Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : humour

Tags relatifs

Dernières notes

REISER : VARIATIONS SUR UN THÈME

Pas besoin de commentaires. *** Dans "Les Années Reiser", 1975. *** Couverture du 2 décembre 1976. *** Dessin de couverture Charlie Hebdo, 5 février 1976. Le titre : "Viol : sachez vous défendre !" *** Dans "Les Années Reiser", 1976 (éditions Albin Michel, 1996, merci Delfeil de Ton). *** Dans "Les Années Reiser", 1977. *** Idem. ***...

Publié il y a 16 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Semaine 47 : Moyen-age

Publié il y a 17 jours dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

REISER ET L'ARCON

En 1977, Reiser publiait (sans doute dans Charlie Hebdo) une grosse page de dessins pour rendre compte de sa visite à la dixième Biennale de Paris. Pour lui, les œuvres présentées ne relevaient pas de ce que j'ai appelé "l'Arcon (temporain)", mais de , ce qui révèle l'attitude du bonhomme face à beaucoup d' "inventions" de la "modernité" triomphante, dans lesquelles il ne voyait que...

Publié il y a 18 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Tous pigeons ?

Il y avait  déjà eu un précédent  dans le bordelais où un homme politique s'était exilé au Canada pour faire oublier ses déboires de justice  et revenu accueilli presque à bras ouverts comme le Messie. Aujourd’hui, certains Levalloisiens   sont prêts à organiser une collecte afin de récolter des fonds pour payer la caution qui ferait sortir leur maire de prison. Elle a...

Publié il y a 26 jours dans Délire du... par herisson | Lire la suite...

Extrait de mon prochain roman

J’éprouvais certes de la joie à liquider ainsi une décennie d’énergie et de créativité gaspillées dans le travail mais j’étais du même coup conscient des problèmes qui allaient vite succéder à cette éphémère ivresse de la liberté. Telle est la cruelle aliénation du travail qui tourmente aussi bien celui qui détient un emploi que celui qui s’en trouve privé. Comme pour étayer cette triste...

Publié le 06/11/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Le Roman des Goscinny

   La récente sortie de La Fille de Vercingétorix (par le duo Conrad-Ferri) est une invitation à se replonger dans les aventures plus anciennes d'Astérix et Obélix, en particulier celles scénarisées par René Goscinny (1926-1977), auquel un roman graphique a été consacré. Il est paru cet été. Je viens d'en achever la lecture.    La couverture annonce...

Publié le 02/11/2019 dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Extrait de mon prochain roman (parution début 2020)

C’est à cet instant que je vis la porte d’entrée entrouverte, une négligence qui m’aurait valu les foudres de tante Marcia. Le manoir pouvait en effet assurer la subsistance d’un régiment d’antiquaires et de brocanteurs. Avant de m’occuper de débarrasser les restes du petit déjeuner, je voulus m’offrir un quart d’heure pour faire le point mais je m’aperçus que la table était parfaitement...

Publié le 30/10/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Décision . . .

Publié le 26/10/2019 dans Délire du... par herisson | Lire la suite...

Début d'un prochain roman (Parution premier trimestre 2020)

Dans la même journée, j’appris deux nouvelles : un, que j’étais viré, deux, que je devrai désormais garder le chartreux. La première me fut signifiée par une lettre recommandée au bas de laquelle le paraphe triomphant de mon directeur départemental m’ indiquait qu’il avait enfin eu ma peau. La seconde me parvint sur la page arrachée à un agenda surmontée de la date du 14 mai 1920 et signée...

Publié le 26/10/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Singeries . . .

Certaines banales expressions peuvent parfois vous stigmatiser.  L'usage de l''expression, "vous voudriez me mettre le singe sur l’épaule" toute droite sortie des grandes leçons de management nous rappelle  une fois de plus que toute le monde n'a pas fait science Po.  Loin de moi l'idée de polémiquer, je préfère vous refiler le bébé . . .   L'histoire de singe ici

Publié le 19/10/2019 dans Délire du... par herisson | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant