Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : critique

Tags relatifs

Dernières notes

L'Enragé de Siné****

N'étant pas né en 1968, je porte sur ce mouvement de contestation un regard détaché... ou presque ; en effet, un certain nombre d'acteurs de "Mai 68" ont joué un rôle politique ou médiatique de premier plan au cours des dernières décennies. Le parti socialiste (de François Mitterrand) est en grande partie le produit de "Mai 68". Les éditions Hoëbeke ont eu la bonne idée de publier et de...

Publié il y a 7 jours dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Critique de PLACE PUBLIQUE d’Agnès Jaoui

Cela aurait pu se passer en Sologne, au domaine de la Colinière où se croiseraient aristocrates, bourgeois et employés de maison qui y seraient revenus des décennies plus tard. Nous ne sommes pourtant plus à la fin des années 1930 mais en 2017. Les aristocrates et bourgeois sont devenus des gens de télévision. Et la "règle du jeu" n’a pas changé tant que cela. Là aussi, comme dans le film...

Publié il y a 26 jours dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Le Pouvoir de la Satire*

Ni sérieux ni comique. A contre-courant de l'esprit satirique, il s'agit ici de contribuer à forger le mythe d'un régime républicain favorable à la satire, la caricature, la critique. Si l'on comprend l'intérêt sur le plan politique d'une telle mystification, il est beaucoup plus étonnant de voir des auteurs satiriques y contribuer, en l'occurrence Terreur Graphique ( "L'Obs"...

Publié il y a 27 jours dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Critique de CASABLANCA de Michael Curtiz à voir à 20H45 sur Ciné + Classic

  On ne présente plus « Casablanca » ni Rick Blaine (Humphrey Bogart), le mystérieux propriétaire du bigarré Café Américain. Nous sommes en 1942, à Casablanca, là où des milliers de réfugiés viennent et échouent des quatre coins de l’Europe, avec l’espoir fragile d’obtenir un visa pour pouvoir rejoindre les Etats-Unis. Casablanca est alors sous le contrôle du gouvernement de...

Publié il y a 27 jours dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

The New-Yorker-La France et les Français***

Il s'agit ici d'un recueil de 200 dessins tirés de l'hebdomadaire satirique américain "The New-Yorker" , traduits  et présentés par Jean-Louis Chiflet (une version plus exhaustive a été publiée dans une autre collection). "La France et les Français" est un surtitre trompeur, car sont caricaturés ici tout autant, si ce n'est plus que les Français, les touristes américains. Comme...

Publié le 11/04/2018 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Critique de VALLEY OF LOVE de Guillaume Nicloux à 20H40 sur OCS Max

  C’est à la fin du Festival de Cannes 2015 où il figurait en compétition officielle (le film était également en ouverture du Champs-Elysées Film Festival et en clôture du Festival du Film de Cabourg) que j’ai découvert pour la première fois « Valley of love », après 10 jours de grand cinéma qui font que, parfois, les images se mêlent, s’embrouillent, ne sont pas...

Publié le 30/03/2018 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique - THE RIDER de Chloé Zhao en salles le 28/03/2018

Demain en salles, ne manquez pas mon coup de cœur du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2017 (dont vous pouvez retrouver le compte rendu ici et dont est extraite cette critique) qui a reçu le Grand Prix du festival. Brady, un jeune cow-boy, entraîneur de chevaux et étoile montante du rodéo, voit sa vie basculer après un tragique accident de rodéo. On lui annonce alors qu’il ne...

Publié le 29/03/2018 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Si Doux Foyer

Déclinaison de l'acronyme SDF par Le Borgne en une trentaine d'épisodes humoristiques publiés d'abord dans l'hebdo "Fluide Glacial" . Le dessin de Reiser a beaucoup été imité, pour le meilleur et pour le pire. Le Borgne prolonge aussi l'esprit satirique de Reiser, abordant le problème de la misère à Paris sans tomber dans l'apitoiement sentimental. L'ambiguïté du principe de...

Publié le 26/03/2018 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Nouvelle chronique des Nefs de Pangée

... Et celle-ci est une des plus riches qui aient été écrites sur ce roman, publié il y a presque deux ans (ce qui commence à faire une petite longévité dans le milieu des littératures de l'imaginaire). Un article riche et sans complaisance, car l'auteur relève les défauts qu'il a perçus. Sur le blog de Tom Vipraine, Monde imaginaire , j'ai eu le plaisir de voir explorés et approfondis des...

Publié le 19/03/2018 dans kronix par Christian | Lire la suite...

Et 1917 devient Révolution***

Au préalable, rappelons que le tribut le plus lourd payé à la révolution bolchevique fut versé par le peuple. La révolution russe n'a pas laissé seulement une trace sanglante derrière elle parce que les aristocrates et une bonne partie des "koulaks" russes furent massacrés, mais parce que des dizaines de millions de Russes appartenant aux couches populaires furent aussi sacrifiés sur l'autel...

Publié le 18/03/2018 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant