Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : bertolucci

Tags relatifs

Dernières notes

Merda compresa

      Dans le cadre du festival lumière, j'ai revu hier l'intégralité de ce film 1900 dans la version  2017 augmentée d'extraits ( coupés par  la Paramount  en 1976). Depardieu dans un des ses meilleurs rôles... Une histoire de merde qui sent même à travers l'écran tant on a envie d'en prendre à notre tour pour viser nos Attillas du 21 ème siècle. un...

Publié le 23/10/2017 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1971

EDITORIAL : Bornes chronologiques sur la route 71 Par Edouard S. - 27 janvier : Début de la troisième "Semaine de Positif". La revue présente dans deux cinémas parisiens sept films inédits : Les Dieux et les morts de Ruy Guerra, Promenade avec l'amour et la mort de John Huston, Trois tristes tigres de Raoul Ruiz, Fête funèbre de Mathias Klopcic, Tiers monde, troisième guerre...

Publié le 30/10/2014 dans ZOOM ARRIÈRE par ZA | Lire la suite...

MARIAGE HOMO, MENAGE EGO !

Pensée du jour : « Alors que l'économie du Nouveau Monde a tout d'abord entamé un processus d'amélioration progressive, elle a eu tendance, au cours de son expansion, à se transformer en un nivellement par le bas, jusqu'à atteindre un point mort de médiocrité et de banalité. Finalement, elle a cherché à effacer toutes les différences entre haut et bas, bon et mauvais, entre ce qui se...

Publié le 25/09/2012 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Love - le renard (Brrémaud & Bertolucci) - chronique de Simon #122

LOVE - le Renard  Frédéric BRREMAUD &  Frédérico BERTOLUCCI Ankama (étincelle) - 14,90 € L’histoire se déroule sur une île peuplée de multiples espèces animalières. Le paysage semble calme, les animaux sont apaisés. Puis tout à coup, tout s’accélère. Les morses commencent à rugir, l’aigle s’arrête de chasser, les orques s’éloignent rapidement. Le volcan se...

Publié le 01/09/2012 dans Librairie... par MLire | Lire la suite...

RIP Maria Schneider

Le Dernier Tango à Paris est un film politique. Ni Maria Schneider, ni Bernardo Bertolucci, ni Marlon Brandon n'en ont eu conscience Mais le film, au delà de l'ennui profond qu'il dégage est une métaphore politique puissante. Tout comme La Bataille d'Alger de Gilo Pontecorvo a été une base de travail pour les spécialistes de la contre-insurrection, Le Dernier Tango à Paris est un manuel...

Publié le 04/02/2011 dans DUBUC'S... par dubuc | Lire la suite...

Pauline Kael, la critique qui regardait avant de révérer

Les chroniques européennes et américaines de Pauline Kael, parues en deux volumes aux éditions Sonatine, sont un régal pour qui aime écrire des critiques de cinéma ou simplement discuter de films pendant des heures. Pour le New Yorker et de nombreuses revues, des années 60 au début des années 80, Pauline Kael a fait quelque chose de rare : elle a regardé des films de la première à la...

Publié le 07/01/2011 dans Ciné-club... par Cinéambulant | Lire la suite...

Innocents

(Bernardo Bertolucci / France, Grande-Bretagne, Italie / 2003) ■■■□ " La rue est entrée dans la chambre ". Vers la fin d' Innocents ( The dreamers ), Isabelle explique ainsi le bris de glace, provoqué par un pavé, à Matthew et Theo, réveillés en sursaut. L'incident semble n'exister que comme tour scénaristique un peu forcé. Mais il y a le rythme que Bertolucci donne à sa scène,...

Publié le 18/04/2008 dans Nightswimming par Edouard S. | Lire la suite...

Page : 1