Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : le grand variable

Tags relatifs

Dernières notes

Pourquoi j'ai modifié la fin de mon GRAND VARIABLE dans la nouvelle édition

Samia, l'un des personnages du Grand variable (dessin de Frédéric Guénot)   Pour cette nouvelle édition du Grand variable , j'ai légèrement modifié la fin, le centième épisode dont le sens risquait aujourd'hui de porter à confusion. Pour m'en expliquer, je dois préciser que beaucoup n'ont vu dans ce livre qu'un récit onirique, une sorte de fantaisie, alors que l'ouvrage ne...

Publié le 11/09/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

L'homme qui sent la patate

(Extrait de mon livre, Le grand variable , qui vient de sortir dans une nouvelle édition.) Le jour de mon entrée à l'usine, je suis pris en charge par l'homme qui sent la patate. Petit, rondouillard, toujours suant, cet homme a pour mission de m'apprendre le maniement de la machine à lier des boîtes en carton pliées à plat. Il sent les pommes de terre car il en consomme de si grandes...

Publié le 02/09/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Épuisé peu de temps après sa publication en 2002, mon GRAND VARIABLE sort dans une nouvelle...

Curieux destin que celui des livres. Je me suis attelé à mon Grand variable en novembre 1996, en même temps qu’à un autre livre, et j’ai terminé la version manuscrite en octobre 1997, l’année du passage près de la Terre de la comète Hale Bopp. J’utilisais des cahiers en papier recyclé offerts par ma fille alors écolière. J’écrivais avec des stylos à plume jetables à l’encre de couleur,...

Publié le 27/08/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Vient de paraître :

Nouvelle édition illustrée, revue et commentée 4ème de couverture : Dans sa solitude, le narrateur a braqué la lunette astronomique de l’enseigne de vaisseau Mhorn sur le monde terrestre, beaucoup plus énigmatique que les plus lointaines planètes. Que voit-il ? Des personnages pétris de matière solaire ou encore une jeune fille qui pourrait bien être une comète. C’est que la...

Publié le 22/08/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Je ne me suis pas retourné, pris dans le courant de la foule sous un intense clair de terre.

(Extrait de mon livre Le Grand variable , dont une nouvelle édition augmentée d'un dossier, de commentaires, de critiques, et comportant des dessins sortira bientôt). Photo M.C     =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[ "]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet...

Publié le 11/07/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Paysage / Évasion

Dans une petite ville de province sans autre intérêt que celui qu’on veut bien lui prêter, on détruisit un jour un square minuscule pour construire une gare routière. Des arbres maigrichons mais gracieux furent empilés avec de vieux bancs publics dans la benne d’un camion. Un poète à qui l’idée d’écrire un poème ne serait pas venue mais qui savait très bien prendre des photographies...

Publié le 06/03/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Un petit hommage à Balthus

La traduction de mes textes (ici en portugais) est toujours, pour moi qui suis incapable d'apprendre une langue étrangère, une curieuse expérience. Il s'agit ici d'un hommage en forme de clin d'œil au peintre Balthus qu'on retrouve dans mon livre Le Grand variable , dans mon recueil bilingue La Jeune fille  et enfin, dans cette même traduction, dans mon recueil publié l'été dernier...

Publié le 09/02/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / Le salut par les livres

Parmi les bonnes résolutions de la nouvelle année, installer enfin une vraie bibliothèque / discothèque dans mon bureau, ce qui me changera de mes livres entassés dans le plus grand désordre dans une armoire bressane et, pire encore, dans de multiples cartons et sacs où je dois puiser (et m’épuiser) pour extraire ceux dont j’ai besoin sur le moment. Avant Noël, un rayon trop fragile de...

Publié le 04/01/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Velocita, parfumeur

Quand je me perds, je m’égare vraiment pour de bon. Je ne suis pas de ces mirliflores qui racontent partout qu’ils n’ont aucun sens de l’orientation mais qui, en réalité, se débrouillent toujours pour retrouver leur chemin au bout d’une heure ou deux. Après la fête foraine où j’ai mangé des frites avec de la mayonnaise, j’ai tourniqué dans de petites rues tortueuses et puantes qui m’ont...

Publié le 09/11/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

L'angoisse du hanneton

Ce printemps hâtif convoque des nuées de hannetons. Les arbres des rues, le soir, crépitent au-dessus de la tête des passants. Des escadrilles entières rasent les fenêtres dans le crépuscule lourd de pollen avant d'aller brûler contre les ampoules de l'éclairage public. Tout enfant, lors d'une de ces journées à hannetons, j'ai guetté leur vol au bord de la croisée et, muni d'une pelle...

Publié le 09/05/2016 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant