Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : baudelaire

Tags relatifs

Dernières notes

Baudelaire, Fusées, Mon cœur mis à nu

         Pour guérir de tout, de la misère, de la maladie et de la mélancolie, il ne manque absolument que le goût du travail . Sois toujours poète, même en prose. Grand style (rien de plus beau que le lieu commun). Le premier venu, pourvu qu’il sache amuser, a le droit de parler de lui-même. Relativement à la Légion d’Honneur  : Si...

Publié le 16/09/2021 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Baudelaire, Fusées

Dieu est un scandale, — un scandale qui rapporte. Il n’y a que deux endroits où l’on paie pour avoir le droit de dépenser, les latrines publiques et les femmes. Ce qu’il y a d’enivrant dans le mauvais goût, c’est le plaisir aristocratique de déplaire. Cet homme est si peu élégiaque, si peu éthéré, qu’il ferait horreur même à un notaire.   Après une débauche, on se sent...

Publié le 15/09/2021 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Illusions...

Les illusions, – me disait mon ami, – sont aussi innombrables peut-être que les rapports des hommes entre eux, ou des hommes avec les choses. Et quand l’illusion disparaît, c’est-à-dire quand nous voyons l’être ou le fait tel qu’il existe en dehors de nous, nous éprouvons un bizarre sentiment, compliqué moitié de regret pour le fantôme disparu, moitié de surprise agréable devant la...

Publié le 18/06/2021 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Tic-tac

L'HORLOGE Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible. Dont le doigt nous menace et nous dit : "Souviens-toi ! Les vibrantes douleurs dans ton coeur plein d'effroi Se planteront bientôt comme dans une cible ;   Le plaisir vaporeux fuira vers l'horizon Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse; Chaque instant te dévore un morceau du délice A chaque homme accordé pour...

Publié le 26/04/2021 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Dévouloir

Hygiène. Conduite. Morale. — La quatre-cent-soixante-quatrième remarque de Vaugelas a pour titre "Dévouloir", verbe inusité signifiant "cesser de vouloir". Malherbe s’en servit pourtant : "Serait-il possible que celui voulût, qui peut dévouloir en un moment ?" Enfin Malherbe vint , écrit Boileau, mais il n’en finit pas de venir dans les trois tomes des Remarques de Vaugelas, et même de...

Publié le 12/04/2021 dans folie minuscule par ... | Lire la suite...

Aujourd'hui, Baudelaire serait la victime de la ‘’cancel culture‘’ et des ligues de vertu

Aujourd'hui, Baudelaire serait la victime de la ‘’cancel culture‘’ et des ligues de vertu par Giulio Meotti Source : Il Foglio & https://www.ariannaeditrice.it/ C'est l'époque où Peter Pan est interdit aux enfants par la bibliothèque publique de Toronto, où l'éditeur néerlandais Blossom Books retire Mahomet de l'Enfer de Dante et où l'on enregistre chaque jour une...

Publié le 10/04/2021 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Le cygne(pour le défi 244 des Croqueurs de mots mené par Josette)

A Victor Hugo. I Andromaque, je pense à vous ! Ce petit fleuve, Pauvre et triste miroir où jadis resplendit L'immense majesté de vos douleurs de veuve, Ce Simoïs menteur qui par vos pleurs grandit, A fécondé soudain ma mémoire fertile, Comme je traversais le nouveau Carrousel. Le vieux Paris n'est plus (la forme d'une ville Change plus vite, hélas ! que le coeur d'un mortel) ; Je ne...

Publié le 21/01/2021 dans Laura... par laura | Lire la suite...

Maison de ville avec grenier

© Stefano Cipollari   S’abîmer dans la peinture, enregistrer chaque image dans un dossier « peinture », prénom_nom_numéro, plus une lettre minuscule quand le peintre a publié plusieurs étapes de travail : le tracé au crayon, la couleur qui emplit la toile petit à petit, le visage d’abord, où le tableau s’anime. 2009, dernière peinture que je puisse archiver, première...

Publié le 21/09/2020 dans folie minuscule par ... | Lire la suite...

”LA VIE ANTERIEURE” PAR BAUDELAIRE

 " La Vie antérieure   J'ai longtemps habité sous de vastes portiques Que les soleils marins teignaient de mille feux, Et que leurs grands piliers, droits et majestueux, Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques. Les houles, en roulant les images des cieux, Mêlaient d'une façon solennelle et mystique Les tout-puissants accords de leur riche musique...

Publié le 03/09/2020 dans l'écrivain... par Christian Jougla | Lire la suite...

Ephéméride : le 21 août 1857, Baudelaire et son éditeur sont condamnés au terme du procès des...

" Ses admirateurs peuvent tout au plus espérer pour lui qu'un jour un curieux ou un raffiné logera ce fou dans un volume tiré à cent exemplaires, en compagnie de quelques excentriques crottés. Ne demandons pas plus pour lui : il ne mérite pas davantage. " Jules Vallès    

Publié le 21/08/2020 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant