Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : langue

Tags relatifs

Dernières notes

Le déclin de l'intelligence et l'appauvrissement du langage

Le déclin de l'intelligence et l'appauvrissement du langage Par Christophe Clavé Source: https://jornalpurosangue.net/2023/01/21/o-ocaso-da-inteligencia-e-o-empobrecimento-da-linguagem/ Le QI moyen de la population mondiale, qui a toujours augmenté depuis l'après-guerre jusqu'à la fin des années 1990, a diminué au cours des vingt dernières années. C'est le...

Publié il y a 13 jours dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

MOT VIRAL 05

Meuf : histoire d’un mot snob. Là où ce mot viral révèle des mutations plus ou moins connotées.  Est-il sympa ou malveillant, neutre ou vulgaire, ce mot qui sent la fleur de banlieue ?  A vous de trancher, selon votre sensibilité au panurgisme linguistique.   « Tu fais trop la meuf », « arrête de faire la meuf », « fais pas ta...

Publié le 06/11/2022 dans Postage &... par Jacques GIMARD | Lire la suite...

Gérard TITUS-CARMEL CORPS et LANGUE

  une brume   quand la langue s'épuise à l'orée de dire je n'ai plus la main il me fait froid aux phalanges   et tous les quais d'un coup se sont vidés         ah comme il est bien fait au corps de laisser ainsi se fermer telle blessure qui       si longtemps l'a divisé   Gérard TITUS-CARMEL ,...

Publié le 02/10/2022 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Leo Zelada, Transpoétique. Anthologie poétique et inédits, éds Unicité

esprit de la nuit esprit de la nuit conduis-moi sur le chemin du feu qui dévore et purifie tout Machu Picchu , Transpoétique , p.20 Maître, comment atteindre la sagesse ? Brûle le papier, la plume et le bâton Koan de l’illumination , Transpoétique , p.34 Le monde regorge de signes pour qui veut voir. Mais c’est un brouillard si épais ce...

Publié le 17/06/2022 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

ÊTRE

  verbe être   entrave plus qu'auxiliaire   prison du moi   langue sous clé    

Publié le 10/06/2022 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

אב : le PÈRE-ALPHABET

  Maternelle dit-on, mais ce serait plutôt du père que l'on tient la langue qui fait le lait pour nourrir nos pensées, l'alphabet au commencement, à la genèse, en tête dit-on aussi parfois, de tous les livres possibles de tous les visages pleins de promesses, de tous les mondes à délier dans la génération capricieuse des lettres    

Publié le 01/06/2022 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

LANGUE

  Les lignes du papier ni le tracé des lettres ne pourront contenir la langue, qui glisse sur le papier librement comme les sons dans l'air sans relief ou les images dans la soie des esprits en partance Un mot peut être exact, la langue jamais, qui charrie tout le limon nécessaire à en brouiller le génie sous l'apparence de musique réglée où se rangent les lettres, le plomb laissant...

Publié le 09/05/2022 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

La LANGUE selon les PROVERBES

  La mort et la vie sont dans la main de la langue, et qui l'aime mangera de son fruit.   Proverbes , 18, 21    

Publié le 13/04/2022 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Prière - Je t'offre...

« Seigneur Jésus, Je T’offre mes mains pour faire ton travail. Je T’offre mes pieds pour suivre ton chemin. Je T’offre mes yeux pour voir comme Toi. Je T’offre ma langue pour dire tes paroles. Je T’offre mon intelligence pour que Tu penses en moi. Je T’offre mon esprit pour que Tu pries en moi. Surtout je T’offre mon cœur pour qu’en moi Tu aimes le Père et tous les hommes....

Publié le 11/07/2021 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Roberto Deidier (1965), Une saison continue

        Matinal   Il est un sentier incurvé le long du pli de l’oreiller avide et souterrain il descend jusqu’à un cosmos qu’il ne sait distinguer.   Dans le métro l’attention me contient, les yeux ouverts, où plus dense est la toile d’araignée du matin. Chaque station connue conjugue mes journées sur le...

Publié le 07/12/2020 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant