Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jean-pierre longre

Tags relatifs

Dernières notes

La puissance de l’imaginaire

Manuel Anceau, Il y a un pays , dessins d’Ève Mairot, Ab irato, 2021 « Les rêves se disent et se perpétuent, bien qu’exprimer (fût-ce entre deux bouchées de pâté à la viande) ce qui n’est pas autre chose, après tout, qu’un fort sentiment de désarroi, ce soit tout aussi bien pleurer sur son propre sort. Qu’on me comprenne : on ne peut pas passer sa vie comme Livisse à avoir le...

Publié il y a 10 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Comment ne pas s’en sortir

Fabrice Caro, Broadway , Sygne, Gallimard, 2020, Folio, 2022 Le discours , Folio, 2020 Pourquoi avoir reçu « une enveloppe plastifiée bleue au bas de laquelle est inscrit : Programme national de dépistage du cancer colorectal », normalement adressée aux hommes âgés de cinquante à soixante-quatorze ans, alors que « j’ai quarante-six ans » ? C’est la question qui va tarauder...

Publié il y a 20 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Le roman d’Agnès et William

Lire, relire... Maggie O’Farrell, Hamnet , traduit de l’anglais (Irlande) par Sarah Tardy, Belfond, 2021, 10/18, 2022 Nous sommes à Stratford dans les dernières années du XVIe siècle. Agnès a le don de soigner des maladies grâce aux plantes qu’elle ramasse dans les bois environnants. En butte à la mauvaise humeur de sa marâtre, elle tombe amoureuse du précepteur de ses demi-frères –...

Publié il y a 27 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Rouge et noir

François Médéline, L’ange rouge , La manufacture de livres, 2020, Points, 2022 Le cadavre défiguré, tailladé, émasculé, crucifié, orné d’une orchidée, descendant la Saône sur un radeau éclairé par des torches, n’est que la première manifestation d’une série de meurtres qui ont toutes les apparences d’un rituel. Vengeances ? Règlements de comptes ? Coups de folie ?...

Publié le 18/04/2022 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Comment l'exprimer?

Lire, relire... Jessica Moor, Les femmes qui craignaient les hommes , traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Alexandre Prouvèze, Belfond, 2021, Pocket, 2022 Une petite ville près de Manchester. Le corps de Katie Straw est retrouvé dans la rivière, en aval d’un pont d’où elle est vraisemblablement tombée. Suicide ? Accident ? Meurtre ? L’inspecteur Whitworth va mener...

Publié le 13/04/2022 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Mère et fils

Lire, relire... Édouard Louis, Combats et métamorphoses d’une femme , Éditions du Seuil , 2021, Points, 2022 Il a beau faire, beau dire, beau écrire, Édouard Louis n’en a pas tout à fait fini avec Eddy Bellegueule. Après son fameux livre de 2014, il a malgré tout pris en 2018 la défense de son père, violent mais maltraité par l’injustice sociale ( Qui a tué mon père , Le Seuil), et...

Publié le 06/04/2022 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

« Car la mer et l’amour ne sont point sans orage »

Pascal Quignard, L’amour la mer , Gallimard, 2022 On connaît le goût de Pascal Quignard pour l’écriture fragmentaire ; on sait aussi qu’il maîtrise parfaitement l’art de la narration continue ; et que la musique, particulièrement la musique baroque, est l’un de ses sujets de prédilection. Ajoutons à tout cela l’amour, la mort et bien sûr la mer (le titre l’annonce), et nous avons la...

Publié le 30/03/2022 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Risques épistolaires

Lire, relire… Philippe Besson, Se résoudre aux adieux , Julliard, 2007, 10/18, 2008, Pocket, 2022 Abandonnée par l’homme qu’elle aimait, Louise parcourt le monde (Cuba, New York, Venise, Paris), en quête d’on ne sait quoi : l’oubli (de soi, de l’autre) ? le renouveau ? la certitude ? Mais elle sait bien qu’aimer, « c’est prendre des risques ». Apparemment, elle tente...

Publié le 20/03/2022 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Roman noir dans l’hiver blanc

Ra gnar Jónasson, La dernière tempête , traduit de l’islandais par Jean-Christophe Salaün, Éditions de La Martinière, 2021, Points, 2022 Ce roman est à la fois le dernier et le premier de la trilogie La dame de Reykjavík , puisque l’auteur avait commencé par la dernière enquête de Hulda Hermansd óttir ( La dame de Reykjavík ), poursuivi avec L’Île au secret...

Publié le 13/03/2022 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Un roman à trois voix

Mary Lawson, Des âmes consolées , traduit de l’anglais (Canada) par Valérie Bourgeois, Belfond, 2022 Suivant une construction à la fois habile et prenante, Mary Lawson nous donne en alternance, directement ou indirectement, les points de vue des trois protagonistes de ce roman où les péripéties du présent répondent aux drames du passé, où l’on espère que les tempêtes d’autrefois...

Publié le 07/03/2022 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant