Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : gallimard

Tags relatifs

Dernières notes

Tchouang-tseu, « … ils chassent le désordre social pour y substituer la violence »

  « Jadis, lors de l’avènement des Tcheou, il y avait deux gentilshommes qui vivaient dans la principauté orientale de Kou-tchou, Po Yi et Chou-ts’i. Ils se dirent : “On rapporte qu’à l’Ouest règne un homme qui semble posséder le Tao. Essayons d’aller le voir.” Quand ils furent arrivés au sud du mont Ki (où se trouvait la capitale des Tcheou), le roi Wou les fit...

Publié le 13/09/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Jean Clair, « Lire, écrire »

DR   « […] Autrefois, je lisais pour ralentir mes impatiences, la lecture était capricieuse. Lire aujourd’hui réchauffe un froid intérieur et elle exige temps et continuité.   On ne lit pas en fait, on relit — comme l’enfant qui demandait qu’on lui redît le même conte pour vérifier que les personnages étaient toujours là, les mêmes visages, confrontés aux mêmes...

Publié le 28/08/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Sima Guang, « Sur les rimes du poème de Shao Yaofu, “Chant des activités dans le nid de la joie...

  « Dans la terrasse magique, libre de toute affaire, chaque jour ouvert et gai, Paisible et joyeux, revenu à la source, il ne cherche rien au-dehors. Lorsqu’il bruine et que souffle le vent froid, il reste seul assis, Et quand le ciel est clair et les scènes sont belles, il randonne à son aise. Les pins et les bambous ouvrent à suffisance ses yeux noirs, Et qui...

Publié le 27/08/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Les amours et les livres

Graham Swift, Le dimanche des mères , traduit de l’anglais par Marie-Odile Fortier-Masek, Gallimard, 2017, Folio, 2019 Jane et Paul sont amants. Amants cachés, car elle est une petite servante, et lui un jeune aristocrate destiné à épouser Emma, de même classe sociale que lui. Jane et Paul « avaient fait des tas de choses ensemble, dans des tas de lieux secrets. ». Mais ce...

Publié le 15/08/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Philippe Forest, « Le chat de Schrödinger »

DR   « “Je cultive mon jardin”, cela signifie : “je regarde passer le temps”. Le temps pur. Délivré du souci du passé et du soin de l’avenir. À peine le présent. La sensation sans cesse répétée de l’instant. Avec au sein de chaque seconde qui s’écoule assez de matière pour donner tout un monde qui ne manque de rien. Cela fait un spectacle suffisant. De quoi remplir...

Publié le 08/08/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Peter Handke, « Lent retour »

DR   « Sorger étala sur la table les cahiers avec ses notes, chacun apparut avec sa couleur particulière et toute la surface devint en somme une carte géologique où les surfaces multicolores figuraient les divers âges de la terre. Un sentiment d’une douceur puissante et vague s’empara de lui ; bien sûr, il désirait un “supplément de lumière”. Et immobile il resta debout...

Publié le 26/07/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Pierre Bergounioux, « Hôtel du Brésil »

© cchambard   « La vie intérieure, entre quatre murs, sous plafond, sur parquet, dans les étages, comprime, exaspère la vie intérieure. Des pensées qui, dehors, se perdraient dans l’étendue, se dilueraient dans l’atmosphère, se trouveraient ramenées à leurs justes proportions par les choses prochaines, ici tournent en rond, se heurtent aux cloisons, reviennent sur celui qui...

Publié le 04/07/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Maurice Blanchot, « Le dernier homme »

  « Souvenir que je suis, que j’attends cependant, vers lequel je descend vers toi, loin de toi, espace de ce souvenir dont il n’y a pas de souvenir, qui me retient seulement là où depuis longtemps j’ai cessé d’être, comme si toi qui peut-être n’existes pas, dans la calme persistance de ce qui disparaît, tu continuais à faire de moi un souvenir et à rechercher ce qui pourrait me...

Publié le 24/06/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Jean-Michel Delacomptée, « Écrire pour quelqu’un »

DR   « L’indicible sanglot en nous. Ce qu’on n’a pas dit, ce qu’on voulait dire, ce qu’il aurait fallu dire, le silence volontairement gardé ou gardé malgré soi, par crainte, pudeur, agenda chargé, négligence.  Il y a quand même, quelquefois, à l’improviste, une image qui s’empare de nous. Un fait par lequel l’image du défunt surgit, une scène dans un film, une...

Publié le 18/04/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

L’éveil de la passion

Marc Villemain,  Mado , Éditions Joëlle Losfeld, 2019 « Mon premier souvenir en tant que femme », dit-elle. Pourtant Virginie était encore une enfant lorsque les deux frères de son amie Mado lui jouèrent un sale tour en emportant tous ses vêtements alors qu’elle prenait un bain de mer. Farce de gosse, et pourtant c’est la peur qui saisit la fillette. « Je...

Publié le 21/02/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant