Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : christian cottet-emard

Tags relatifs

Dernières notes

Mosaïque

Ici , un petit fouillis d'images et de photos qu'on trouve sur mon blog. Bonne promenade !   // =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[ "]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">');// ]]> Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par

Publié il y a 3 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Parfois le chat

Parfois le chat me regarde d’un air sérieux comme mon père   L’air de dire tu sais on n’est pas sur Terre pour rigoler tous les jours   Alors pourquoi ?     Extrait de mes Poèmes du bois de chauffage et autres récits de l'homme invisible , éditions Germes de barbarie. (Pour Oyonnax et sa région, livre en vente à la librairie Mille...

Publié il y a 20 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Mon herbier de Noël et du Nouvel an

L ’hellébore noir Noir hellébore nom ténébreux donné par quel chagrin sorcier à cette belle des frimas en aube blanche et aux joues roses Le houx Dans le sous-bois l’automne madame houx met son collier et court quand vient le marché de Noël un grand danger     Le Gui Drôle d’idée par Saint-Sylvestre de s’embrasser sous...

Publié il y a 23 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Mon poème du quatrième dimanche de l’Avent

La patience et les rêves passent sous la lanterne   L’hellébore noir attend l’hiver près des futaies pour devenir la rose de Noël   Près de l’autel la flamme de la bougie attend la nuit pour ouvrir l’ombre comme un livre   Nées l’une et l’autre de lointains obscurs elles regardent très haut vers les voûtes où se dissipent les effluves de la forêt et...

Publié il y a 24 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Mes Poèmes du bois de chauffage sur Radio B

  Merci à Christian Lux qui a consacré une heure d'antenne à mes Poèmes du bois de chauffage et autres récits de l'homme invisible sur Radio B dans son émission L'Art c'est pas du Lux . Remerciements aussi à Théophile qui était aux manettes et à la directrice de la station Élodie Gadiollet. Voilà qui m'a rappelé de bons souvenirs de l'époque où je faisais également de la...

Publié le 04/12/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Écriture et musique

Dans les périodes de composition de mon recueil Poèmes du bois de chauffage  et d'écriture de ces textes auxquels on ne peut à mon avis attribuer ni le label de la prose ni celui de la poésie et que je désigne par facilité comme des récits, j'ai tout particulièrement écouté les œuvres musicales suivantes :   Sir William Walton (1902-1983) Symphonie...

Publié le 27/11/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

La postface de mon recueil Poèmes du bois de chauffage

Je ne crois pas si bien connaître l’auteur des Poèmes du bois de chauffage , de La vie au bord , de Paysage / Évasion et de La lune du matin . Je suis bien étonné que les circonstances m’aient amené à écrire la postface d’un de ses livres.   Les titres de...

Publié le 16/11/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Radio

J'ai retrouvé cette archive radiophonique sur internet, Les mots migrateurs , une émission qui présentait mon livre Tu écris toujours ?  (éditions Le pont du change). On peut écouter ici puisque ce livre est toujours disponible chez l'éditeur. Un autre rendez-vous radiophonique plus contemporain : lundi 19 novembre sur Radio B. Je l'annoncerai plus en détail dans quelques...

Publié le 15/11/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

La bonne étoile

Tu regardes toujours à la fenêtre avant de te coucher car ce que tu vois dehors dans le halo du dernier réverbère est ta vie   Dans ce tableau nocturne le pré quelques buissons l’orme les frênes le chat la route où trotte parfois presque tranquille le renard   Pas grand-chose en somme mais tout ce dont pouvait sans doute rêver le pauvre gars dans les tranchées...

Publié le 11/11/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Velocita, parfumeur

Quand je me perds, je m’égare vraiment pour de bon. Je ne suis pas de ces mirliflores qui racontent partout qu’ils n’ont aucun sens de l’orientation mais qui, en réalité, se débrouillent toujours pour retrouver leur chemin au bout d’une heure ou deux. Après la fête foraine où j’ai mangé des frites avec de la mayonnaise, j’ai tourniqué dans de petites rues tortueuses et puantes qui m’ont...

Publié le 09/11/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant