Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : le castor astral

Tags relatifs

Dernières notes

Le désir en nous comme un défi au monde

  Parution aujourd'hui de cette belle anthologie de poésie Le désir en nous comme un défi au monde . Un grand Merci à Jean Yves Reuzeau de m' avoir invitée à ce grand bal du printemps avec 94 poètes . ( vous pourrez y lire 4 de mes poèmes inedits).     Ce beau livre dont la couverture a été dessinée par Tahar Ben Jelloum est disponible dans toute bonne libraire...

Publié le 11/02/2021 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Une vie en mille morceaux

Lire, relire... Hervé Le Tellier, Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable , Le Castor Astral, « Millésimes », 2005 (première édition : 1997)   Placé sous la double autorité du fameux Je me souviens de Perec et du (pas assez fameux) Mes inscriptions de Scutenaire, frappé par son titre du sceau d’une (vraie ?) modestie peu justifiée (l’auteur a sans...

Publié le 01/12/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Le droit de s’emparer de tout

Lire, relire... Hervé Le Tellier , Esthétique de l'Oulipo , Le Castor Astral, 2006.   « Existe-t-il une approche oulipienne de l’esthétique ? Une esthétique oulipienne ? Quitte à décevoir, affirmons-le : sous cette formulation brutale, certainement pas. Le groupe est lié par un refus commun, celui du hasard, et non par une quelconque théorie du beau »....

Publié le 01/12/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Pâtes italiennes

Lire, relire... Hervé Le Tellier, Le voleur de nostalgie , Le Castor Astral, 2005   Roman épistolaire, roman culinaire, roman oulipien, roman à tiroirs, roman d’investigation… Maintes caractéristiques génériques pourraient qualifier le dernier livre d’Hervé Le Tellier, qui se situe ici dans la droite (mais complexe) lignée des initiateurs de l’OuLiPo. Il y aurait à ajouter, aux...

Publié le 01/12/2020 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Claire Malroux, « Soleil de jadis »

DR   « L’enfant s’apprête à franchir le pont serrant l’anse d’un panier rempli de très rouges cerises Loin, dans le bas du village elle a pris l’embranchement de la grand-route passé le dos d’âne où tient en équilibre la maison de l’entrepreneur des transports Un car lilliputien conduit les paysans au chef-lieu de canton les jours de foire De l’autre...

Publié le 09/06/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Laisser dormir le passé

Francis Dannemark, Martha ou la plus grande joie , Le Castor Astral, 2017 Le passé de Martha est douloureux : son mari radiologue « mort d’un cancer foudroyant » en 2011, puis pour elle une grave chute qui a entraîné deux ans d’hospitalisation et de soins divers, ainsi qu’une mémoire défaillante et des réactions parfois déconcertantes. Malgré cela, avec ses gestes et...

Publié le 13/06/2017 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Éric Poindron, « Comme un bal de fantômes »

DR   LES JOURS RACCOURCISSENT   « Même morte je reviendrai forniquer dans le monde. » Joyce Mansour   « Baudelaire avait une obsessionnelle et sainte peur de ne jamais mourir et de connaître le désespoir suprême jusqu’à la nuit des temps ; en écho conceptuel, Jean Starobinski imagina la notion d’“immortalité...

Publié le 01/06/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

LIRE LA MUSIQUE 16

Entre 2009 et 2012,  Lire la musique , ma chronique (transverse) fut publiée dans  Le Magazine des Livres  aujourd'hui disparu. En voici le feuilleton complet. ALLUMER LE JAZZ   « Le jazz n’est pas mort, c’est juste qu’il a une drôle d’odeur ». Cette phrase de Frank Zappa inscrite dans le microsillon de Roxy & Elsewhere (1974) est...

Publié le 23/03/2013 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

Enfant espiègle et poète chevronné

Francis Blanche, Mon oursin et moi , Le Castor Astral, coll. « Les inattendus », 2005   Homme des canulars téléphoniques et de Signé Furax , des seconds rôles comiques et des sketches débridés, complice de Pierre Dac et humoriste au énième degré, Francis Blanche (1921-1974) est en outre (ou avant tout ?) un sacré poète. Mon oursin et moi le prouverait s’il...

Publié le 02/08/2010 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Un bébé plein de potentialités

Jacques Bens, L’Oulipo, Genèse de l’Oulipo 1960-1963 , Le Castor Astral, 2005.   En 1980, Jacques Bens publiait chez Christian Bourgois ou li po 1960-1963 , regroupant, précédés d’un « acte de naissance », les comptes rendus des réunions de l’Oulipo durant les trois premières années de son existence. Noël Arnaud, à la fin de sa préface, écrivait : « Nous...

Publié le 20/06/2010 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant