Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : mort

Tags relatifs

Dernières notes

Des sapins à Noël

Dessin de Zaitchick dans Le Parisien du 7 novembre 2020.

Publié le 25/12/2020 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Caricature Donald Trump

Caricature par L'Enigmatique LB (à lire aussi dans "Siné-Mensuel" )

Publié le 22/12/2020 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Les dieux du stade sont des hommes comme les autres

Coup sur coup, deux idoles sportives s’en sont allées et qui pour des raisons différentes ont été des sources d’inspiration tant pour l’auteur de ces mots que pour des générations entières. Au-delà des qualités sportives qu’ils exprimaient sur les terrains, qualités hors du commun pour Maradona et souvent brillantes pour Dominici, c’est leurs trajectoires d’hommes, dévorés de démons...

Publié le 28/11/2020 dans Defense de rire par S. Lle noel | Lire la suite...

la MORT selon Nelly SACHS

  ... Personne ne sait plus la chute sans bruit des pétales depuis que tombe des airs la mort savamment inventée - ...   Nelly SACHS , Éclipse d'étoile, trad. M.Gansel, Verdier, 1999    

Publié le 20/11/2020 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Voir de ses propres yeux

quatrième manœuvre de diversion, histoire de revenir sur le bouleversant et exigeant récit/roman/essai d'Hélène Giannecchini "Voir de ses propres yeux", accompagnée de la musique de Dead Can Dance, puisqu'au royaume des aveugles les borgnes sont rois. Voir de ses propres yeux de Hélène Giannecchini, aux éditions La Bibliothèque du XXIe siècle   lien vers la vidéo : ...

Publié le 17/11/2020 dans Manoeuvres... par la bouche plein de terre | Lire la suite...

Little de David Treuer

Ce roman choral, premier roman de David Treuer, développe la vie de plusieurs personnages entre le début du XXème siècle et 1980 dans une réserve indienne du Minnesota et plus précisément dans le lotissement bien nommé de Pauvreté. Le point de départ du récit est l'enterrement de Little dont on n'a pas retrouvé le corps, un garçon de huit ans qui ne parlait pas ou à peine - ce Toi jeté de...

Publié le 27/09/2020 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

La VIEILLE selon Gisèle PRASSINOS

  La vieille   Qui lui a soutiré sa charpente l'a réveillée bourre aux milliers de dents ?   Lever le doigt est une aventure. Penser fore en ce corps étrange le lit d'une rivière sans eau.   Petit visage vieux visage où le vent a rivé ses griffes qui a aiguisé ta charpente ?   Petit visage seuil dès l'aube où la mort...

Publié le 24/09/2020 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Mort et déterré, Un cadavre en cavale, tome 1

Aujourd'hui, direction le cimetière pour faire la connaissance de Yan! Yan Faucher est mort, mais l'adolescent ne repose pas vraiment en paix, il continue de penser à ses proches. Devenu zombie, il va même trouver le moyen de sortir de son cercueil. Retrouver sa famille, ses amis, pas si simple quand on est censé reposer six pieds sous terre. J'ai beaucoup aimé la lecture de ce...

Publié le 16/09/2020 dans Le Livroblog par Hilde | Lire la suite...

#WomenSupportWomen Nous, pour le meilleur ou pour le pire ?

 « Oui, je te prends comme légitime époux, pour le meilleur et pour le pire; devant Dieu et devant nos familles et amis, je fais la promesse solennelle de t'aimer, de te chérir et de t'être fidèle dans la richesse comme dans la pauvreté, dans la santé comme dans la maladie, dans la joie comme dans la peine, jusqu'à ce que la mort nous sépare. » à ces vœux devraient s’ajouter « mais il...

Publié le 05/08/2020 dans Et patati et... par Anja Lalaina | Lire la suite...

Rainer Maria RILKE, Le livre de la pauvreté et de la mort. Ou ce ”que tout homme en soi porte”,...

Ô vers où l’emporta, lui si clair, sa chanson? Que ne le sentent-ils de loin dans sa joie et dans sa jeunesse les pauvres qui attendent ?   Que ne surgit-il en leur crépuscule — Lui, de la Pauvreté grande étoile du soir ? Rainer Maria Rilke Le Livre de la pauvreté et de la mort (1903), excipit Seuil, Œuvres 2 , 1972 (traduction de Jacques...

Publié le 15/07/2020 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant