Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : prose

Tags relatifs

Dernières notes

LE THE (Théodore de BANVILLE (1823-1891)

Miss Hellen, versez-moi le Thé Dans la belle tasse chinoise, Où des poissons d'or cherchent noise Au monstre rose épouvanté. J'aime la folle cruauté Des chimères qu'on apprivoise : Miss Hellen, versez-moi le Thé Dans la belle tasse chinoise. Là sous un ciel rouge irrité, Une dame fière et sournoise Montre en ses longs yeux de turquoise L'extase et la naïveté ;...

Publié le 09/05/2019 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Les dimanches poétiques (226)

"Trop de bruits, de rires, de mouvements. Il s'en veut mais parfois même la joie l'épuise. La vie elle-même. Dans son battement, son activisme forcené, sa vitesse, son grouillement permanent. Il ne supporte plus tout ça très longtemps. Il lui faut de longues plages de calme et de silence, de repos. Comme on reprend son souffle. Il a besoin de tellement plus de temps, de lenteur. C'est...

Publié le 10/06/2018 dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Ma rentrée au Maroc, 1 ère du Café thé 89(extrait)

http://www.unebonnenouvelleparjour.com/2017/10/les-resultats-du-cafe-the-n-89-rentree-scolaire C’est la rentrée chez les Croqueurs de Môts!!! 02. septembre 2016 · 11 commentaires · Catégories: INFOS COQUILLE   J’ai mal au coeur J’ai vomi tout mon quatre-heures J’ai mal au tripes Même pas la grippe J’ai mal à la tête Point de fête J’ai mal au pieds Je ne...

Publié le 01/11/2017 dans Laura... par laura | Lire la suite...

Les dimanches poétiques (202)

"Lorsqu'il se retire dans la réflexion, l'homme ressemble à un acteur qui vient de jouer sa scène et qui, en attendant la suivante, va prendre place parmi les spectateurs, d'où il contemple le déroulement de l'action, fût-ce les préparatifs de sa mort, avant de revenir pour agir et souffrir, comme il le doit." Arthur SCHOPENHAUER Le Monde comme volonté et comme représentation in En...

Publié le 25/06/2017 dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Quelle poésie perd son chant ? Sur un fragment d'éditorial...

Titré «  Poésie à l’oubli  » le début de l'éditorial de Jean-Marie Corbusier donne envie de lire intégralement le texte, pour voir où cela aboutit (ce que je ferai, dans la revue belge Le Journal des Poètes ). Recours au poème en a fait un post sur sa page Facebook, en annonçant la parution, et c’est ainsi que je l’ai découvert et commenté… J'y reconnais certains de mes...

Publié le 28/03/2017 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

La suite.

Viendra le moment où cesseront mes envies d'apparaître  Arrivera le jour où je ferai taire mon physique Le jugeant trop menaçant et plus assez esthètique Je quitterai alors la pellicule pour sur la toile ne plus être Je suivrai toujours mon sens d'esthète   Desormais Je joue dans un autre espace Empli de belles espérances  A défaut...

Publié le 21/08/2016 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

De sa prose éprise ...(Texte de Philippe Djian , chanté par Stephane Eicher)

ELLE MAL ÉTREINT Elle ne dort pas la nuit Elle garde toujours les yeux ouverts Elle me met dans son lit Quand il n'y a plus rien à faire Elle s'amuse toutes les nuits Et me prend comme un dernier verre Elle fait Ça si bien si Spontanément que je m'y perds Mais elle ne m'apporte rien Elle s'allume puis elle s'éteint Non, elle ne...

Publié le 18/12/2015 dans ” L'Art est... par VALERIE BERGMANN | Lire la suite...

Les Pommes Sauvages et La Vie SansPrincipes - Avent littéraire #13

Dans ma quête des quelques livres qui composent cet Avent littéraire, j’avais dans l’idée de présenter des compagnons, des amis, des livres qui sont autant une source de réconfort que de réflexion. En ces temps troublés où les appels à voter, non pas POUR quelque chose, mais CONTRE, se multiplient, certains réfléchissent de plus en plus à l’atroce bourbier dans lequel nous sommes tous...

Publié le 13/12/2015 dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

Paul Éluard - Avent littéraire #11

La plupart du temps, quand je dois remplir une sorte de profil sur les réseaux sociaux, je dis toujours que j’aime Paul Éluard. Aussi simple que cela, je l’aime, comme s’il était l’amoureux qui fait battre mon cœur. Je suis incapable de parler autrement de lui, alors qu’il y a tant à dire de sa vie et de ses mots offerts au monde en cadeau. Le mieux c’est encore de le lire, de savourer ses...

Publié le 11/12/2015 dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

THEODORE DE BANVILLE (1823-1891)

Né à Moulins, fils d'aristocrates républicains refusant l'ordre bourgeois, Théodore de Banville affirme très tôt son engouement pour la poésie. Ami de Baudelaire, ses poèmes, salués comme des chefs-d'oeuvre par Hugo et Gautier, en font un chef de file des jeunes poètes, des Parnassiens notamment. Daudet, Mallarmé, Maupassant, Verlaine, Courteline, Coppée fréquentent son salon. Il imite les...

Publié le 14/11/2015 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant