Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : anglophone

Tags relatifs

Dernières notes

Un roman stéréoscopique

Téa Obreht, Inland , traduit de l’anglais (États-Unis) par Blandine Longre, Calmann-Lévy, 2020, Le livre de poche, 2021 Il est des œuvres qui confirment pleinement l’assertion de certains théoriciens de la littérature : en un temps où les écrivains ne composent plus d’épopées, ce sont les grands romans qui y suppléent. Inland fait partie de ceux-ci. Tout y est : la réalité...

Publié il y a 1 jour dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Comment l'exprimer?

Jessica Moor, Les femmes qui craignaient les hommes , traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Alexandre Prouvèze, Belfond, 2021 Une petite ville près de Manchester. Le corps de Katie Straw est retrouvé dans la rivière, en aval d’un pont d’où elle est vraisemblablement tombée. Suicide ? Accident ? Meurtre ? L’inspecteur Whitworth va mener l’enquête, en commençant par...

Publié le 06/06/2021 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Le roman d’Agnès et William

Maggie O’Farrell, Hamnet , traduit de l’anglais (Irlande) par Sarah Tardy, Belfond, 2021 Nous sommes à Stratford dans les dernières années du XVIe siècle. Agnès a le don de soigner des maladies grâce aux plantes qu’elle ramasse dans les bois environnants. En butte à la mauvaise humeur de sa marâtre, elle tombe amoureuse du précepteur de ses demi-frères – sentiment qui va se révéler...

Publié le 18/05/2021 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Quinze ans avant

Ragnar Jónasson, L’île au secret , traduit de l’anglais, d’après l’islandais, par Ombeline Marchon, éditions de la Martinière, Points, 2021 Outre la littérature policière, Ragnar Jónasson a une spécialité : la remontée du temps. Le premier volet de sa trilogie La Dame de Reykjavik commençait par la dernière enquête de Hulda. Le second, dont l’intrigue se déroule quinze...

Publié le 05/04/2021 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Une ultime enquête

Ragnar Jónasson, La dame de Reykjavík , traduit de l’anglais, d’après l’islandais, par Philippe Reilly, éditions de la Martinière, Points, 2020 Hulda, inspectrice hors pair, doit prendre sa retraite, et visiblement son chef est pressé de la voir partir, « comme si toutes ces années de bons et loyaux services n’avaient aucune valeur. » Elle obtient cependant un sursis de...

Publié le 05/04/2021 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

« L’authentique philosophie existentielle »

David Gascoyne, Après dix années de silence, Léon Chestov / After Ten Year’s Silence, Lev Shestov , traduit de l’anglais par Michèle Duclos, édition bilingue, Black Herald Press, 2020 Dix ans après la mort du philosophe russe Léon Chestov (1886-1938), David Gascoyne (1916-2001), qui l’avait découvert grâce à Benjamin Fondane , lui consacra cet essai destiné à faire connaître en...

Publié le 15/03/2021 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

L’eau de rose amère de Rosamond

Rosamond Lehmann, L’invitation à la valse , traduit de l’anglais par Jean Talva, Belfond, 2020 Dès le premier chapitre, la description progressive de la maison Curtis campe l’atmosphère particulière du roman, faite d’un mélange de romantisme illusoire et d’analyse sociale sans concessions ; atmosphère particulière et légèrement mystérieuse. « Tout est sage, banal,...

Publié le 12/11/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Queneau et Cioran

Jean-Pierre Longre, Richesses de l'incertitude. Queneau et Cioran / The Riches of Uncertainty . Queneau and Cioran . Bilingual book - ouvrage bilingue, translated from the French by Rosemary Lloyd. Black Herald Press, 2020.   Bizarre. Lorsque je lis Cioran, je pense souvent à Queneau, et lorsque je lis Queneau, je pense parfois à Cioran. Il s’agit peut-être là...

Publié le 07/05/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Tableaux poétiques

Paul Stubbs, Visions de l’outre-monde , recueil bilingue, traduction de l’anglais (Grande-Bretagne) par Blandine Longre, éditions hochroth Paris, 2019 Inspirés par des tableaux de Francis Bacon, les textes ici traduits sont extraits de The End of the Trial of Man (Arc, 2015), inédit en français ( Ceux de l’outre-monde ). Paul Stubbs, poète et éditeur britannique, est l’auteur de...

Publié le 26/12/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

L’ardeur et la sensibilité

Erik Ryding, Rebecca Pechefsky, Bruno Walter. Un monde ailleurs , traduit de l’anglais (États-Unis) par Blandine Longre, Notes de nuit, 2019. « Selon Walter, la propriété essentielle de la musique était sa capacité à tirer hommes et femmes hors de leur vie quotidienne et à les transporter vers un niveau supérieur d’existence. Tout en accomplissant sa mission première, celle d’exister...

Publié le 18/11/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant