Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : grammaire

Tags relatifs

Dernières notes

Quand une étrange lubie vous gagne

POÉSIE DU GÉRONDIF   de Jean-Pierre Minaudier   Éditions Le tripode   A gauche, le cauchemar de mes années de lettres. A droite, les vagabondages linguistiques d'un passionné de peuples et de mots.   Collectionneur de grammaires de langue rares, Jean Pierre Minaudier s'est trouvé il y a de ça quelques années une addiction sinon étonnante et unique...

Publié le 22/06/2017 dans Librairie... par cordeliers | Lire la suite...

Le prédicat

"C’est [le prédicat], à l’origine, une notion logique qui remonte à Aristote. Mais le prédicat grammatical est plus récent et le concept est encore discuté. Dans la phrase  « Paul mange une pomme » , la grammaire classique distinguera le sujet  « Paul » , le verbe  « mange »  et le complément d’objet direct (COD)  « une pomme »...

Publié le 17/01/2017 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Du prédicat au novlangue

Du prédicat au novlangue Tout se ramène au sujet. Fini la distinction du sujet et du monde. Le monde n’est plus qu’une prédication du sujet, c’est-à-dire des caractères du sujet. Pierre Van Ommeslaeghe Professeur de philosophie Ex: http://www.bvoltaire.fr      L’introduction de la notion de prédicat dans les programmes...

Publié le 15/01/2017 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Diacritique

L'inventeur de la cédille est un certain Groçon. Philippe Geluck, Le Chat

Publié le 25/11/2015 dans Le bruit et... par Kyral | Lire la suite...

C'est pas faux

Pendant la leçon de grammaire, l'institutrice demande à Toto : - Dans la phrase "Le malade est mort des suites de son affection", peux-tu me dire où se trouve le sujet ? - Au cimetière, m'dame !

Publié le 01/07/2015 dans Blog de Blagues par Kyral | Lire la suite...

C'était le 29 juin...

1776. Sur la côte californienne, des missionnaires mexicains créent une mission dédiée à François d'Assise. Naissance de San Francisco. 1794. Saint-Just et Lebas obligent le conseil municipal de Strasbourg, « en vue de propager l’uniformité d’idiome dans cette partie de la république où la langue est moins usitée », à décréter que « toutes les inscriptions des bâtiments publics...

Publié le 29/06/2015 dans LE PHOTON par Le Photon | Lire la suite...

A force de dénigrer le passé, saura-t-on conjuguer au futur ?

    V ous pouvez aligner tous les arguments (du verbe latin arguere , supin argutum au sens primitif de: indiquer, expliquer; dérivés: arguments, arguties) de la ministre (se rattache au latin minor , minus et au substantif ministrum dont le sens primitif est: inférieur, serviteur, qui agit sous les ordres d'un maître) en faveur de la suppression de ces...

Publié le 29/05/2015 dans Michel Pourny par Pourny | Lire la suite...

LA THÉORIE DU GENRE S’INVITE DANS LA GRAMMAIRE – NOUVELLE OFFENSIVE DES FÉMINISTES COMMUNISTES

Publié par Johanna  Des militantes féministes partisanes de la théorie du genre ont lancé une pétition réclamant une réforme des règles de la grammaire française afin de faire écrire demain «Que les hommes et les femmes...

Publié le 02/05/2015 dans Le Parti de... par . | Lire la suite...

Manuels scolaires

Images didactiques de la communale - Ouvrages scolaires et livres d'école Images d'un temps lointain où l'école de la République apprenait aux enfants du primaire à lire, à écrire, à compter, à parler, à réfléchir et à observer... et transmettait également quelques mythes du type "nos ancêtres les Gaulois" et "Makoko roi du Congo s'adressant à Brazza : les Français sont nos amis, ils...

Publié le 22/04/2015 dans JP DUBS... par Dubois Jean-Pierre | Lire la suite...

La grammaire est une chanson douce, d’Erik Orsenna

Est-ce une grammaire, un conte, un roman, on ne sait. Mais ce que l’on constate, c’est cette fraicheur délicieuse que procure sa lecture. Les mots s’aèrent et se trémoussent, cherchant leurs adjectifs, leur article et toute la panoplie d’une phrase jusqu’au verbe qui transforme le tableau en action vivante. Comme on est loin de ces grammairiens prétentieux et imbu d’un savoir mort et glacial...

Publié le 15/03/2015 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant