Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : spinoza

Tags relatifs

Dernières notes

Ils ont dit au sujet de la possession du corps

"Le corps est le tombeau de l’âme." [Platon] "L’âme ne raisonne jamais mieux que quand elle s’isole le plus complètement en elle-même, en envoyant promener le corps" [Platon] "Notre corps […] est l’enveloppe de l’âme, qui, de son côté, en est la gardienne et la protectrice" [Lucrèce] "Je ne suis point cet assemblage de membres que l’on appelle le corps humain […] puisque j’ai...

Publié il y a 3 jours dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Spinoza : Corps et esprit

Personne, il est vrai, n’a jusqu’à présent déterminé ce que peut le corps, c’est-à-dire l’expérience n’a enseigné à personne jusqu’à présent ce que, par les seules lois de la Nature considérée en tant seulement que corporelle, le corps peut faire et ce qu’il ne peut pas faire à moins d’être déterminé par l’esprit. Baruch Spinoza , Ethique , livre III, scolie de la prop. 2

Publié il y a 5 jours dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Compte-rendu du débat : ”Le désir n'est-il que le manque?”

Le café philo de Montargis se réunissait au Belman le vendredi 18 janvier 2019 pour un débat portant sur cette question : " Le désir n’est-il que le manque ? " Le désir, est-il dit pour commencer, est une forme d’idéalisation. Il naîtrait d’un fantasme et d’un inconscient qui pourrait nous commander. Le désir procéderait d’une tension et se porte sur un objet. Mais de quel objet...

Publié le 18/02/2019 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Spinoza : Le mystère du corps

Personne, il est vrai, n’a jusqu’à présent déterminé ce que peut le corps, c’est-à-dire l’expérience n’a enseigné à personne jusqu’à présent ce que, par les seules lois de la Nature considérée en tant seulement que corporelle, le corps peut faire et ce qu’il ne peut pas faire à moins d’être déterminé par l’esprit. Personne en effet ne connaît si exactement la structure du corps pour en...

Publié le 25/01/2019 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Ils ont dit, au sujet du désir

"Cet homme donc, comme tous ceux qui désirent, désire ce qui n'est pas actuel ni présent ; ce qu'on n'a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." [Platon] "Aussi longtemps que nous aurons notre corps et que notre âme sera pétrie avec cette chose mauvaise, jamais nous ne posséderons en suffisance l'objet de notre désir. " [Platon] "Ceux qui...

Publié le 17/01/2019 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Spinoza : Le désir ne veut rien

Chaque chose, autant qu'il est en soi, s'efforce de persévérer dans son être. (III, Prop. VI) L'effort par lequel chaque chose s'efforce de persévérer dans son être n'est rien d'autre que l'essence actuelle de cette chose. (Prop. VII) L'effort par lequel chaque chose s'efforce de persévérer dans son être, n'enveloppe aucun temps fini, mais un temps infini. (Prop. VIII) L'âme en...

Publié le 04/01/2019 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Spinoza : ”La raison elle-même affirme l’impossibilité de l’indépendance individuelle”

On ne saurait concevoir que chaque citoyen soit autorisé à interpréter les décisions ou lois nationales. Sinon, chacun s’érigerait ainsi en arbitre de sa propre conduite […] Tout citoyen, on le voit, est non pas indépendant, mais soumis à la nation, dont il est obligé d’exécuter tous les ordres. Il n’a aucunement le droit de décider quelle action est équitable ou inique, d’inspiration...

Publié le 24/10/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

48 ans, volontés et représentations

1998 - 2018 - Décennie Deschamps.   Jusqu'en 98, le merdeux que j'étais méprisais le foot. Mais je ne sais comment, c'est à cette époque que je me pris au jeu et me mis à suivre cette fabuleuse équipe et son valeureux capitaine qui depuis est devenu maître du monde.   Santé. Hodgkin derrière moi (juin 2016 - janvier 2017). Vue d'une chambre sur le service...

Publié le 30/07/2018 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Spinoza : La liberté est le but fondamental de l'Etat

"Des fondements de l’Etat tels que nous les avons expliqués ci-dessus, il résulte avec la dernière évidence que sa fin dernière n’est pas la domination ; ce n’est pas pour tenir l’homme par la crainte et faire qu’il appartienne à un autre que l’Etat a été institué ; au contraire, c’est pour libérer l’individu de la crainte, pour qu’il vive autant que possible en sécurité, c’est-à-dire...

Publié le 16/06/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Spinoza : ”La plupart des hommes semblent croire qu'ils sont libres”

"La plupart des hommes semblent croire qu'ils sont libres dans la mesure où il leur est permis d'obéir à leurs penchants, et qu'ils abandonnent de leur indépendance dans la mesure où ils sont tenus de vivre selon la prescription de la loi divine. La moralité donc, et la religion, et, sans restriction, tout ce qui se rapporte à la force d'âme, ils les prennent pour des fardeaux qu'ils...

Publié le 29/05/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant