Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : temps

Tags relatifs

Dernières notes

L'AQUARIUM

  Une dimension semble perdue et ne subsiste que l'infini des profils allongés en huit dans un paysage de naufrage où les profondeurs même s'aplatissent en un théâtre qui ferait glisser ses comédiens sur le rideau, composant à eux tous un manteau d'Arlequin. Les sons aussi sont engloutis, et nous voici béats face à l'aquarium où le temps se consume encore, même si le sable repose....

Publié le 12/09/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Silvia BARON SUPERVIELLE et le TEMPS

  précise partout la présence de la saison qui consume le temps   Silvia BARON SUPERVIELLE , Autour du vide, Arfuyen, 2008    

Publié le 21/06/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Il Kairós

Il Kairós Massimo Selis Ex: http://www.ilpensieroforte.it «There is a crack, a crack in everything / That's how the light gets in (Vi è una crepa, una crepa in ogni cosa / È così che la luce entra)» cantava Leonard Cohen in Anthem. L’arco di questo ultimo scorcio di modernità, nella fattispecie, la sua esternazione tecnologica, ha finito la sua corsa. La curva...

Publié le 25/05/2019 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Où est la maison ?

Phot Sara Les maisons, ces lieux où l'on se sent chez soi quand le soir tombe, les maisons se perdent avec le temps, les vicissitudes de l'âge et de l'argent. Les familles, ces maisons aux recoins poussiéreux et secrets, s'accroissent et se délitent, se réunissent et s'éparpillent, pour n'être presque plus, avec le temps, les vicissitudes du cœur et de l'argent. Les livres même, tombent...

Publié le 06/04/2019 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

CHAUD

  coup de chaud dans l’air du temps de l’homme   recherche du temps perdu de l’abeille de l’ours polaire    

Publié le 05/04/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

1. Synchronicités (conscience, univers connecté, rêves et autre temporalité)

On doit évoquer de temps en temps les ombres idéologiques, qui sont des menaces réelles... Alors c'est bon de compenser cela en allant vers les rêves de notre conscience (on le fait aussi en créant poèmes ou photographies).   … Synchronicités , cela peut surprendre, comme sujet. Jung a écrit un livre, majeur, sur ce sujet, et d'autres (analystes, philosophes, scientifiques) ont étudié...

Publié le 31/03/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Je chille, tu chilles, il chille etc.

J’admire chez les indiens leur aptitude à ne rien faire, aptitude qu’ils sont peu à peu en train de perdre. Dans l’ère de la productivité, du rendement, de l’optimisation, ne rien faire est une aberration. Travailler, lire, faire du sport ou le ménage, cuisiner, jouer, dormir, voyager, surfer sur les réseaux sociaux, l’esprit est sans cesse sollicité. Alors quand ça devient pesant,...

Publié le 04/03/2019 dans Indian... par IndianSamourai | Lire la suite...

EAUX

  autres eaux autre humeur tempérament   le temps ment mêmes eaux   pas mieux avant    

Publié le 15/02/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Du temps perdu et de sa vaine recherche.

"Periculosum est credere et no credere"   disait Phèdre. Il est dangereux de croire et de ne pas croire. Nier les faits a priori, c'est orgueil et sottise ; les accepter sans inventaire, c'est faiblesse et folie .  Je souffre du temps gaspillé à ne rien faire.  Vivre ne consisterait-il qu'à gâcher du temps ? Chacun devrait chercher et trouver la grande tâche qui...

Publié le 28/01/2019 dans ANGE HEURTEBISE par Ange Heurtebise | Lire la suite...

Contemplation

Être libre. Ne pas se laisser enfermer dans un système. J’ai failli succomber et perdre ma liberté. Je ne savais plus voir l’oiseau sur l’arbre ni la fleur dans la prairie. J’ai failli devenir adulte. Rester un enfant, pouvoir m’émerveiller de tout. Être libre, c’est sans doute l’innocence et je veux rester naïf. Il est si simple d’intégrer un système, quel qu’il soit. Comme il est...

Publié le 19/12/2018 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant