Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : ophuls

Tags relatifs

Dernières notes

Sur vos écrans en 1971

EDITORIAL : Bornes chronologiques sur la route 71 Par Edouard S. - 27 janvier : Début de la troisième "Semaine de Positif". La revue présente dans deux cinémas parisiens sept films inédits : Les Dieux et les morts de Ruy Guerra, Promenade avec l'amour et la mort de John Huston, Trois tristes tigres de Raoul Ruiz, Fête funèbre de Mathias Klopcic, Tiers monde, troisième guerre...

Publié le 30/10/2014 dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1955

EDITORIAL : Par Edouard S. Quelle année, mes amis ! Une grosse vingtaine de films de la plus haute tenue nous aura donc été proposée en France en 1955. Et encore, derrière ce groupe dense, chacun aura trouvé le moyen d'en retenir plusieurs autres de valeur. Difficile, dès lors, de désigner "l'homme de l'année". Essayons tout de même. Alfred Hitchcock ? Fenêtre sur cour arrive en...

Publié le 11/06/2013 dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1953

EDITORIAL : Par Edouard S. Doo-doo-doo-doo / Doo-doo-doo-doo-doo-doo / Doo-doo-doo-doo-doo-doo / Doo-doo-doo-doo-doo-doo / I’m singing in the rain / Just singing in the rain / What a glorious feelin’ / I’m happy again / I’m laughing at clouds / So dark up above / The sun’s in my heart / And I’m ready for love ... 1953. En Union Soviétique, la mort du "petit père des...

Publié le 12/04/2013 dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1952

EDITORIAL : Par le Dr. Orlof Le cinéma est-il un art à part entière ? Et, à ce titre, peut-il connaître les mêmes bouleversements et révolutions esthétiques que la peinture ou la littérature ? En marge des sorties traditionnelles, quelques films tendent à nous le prouver. Au début d' Hurlements en faveur de Sade , une voix-off précise d'emblée : «  Au moment où la projection allait...

Publié le 11/03/2013 dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1950

EDITORIAL : Par Vincent J. 1950. La guerre froide se réchauffe un poil en Corée et en Indochine mais en Europe on tourne la page difficile de « l'après-guerre ». En France tout particulièrement, on s’engage dans les trente glorieuses avec 2CV et frigidaire en attendant mieux. Le français écoute Edith Piaf pleurer Marcel Cerdan, Yves Montand les feuilles mortes, ou Juliette Gréco...

Publié le 11/01/2013 dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1948

EDITORIAL : Par le Docteur Orlof L'année 1948 aura été placée sous l'égide de l'amour fou. Notre équipe s'est laissé séduire par la puissance baroque du Duel au soleil de King Vidor et n'oubliera pas de sitôt la passion tragique en Technicolor liant Jennifer Jones et Gregory Peck. Après avoir signé quelques chefs-d’œuvre du muet ( La grande parade , La foule ) et du parlant ( Le...

Publié le 11/11/2012 dans Zoom Arrière par Edouard S. | Lire la suite...

Page : 1