Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jean-pierre longre

Tags relatifs

Dernières notes

Comment garder les couleurs du temps ?

Lionel-Édouard Martin, Tout était devenu trop blanc , le Réalgar, 2019 Dans le village de M***, le narrateur, qui lorsqu’il était étudiant en lettres avait trouvé un petit emploi de guide au musée municipal, avait par la même occasion appris que les peintres locaux ne manquèrent pas à la fin du XIX e siècle et au début du XX e . Et c’est à partir de l’évocation de l’un d’entre eux,...

Publié il y a 24 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

L’enfant et l’homme-oiseau

Sylvie Germain, Le vent reprend ses tours , Albin Michel, 2019 Nathan, enfant inattendu, venu au monde comme un intrus, un « fantôme », a été élevé non sans soins, mais sans véritable amour, par sa mère Elda. En grandissant, il se met à fuir les autres, pris d’une sorte de bégaiement qui le laisse « bouche entrouverte, les yeux embués, l’air ahuri », et qui en fait...

Publié le 17/09/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Le fabuleux destin de Laurent Mourguet

Paul Fournel, Faire Guignol , P.O.L., 2019 La mère de Paul Fournel, lorsqu’il était enfant, lui enjoignait d’arrêter de « faire Guignol ». Sans connaître le personnage, il se doutait qu’il « incarnait tout ce qui turbule, tout ce qui impertine, tout ce qui pique, tout ce qui ricane en souriant. ». Plus tard, intéressé entre autres par le fonctionnement des langues...

Publié le 10/09/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Les amours et les livres

Graham Swift, Le dimanche des mères , traduit de l’anglais par Marie-Odile Fortier-Masek, Gallimard, 2017, Folio, 2019 Jane et Paul sont amants. Amants cachés, car elle est une petite servante, et lui un jeune aristocrate destiné à épouser Emma, de même classe sociale que lui. Jane et Paul « avaient fait des tas de choses ensemble, dans des tas de lieux secrets. ». Mais ce...

Publié le 15/08/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Amour et disparition

Philippe Vilain, Un matin d’hiver , Grasset, 2019 C’est une belle histoire d’amour qui se noue entre deux universitaires, elle (la narratrice) enseignante en littérature française, lui (Dan Peeters) sociologue américain en poste en France, bel homme, simple et bon. « Je ne trouvais pas à Dan de défauts importants, et je n’ai jamais décelé en lui de médiocrité. ». Une histoire...

Publié le 17/07/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

La maison de l’attente

Gaëlle Josse, Une longue impatience , Les éditions Noir sur Blanc, Notabilia, 2018, J'ai lu, 2019 « Ma maison à moi, c’est l’attente. C’est l’océan et le bateau de Louis. Quelque part sur une mer du monde. L’incertitude comme seul point fixe. Sous mes gestes de chaque jour, il n’y a que du vide. De la place pour les songes apportés par le vent, pour les mots racontés par les...

Publié le 11/06/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

« Croire en quelque chose »

Tomislav Zajec, Il faudrait sortir le chien , traduit du croate par Karine Samardžija, préface d’Eugène Durif, éditions L’espace d’un instant, 2018. Au théâtre, c’est bien simple : le spectateur voit se dérouler sous ses yeux, par le seul intermédiaire de personnes en chair et en os évoluant dans un espace à la fois symbolique et bien réel, une histoire souvent réduite à ses...

Publié le 06/06/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Errance et déchéance

Liam O’Flaherty, Le Mouchard , traduit de l’anglais (Irlande) par Louis Postif, préface de Stève Passeur, Belfond, 2019 Gypo Nolan, force de la nature et esprit limité, ancien de l’Organisation révolutionnaire, dont il a été exclu, vit comme beaucoup de ses congénères au jour le jour, souvent sans savoir où il dormira le soir ni comment il pourra manger. En quête du moindre schilling,...

Publié le 02/06/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Secrets, aveux et trahisons

Lire, relire... Douglas Kennedy, La symphonie du hasard , livre 3, traduit de l’américain par Chloé Royer, Belfond, 2018, Pocket, 2019 Après son retour précipité de Dublin (voir livre 2) , Alice se retrouve aux États-Unis, sous le choc de l’attentat au cours duquel Ciaran, son grand amour, a perdu la vie. Retrouvailles avec ses parents pour des relations toujours tumultueuses,...

Publié le 28/05/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Une Américaine à Dublin

Lire, relire... Douglas Kennedy, La symphonie du hasard , livre 2, traduit de l’américain par Chloé Royer, Belfond, 2018, Pocket, 2019 La suite promise de la vie d’Alice Burns (voir le livre 1 ) a pour cadre l’Irlande. Étudiante au Trinity College de Dublin, elle va connaître les tâtonnements, les tribulations, les émotions d’une jeune américaine transplantée dans un pays dont...

Publié le 27/05/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant