Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : pascal quignard

Tags relatifs

Dernières notes

Un matin, un ami…

Pascal Quignard & Aline Piboule, église saint-Michel-de-Montaigne, 29 août 2020 © cchambard   pour Pascal, ce 23 avril 2021   Un matin, un ami, vers un ami le chemin n’est jamais long puisqu’il est simplement un morceau vivant de soi-même, l’ami on le voit chaque jour, dans les livres & dans les rêves, dans les yeux & dans l’oreille on...

Publié le 23/04/2021 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Un autre monde : Claude Chambard

Les livres occupent chaque recoin de la maison, entassés, rangés. La bibliothèque est un palais. Nous sommes attablés dans la salle à manger. Le café est chaud. Je sais déjà que je ne pourrai pas tout raconter de cet amour des livres qui rend cet homme si vivant, son regard si brillant et son rire si clair. Claude Chambard est un insatiable lecteur. Un lecteur veilleur et généreux....

Publié le 22/03/2021 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Lu Guimeng & Pascal Quignard

  Quand le temps ne permet pas, un chinois & une photographie à la rescousse. Deux poèmes de Lu Guimeng, dans la si belle A nthologie de la poésie chinoise publiée,sous la direction de Rémi Mathieu, à La Pléiade, en 2015. Ici, en bonus, un envoi vers un petit traité de Pascal Quignard – comme on peut le lire sur ma note au crayon –, ”Petit traité X”, Vie de Lu , qui se termine...

Publié le 08/11/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Pascal Quignard, « Sur le caractère garamond dans lequel est composé ce livre »

Emmanuel & Pascal lisant Inter aerias fagos , le 17 mars 2011, à la Maison cantonale de Bordeaux-Bastide, à l’initiative de Permanences de la littérature. Photo © Claude Chambard     « Claude Garamond possédait une très étroite maison sur la rive gauche de la Seine. L’entrée de la maison donnait rue des Grands-Augustins. Mais l’avancée en bois du...

Publié le 05/11/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Saint-Michel-de-Montaigne, le 29 août 2020

La Tille, ma rivière, à Lux (Côte d'Or)   Nous sommes ici, à deux pas du château d’un ami, Michel de Montaigne, dans cette église de Saint-Michel-de-Montaigne où son épouse, Françoise de la Chassaigne, fit enterrer, selon ses dires, le cœur de l’homme qu’elle aimait avant que son corps le fusse au couvent des Feuillants à Bordeaux. Je dis d’un ami car pour tout lecteur un peu...

Publié le 11/09/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Pascal Quignard, le questionnement de l'intime

  Lire, selon Heidegger    En lisant cet été un très beau commentaire de Heidegger sur le mythe de la caverne de Platon, dans  De l'essence de la vérité , je suis tombé sur cette phrase qui m'a fait longuement réfléchir et a littéralement "rafraîchi" mon esprit, face au surmenage imminent de la prochaine rentrée avec ses piles de livres à foison. À la fin de son...

Publié le 02/09/2020 dans Le blog de... par Jacques-Emile Miriel | Lire la suite...

L’entêtement et le rêve

Pascal Quignard, L’enfant d’Ingolstadt , Grasset, 2018, Folio, 2020 « Un enfant entêté ne faisait rien de ce que sa mère voulait. Dieu lui envoya une maladie. Il mourut. On l’enterra. À peine eut-on tassé la terre, son petit bras sortit brusquement de terre, tendu vers le ciel. Un homme s’accroupit, allongea le bras de l’enfant sous la terre, l’y maintint ; on remit sur lui...

Publié le 18/08/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Pascal Quignard, « Je suis simplement… extrait de L’image manquante »

  « Je suis simplement un homme qui a beaucoup lu, un lettré ou, mieux encore, un littéraire, c’est-à-dire un homme qui apprend sans cesse à écrire ses lettres, à les déchiffrer, à les transposer, qui ne cesse de poursuivre cet apprentissage, qui aime follement lire, étudier, traduire, retraduire, écrire. C’est ainsi qu’il y a un apprendre qui ne rencontre jamais le connaître...

Publié le 17/06/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Pascal Quignard, «  Désenchanter »

    « […] Tout homme qui œuvre est un juste. Comment son art justifie-t-il l’artisan ? L ’homme qui œuvre à sa chose encore inexistante est justifié par l’émotion improviste qu’il lui arrive d’éprouver en regardant ce qu’il a fait autrefois. Quand nous inventons, la surprise de l’invention échappe, puisque nous la préparons et que nous l’ajustons. Mais le temps...

Publié le 09/05/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Pascal Quignard, « Bacon à Chandos »

© : claude chambard   « […] Les mots, ce sont toutes les choses dont vous avez demandé le nom jadis quand rien ne les désignait à votre regard si rien ne venait les nommer. Du temps où vous étiez vous-même alors sans prénom et sans nom. C’est-à-dire quand vous n’étiez même pas le fantôme que votre désespoir vous fait croire que vous êtes devenu. La subjectivité n’est...

Publié le 23/04/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant