Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : christian cottet-emard

Tags relatifs

Dernières notes

Un article de Dominique Stoenesco sur le numéro Pessoa de la revue Instinct nomade

Un grand merci à Dominique Stoenesco pour son article paru sur le site du Luso Jornal   à propos du numéro 5 de la revue Instinct nomade consacré à Fernando Pessoa auquel j'ai eu le plaisir de participer en y publiant un carnet de lecture et de voyage intitulé Lisbonne, Pessoa et ses ombres . Une recension très complète comme on apprécierait d'en lire plus souvent....

Publié il y a 2 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Ciel étoilé sur le boulevard endormi

Le long du boulevard, les vieux platanes crépitent de hannetons.   Sur le trottoir soulevé par les racines, dans l’ombre des haies de buis, les effluves de pivoine et d’iris débordent des jardins et des grands parcs silencieux sous les cèdres.   Les talons aiguilles d’inaccessibles et jeunes passantes embaumant les parfums anciens ont marqué le goudron frais dont on a...

Publié il y a 5 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

À la fenêtre la nuit d'été

Tard dans la nuit d'été, la fenêtre de ma chambre s’ouvre sur un monde secret qui n’a pourtant rien d’extraordinaire.   La rue devient-elle étonnante parce que les gens dorment ?   Dans l’ombre, plus personne ne s’inquiète du chat noir qui traverse entre deux lampadaires, il a même toute sa place au moins jusqu’à l’aube laborieuse des superstitieux.   Je vois...

Publié il y a 7 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Le cycle du papillon de nuit

Image C.C-E Tout alla très vite et avec grand mystère   On eut peur on éclata de rire   On donna et reçut de rapides baisers   On rata le début et la fin   On dormit quand il fallait veiller et l’on veilla quand il fallait dormir   On ne comprit pas grand-chose et tout se prépara à redevenir comme avant mais avant quoi ?  ...

Publié il y a 11 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

De la protection des textes mis en ligne sur les blogs

Encore une question aujourd’hui dans mon courrier sur la protection des textes littéraires mis en ligne sur les blogs. Je ne répondrai bien sûr qu’à l’aune de ma pratique personnelle. Sans être excessivement inquiet des risques de plagiat mais prêt à toute action en justice en cas de besoin, j’ai toujours pris toutes les dispositions nécessaires pour protéger mes écrits, bien avant la...

Publié il y a 13 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Le tilleul

La lune boit, dit-on, quand il va pleuvoir mais ce n’est qu’une averse et entre deux nuages, on la voit se faufiler dans l’arbre de l’été. C’est le tilleul qui dans la brève nuit se recoiffe avant d’entrer tout frais par la fenêtre ouverte pour veiller au bon sommeil qu’il se plaît à parfumer d'un geste calme.   Extrait de mon recueil Estime-toi heureux © éditions...

Publié il y a 15 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

La grande traversée

Les poèmes sont des bateaux en papier   Des enfants mais aussi des adultes sérieux les envoient naviguer dans les bassins des parcs municipaux   Comme les caravelles ils connaissent la vaste aventure de toute traversée   L’employé qui nettoie les bassins est mécontent de cette habitude salissante   mais il accroche de sa perche bien d’autres débris que...

Publié il y a 17 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / À propos de Aux grands jours (à paraître)

Empressé ou patient,  fragile et lumineux comme un coquelicot,  chaque poème avec audace  se dédie aux grands jours (Poème de 4ème de couverture)  Photo © Marie-Christine Caredda Aux grands jours regroupe cinq recueils parus entre 1992 et 2004 en éditions limitées. Quatre sont des plaquettes : Le passant du grand large (1995), L'alerte...

Publié il y a 26 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Aux grands jours : préface

Dans mon grand jardin d’enfance, vers l’âge de dix ans, je m’ennuyais beaucoup et souvent. J’avais peur dès que je m’en éloignais. Un jour, je me suis dit : ce n’est pas possible, tu ne peux pas continuer à t’ennuyer ainsi dans la vie. Alors, je me suis mis à écrire. J’ai aussitôt remarqué que le pommier devenait un monde à lui seul, que le lézard des murailles, chef-d’œuvre de la...

Publié le 13/06/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Pour fêter l'été, bientôt :

  =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[ "]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">');//--> Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par

Publié le 08/06/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant