Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : gallimard

Tags relatifs

Dernières notes

Kouo Yu, « Longue nostalgie »

Illustration de Xu Baozhuan (1810-1885) pour Le Rêve dans le Pavillon rouge       « J’y pense longuement…    Mais à qui va ma pensée ?   Depuis qu’il m’a quittée pour monter à cheval,    Nuit après nuit je pleure en l’alcôve déserte. Dans le miroir de jade, à l’aube, j’épile mes sourcils en antennes ;...

Publié il y a 3 jours dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

L'EMPREINTE TABARLY #2

1998 - 2018. Il y a 20 ans disparaissait Éric Tabarly, un navigateur d'exception et un visionnaire, dont l'héritage technique et humain perdure encore aujourd'hui. Deuxième épisode d'un feuilleton consacré à «l’idole des houles» et focus sur un abécédaire bien pensé. 13 juin 1998, minuit et quart, mer d’Irlande, 51°184 Nord – 5°544 Ouest. Éric Tabarly disparait...

Publié il y a 10 jours dans EMBARQUEMENTS par stephanedugast | Lire la suite...

L'EMPREINTE TABARLY #1

1998 - 2018. Il y a 20 ans jour pour jour disparaissait Éric Tabarly, un navigateur d'exception et un visionnaire, dont l'héritage technique et humain perdure encore aujourd'hui. Premier épisode d'un feuilleton consacré à celui que l'on avait un jour baptisé «l’idole des houles». Revivez le sujet du 20 heures de France 2 dédié à sa disparition.   ...

Publié il y a 11 jours dans EMBARQUEMENTS par stephanedugast | Lire la suite...

Une percutante symphonie

Lire, relire... Scholastique Mukasonga, Cœur tambour , Gallimard, 2016, Folio, 2018 Prisca, jeune Rwandaise « solitaire et rêveuse » (ce qui la met en marge de ses camarades et de sa famille, pour qui la solitude songeuse n’est pas concevable), aime les livres et l’étude, et devient avec l’aide d’un prêtre de la paroisse et l’assentiment de son père une élève...

Publié il y a 25 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Thomas Bernhard, « Corrections »

DR   « Alors que nous avons en vue notre travail et ce qu’il y a de dangereux et de fragile dans notre travail, nous utilisons la majeure partie de notre temps uniquement pour d’une manière générale pouvoir jeter un pont pour traverser le temps le plus proche, toujours le temps le plus proche de nous et nous pensons que, d’une manière générale, nous avons seulement besoin de...

Publié le 11/04/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Robinson de Laurent Demoulin

Gallimard voulait estampiller ce texte récit ; Laurent Demoulin le considérait comme un roman ; finalement aucune barrière de genre ne le limite. Dans plusieurs dizaines de fragments dont le rythme est savamment dosé, l'auteur raconte et brode son quotidien avec Robinson, son fils oui-autiste . Tel est le pitch et on pourrait, en vérité, s'arrêter là. Il n'y a pas de fil...

Publié le 02/04/2018 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Qin Guan, Deux poèmes

  « AUX CONFINS DU CIEL, LOURDE DE CHAGRINS PASSÉS…    Air : « Les Magnolias. Version abrégée ».   Aux confins du ciel, lourde de chagrins passés, Seule, glacée, misérable, et nul ne s’enquiert de moi, Je voudrais dévoiler mon cœur aux mille tourments brisé, Comme se brise le parfum des fines écritures* hors l’encensoir doré....

Publié le 05/03/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

JEAN PÉROL, L'INFINI VA BIENTÔT FINIR, poèmes, éditions La rumeur libre, décembre 2017, 136...

pressé vers l’ombre de dévaler sur son vélo au bruit de vent il fuit toujours vers ses vallées au fort soleil de ses torrents !   Ces quatre vers lumineux et rapides de la dernière strophe de Torrents , l’un des poèmes qui arrivent en fin du récent recueil L’Infini va bientôt finir  ( éditions La rumeur libre ) me semblent au mieux caractériser, pour qui...

Publié le 21/02/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

« Laisser inventer la main »

Eugène Ionesco, Le blanc et le noir , Gallimard, L’imaginaire, 2017 On connaît évidemment le théâtre de Ionesco, moins évidemment ses essais, encore moins ses écrits narratifs. Mais connaît-on son œuvre graphique ? Certes beaucoup plus restreinte que son œuvre littéraire, elle existe bel et bien, dans un esprit créatif similaire à celle-ci. Séjournant à Saint-Gall avec sa femme...

Publié le 17/02/2018 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Retrouver les traces de l'essentiel

Patrick Modiano, Nos débuts dans la vie, Gallimard, 2017 Souvenirs dormants , Gallimard, 2017 Malgré les errances urbaines qui sillonnent ses livres, malgré la fugacité des personnages et des événements, Patrick Modiano ne laisse pas au pur hasard le soin de bâtir ses récits en forme de puzzles à trous. « Je tente de mettre de l’ordre dans mes souvenirs. Chacun...

Publié le 23/01/2018 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant