité. Il s’ouvre par la question « et donc là qui », à laquelle Antoine Emaz refuse, comme il l’a toujours fait, « d’aboyer / moi moi moi ». Ce...

Publié le 18/06/2020 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Antoine Emaz, Personne

Passants   loin sur le sable au matin des passants qui semblaient ressembler   passants rien d’autre   mais assez pour lever zn tête après leur passage d’autres passés que l’on poursuit de l’œil dedans alors que l’espace est devant vide à nouveau   on ne sait comment faire pour bloque rles deux yeux dedans dehors...

Publié le 19/05/2020 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Antoine Emaz, Lichen, lichen

                                       En hommage à Antoine Emaz, disparu le 3 mars 2019                        Lyrisme : le terme me gêne aux entournures à cause de son lien au chant. Char : « aucun oiseau ne...

Publié le 03/03/2020 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Antoine Emaz, « En deçà »

© : Régis Nardoux   Pâle « au bout du jour il n’est pas grand-chose à quoi peuvent s’accrocher les doigts dans un silence de chair remuée vive   le plus souvent on s’est tenu à la surface des gens ou des choses avec en dedans un grand désir muet ––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– les êtres s’échappent  ...

Publié le 17/04/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Biffure 6

Factorie, septembre 2016 qui sait pourquoi il y a du vent il y a le flot à contre- courant il y a cette nostalgie d'un monde qui n'a plus de place l'oeil se tourne vers un rêve de mouvements profonds *Mots rescapés des biffures de la page 120 de Cambouis d'Antoine Emaz

Publié le 24/12/2016 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Antoine Emaz, Limite

                                                                  24.10.2013  ...

Publié le 03/12/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Antoine Emaz, Cambouis

                                      Il ne faut pas briller, mais luire. Les images les plus faibles ont la résonance la plus longue. Celles qui flashent durent leur éclair, pas davantage.   Vieux disque de Dylan, Blonde on blonde , et temps gris dehors. Correspondance entre cette...

Publié le 19/11/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Antoine Emaz, Planche

                                               Tel qu’il est, et compte tenu de l’histoire, ce monde paraît sans issue. À partir de là, on peut commencer le travail vers quelle résistance ou quel espoir, même malingre. Poésie, une charpie de mots pour soigner, accompagner...

Publié le 04/04/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

James Sacré, Figures qui bougent un peu, et autres poèmes

                            Figure 9   La nuit la neige ou presque la nuit le soir les arbres immobiles qui sont dedans, les talus hauts les maisons ou rien que des vieux hangars sont allongés là contre j’aimerais penser à d’autres lieux...

Publié le 28/02/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Antoine Emaz, Soirs

  accorder la langue sur peu de choses   là ce soir seul avec le jour en vrac   tout est passé     restent l'herbe quelques feuilles tordues sèches le froid clair encore le mur   entre l'herbe et le mur la lumière glace à chaque fois renvoie une paroi de froid   à la fin le crépi craque gris...

Publié le 10/02/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant