Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : chaplin

Tags relatifs

Dernières notes

NE NOUS RAPPROCHONS-NOUS PAS TOUJOURS PLUS DU FILM DE CHARLOT ? ! 

Voir « LES TEMPS MODERNES DE CHARLIE CHAPLIN » 1936 (Après l’hommage rendu au biologiste Henri Laborit, un supplément) Pour n’importe quelle action, n’est-on pas « toujours plus » obligé.e d’appuyer sur des boutons ? !   Voir la prise en main de la radio, TV, ordinateur, de l’entrée de la maison, du garage, de la voiture, du vélo, etc., via des codes et des...

Publié le 23/04/2020 dans XYZ, ABCD par Pedros | Lire la suite...

Charlie dans la cage au lion

Publié le 29/06/2014 dans Le charme... par laserlaser | Lire la suite...

Olive Ann ALCORN

  Olive Ann ALCORN (1900-1975)          

Publié le 16/12/2013 dans Fichtre par Fichtre | Lire la suite...

Politique cinématique

JFK d'Oliver Stone   Après le questionnaire du Miroir interrogeant le cinéma lui-même, Ludovic Maubreuil nous propose un questionnaire portant sur le cinéma politique. L'occasion de triturer une nouvelle fois notre mémoire cinématographique.   1) Quel film représente le mieux à vos yeux l'idéal démocratique ? Le Dictateur de Charlie Chaplin s'impose, notamment...

Publié le 20/11/2013 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

Appel à la friction !

  Le cinéma d’aujourd’hui m’ennuie. La trame des histoires d’amour, de séparation, d’adultère est usée jusqu’à la corde. Les films de super héros sont puérils. Les comédies ne sont pas drôles. Les drames sont bourgeois et prévisibles. Les effets spéciaux et le numérique étouffent les personnages. Les intrigues sont mal écrites. Je sais de plus en plus à quoi m’attendre quand je...

Publié le 22/08/2013 dans Ciné-club... par Cinéambulant | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1948

EDITORIAL : Par le Docteur Orlof L'année 1948 aura été placée sous l'égide de l'amour fou. Notre équipe s'est laissé séduire par la puissance baroque du Duel au soleil de King Vidor et n'oubliera pas de sitôt la passion tragique en Technicolor liant Jennifer Jones et Gregory Peck. Après avoir signé quelques chefs-d’œuvre du muet ( La grande parade , La foule ) et du parlant ( Le...

Publié le 11/11/2012 dans ZOOM ARRIÈRE par ZA | Lire la suite...

Sur vos écrans en 1945

EDITORIAL : Par Edouard S. Alors que 1945 vient à peine de filer derrière nous et que les temps sont encore difficiles, nous comprenons qu'il puisse paraître indécent de s'intéresser aux plaisirs du cinématographe. Mais après ces interminables jours de douleurs, d'angoisses, de souffrances et de privations, la vie continue. Et si des artistes poursuivent leur travail de création,...

Publié le 06/09/2012 dans ZOOM ARRIÈRE par ZA | Lire la suite...

Anthologie subjective, de Jacques Copeau

  Anthologie subjective de Jacques Copeau. Textes choisis par Catherine Dasté. Gallimard, NRF, 2011, 5,50 euros     Il est difficile de parler de ce petit livre d’une cinquantaine de pages parce que la première envie est de le citer largement ; la première peur de le paraphraser. De fait, il s’ouvre ainsi :   « Un théâtre, parce...

Publié le 07/01/2012 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Who is the Joker?

      My Friend Henri from Sacramento (a Town where you can feel the Devil's Attendance like in most of US-Cities) was surprised when he met me for the first Time by my lack of Humour and Irony; as a Yankee he was translating Humour as a Proof of Spirit, though for lots of French people it is first of all proof of Stupidity or Journalism. Women mostly...

Publié le 19/03/2010 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

Critique-« Les feux de la rampe » (Limelight) de Charles Chaplin (Cycle Chaplin sur Arte)

Arte consacre actuellement un cycle au génie Charles Chaplin, l'occasion pour moi de rererevoir  un de ses nombreux chefs d'œuvre « Les feux de la rampe » qui est aussi son dernier film américain sorti en 1953 (accusé de communisme en pleine période maccarthyste, Chaplin va en effet ensuite fuir les Etats-Unis), écrit en 3 ans et tourné en 45 jours. Il y...

Publié le 29/12/2009 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant