Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : rousseau

Tags relatifs

Dernières notes

Ils ont dit, au sujet du désir

"Cet homme donc, comme tous ceux qui désirent, désire ce qui n'est pas actuel ni présent ; ce qu'on n'a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." [Platon] "Aussi longtemps que nous aurons notre corps et que notre âme sera pétrie avec cette chose mauvaise, jamais nous ne posséderons en suffisance l'objet de notre désir. " [Platon] "Ceux qui...

Publié il y a 2 heures dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Rousseau : ”Tout sentiment de peine est inséparable du désir de s'en délivrer”

Tout sentiment de peine est inséparable du désir de s'en délivrer ; toute idée de plaisir est inséparable du désir d'en jouir ; tout désir suppose privation, et toutes les privations qu'on sent sont pénibles ; c'est donc dans la disproportion de nos désirs et de nos facultés que consiste notre misères. Un être sensible dont les facultés égaleraient les désirs serait un être absolument...

Publié il y a 28 jours dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Rousseau : Malheur à qui n’a plus rien à désirer

Malheur à qui n’a plus rien à désirer ! il perd pour ainsi dire tout ce qu’il possède. On jouit moins de ce qu’on obtient que de ce qu’on espère, et l’on n’est heureux qu’avant d’être heureux. En effet, l’homme avide et borné, fait pour tout vouloir et peu obtenir, a reçu du ciel une force consolante qui rapproche de lui tout ce qu’il désire, qui le soumet à son imagination, qui le lui...

Publié le 27/11/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Rousseau : L'obéissance à la volonté générale

On voit par cette formule que l'acte d'association renferme un engagement réciproque du public avec les particuliers, et que chaque individu, contractant, pour ainsi dire, avec lui?même, se trouve engagé sous un double rapport ; savoir, comme membre du souverain envers les particuliers, et comme membre de l'État envers le souverain. Mais on ne peut appliquer ici la maxime du droit civil...

Publié le 01/11/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Compte-rendu du débat ”La liberté a-t-elle un prix?”

Le café philo se réunissait pour l’avant-dernière fois cette 9e saison au Belman le vendredi 22 juin 2018 pour cette question : " La liberté a-t-elle un prix ? " Le débat commence par un extrait de l’émission de Raphaël Enthoven portant sur Sartre qui disait : " Si Dieu n’existe pas, tout est permis. " Sur cette question, un premier participant commence par dire que la...

Publié le 28/07/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Ephéméride du 26 juillet

Le château de Chenonceau, dans le cadre de ses visites nocturnes estivales   Il y a treize jours, dans l’année, pendant lesquels il ne s’est pas passé grand-chose , ou bien pour lesquels les rares évènements de ces journées ont été traités à une autre occasion (et plusieurs fois pour certains), à d'autres dates, sous une autre « entrée » . Nous en profiterons donc,...

Publié le 26/07/2018 dans LAFAUTEAROUS... par Montmajour | Lire la suite...

Rousseau : ”Il n’y a donc point de liberté sans Lois”

"On a beau vouloir confondre l’indépendance et la liberté, ces deux choses sont si différentes que même elles s’excluent mutuellement…Quand chacun fait ce qu’il lui plaît, on fait souvent ce qui déplaît à d’autres, et cela ne s’appelle pas un état libre. La liberté consiste moins à faire sa volonté qu’à n’être pas soumis à celle d’autrui ; elle consiste encore à ne pas soumettre la...

Publié le 16/06/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Rousseau : ”On le forcera d’être libre”

"En effet chaque individu peut comme homme avoir une volonté particulière contraire ou dissemblable à la volonté générale qu’il a comme citoyen. Son intérêt particulier peut lui parler tout autrement que l’intérêt commun ; son existence absolue et naturellement indépendante peut lui faire envisager ce qu’il doit à la cause commune comme une contribution gratuite, dont la perte sera moins...

Publié le 16/06/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Rousseau :Renoncer à sa liberté c'est renoncer à sa qualité d'homme

"Puisque aucun homme n’a une autorité naturelle sur son semblable, et puisque la force ne produit aucun droit, restent donc les conventions pour base de toute autorité légitime parmi les hommes. Si un particulier, dit Grotius, peut aliéner sa liberté et se rendre esclave d’un maître, pourquoi tout un peuple ne pourrait-il pas aliéner la sienne et se rendre sujet d’un roi ? Il y a là...

Publié le 16/06/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Rousseau : De l'homme sauvage à l'homme esclave

"Tant que les hommes se contentèrent de leurs cabanes rustiques, tant qu'ils se bornèrent à coudre leurs habits de peaux avec des épines ou des arêtes, à se parer de plumes et de coquillages, à se peindre le corps de diverses couleurs, à perfectionner ou embellir leurs arcs et leurs flèches, à tailler avec des pierres tranchantes quelques canots de pêcheurs ou quelques grossiers...

Publié le 12/06/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant