Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : corps

Tags relatifs

Dernières notes

Bernard NOËL et les YEUX

  on a brûlé la peau de la mort on a mangé la boule des pleurs   mon corps repousse a dit le passant   il a mâché de la terre douce il a dit je veux des yeux   Bernard NOËL , Un livre de fables, Fata Morgana, 2008    

Publié le 27/04/2021 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Gérard MACÉ le MATIN

  ... Au petit matin nous sommes tous des enfants trouvés, que des mains inconnues ont déposés dans notre propre corps. Des mains aussi précises que celles d'une accoucheuse, aussi légères que celles qui fermeront nos yeux.   Gérard MACÉ , Filles de la mémoire, Gallimard, 2007    

Publié le 17/04/2021 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

24 heures dans la vie d’une femme

"Journal illustré d’un combat" : tel est le sous titre de la BD d’ Erin Williams , Trajectoire de femme (éd. Massot ). C’est effectivement un journal intime que nous propose la dessinatrice américaine. Elle y décrit sur plus de 300 pages une journée de travail, depuis le réveil, avec trajet aller-retour en train jusqu’à Manhattan, jusqu'à son coucher. Elle observe son environnement,...

Publié le 25/03/2021 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Méditation - La Messe, c'est identiquement le Sacrifice du Calvaire

« La prière des prières, c'est la Sainte Messe ; car c'est l'Œuvre de Dieu au-dessus de toutes ses œuvres. La Messe, ce n'est pas un nouveau Sacrifice ; non, c'est identiquement le Sacrifice du Calvaire. Le temps, l'espace qui nous séparent de l'Oblation du Golgotha n'ont rien à voir ici. Ils n'existent pas, de par la Volonté du Christ. A la Sainte Messe, non seulement nous sommes au...

Publié le 22/11/2020 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

L'omelette tachée n°15 2020, le webzine du croquis de coté

Bain de corps :       

Publié le 09/09/2020 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

Mon corps

« Ce que cache mon langage, mon corps le dit. Mon corps est un enfant entêté, mon langage est un adulte très civilisé... » « Fragments d’un discours amoureux » Roland Barthes

Publié le 11/08/2020 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Louise Labé, Œuvres, Sonnets

                       Sonnet VII On voit mourir toute chose animée,    Lors que du corps l'âme futile part :    Je suis le corps, toi la meilleure part ;    Ou es tu donc, dame vie aimée ? Ne délaissez pas si longtemps pamée    Pour me...

Publié le 14/04/2020 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Trois documentaires ”Questions ? Réponses !”

- Comment on fait les bébés ? de Cécile Jugla et Maud Riemann Ce documentaire propose de répondre à 60 questions que peuvent se poser les enfants sur le fait d'avoir un bébé. Tout commence par des questions basiques comme par exemple : pourquoi faut-il un homme et une femme ? Puis une double page explique les organes reproducteurs et quelques questions abordent la fécondation. Vient...

Publié le 26/02/2020 dans Les Petits... par Lizouzou | Lire la suite...

La VIEILLESSE selon Jorge Enrique ADOUM

  (Voici la vieillesse amèrement lucide, tristement insensible au mouvement des croupes qui, dans le déhanchement de l'été, pouvaient autrefois t'éblouir jusqu'à la damnation.   Voici la vieillesse qui traîne sa vie de jour en jour, comme si le corps était le même qu'avant-hier et elle regarde sans compassion ni haine ses bielles aujourd'hui usées, la chair...

Publié le 03/12/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Locédia, éphémère (39)

Alors, comme mu par un irrésistible besoin de chaleur, je te passais le bras derrière les épaules, prenant délicatement l’attache de ton bras dans ma main gauche et te pressant légèrement contre mon corps devenu insensible. Nous n’étions qu’un déjà sans possibilité de séparation. Et pourtant, si j’avais su alors ce qui nous attendait. Doucement, tu te tournas vers mon visage, offrant tes...

Publié le 27/11/2019 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant