Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jean-pierre longre

Tags relatifs

Dernières notes

Rêves américains

Betty Smith, Tout ira mieux demain , traduit de l’anglais (États-Unis) par Maurice Beerblock, Belfond, 2021 Dans le Brooklyn des années 1920, la vie des familles issues de l’émigration européenne n’est pas facile. Petits emplois, petits salaires, logements exigus et inconfortables, sans compter le poids des traditions familiales et religieuses : le mari doit entretenir la...

Publié il y a 2 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Les murs du silence

Santiago H. Amigorena, Le ghetto intérieur , P.O.L., 2019, Folio, 2021 Dans un entretien accordé à Thierry Guichard ( Le Matricule des Anges n° 2016, septembre 2019), Santiago H. Amigorena disait : « Enfance laconique, jeunesse aphone, adolescence taciturne, maturité coite, vieillesse discrète… le silence fait partie de ma vie comme de mon écriture, et je savais, depuis...

Publié il y a 5 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Comique existentiel

Jean-Paul Dubois, Parfois je ris tout seul , Points, 2021 Le titre l’atteste : Jean-Paul Dubois a dû bien s’amuser en écrivant ces mini-textes (une page chacun au maximum) parus initialement en 1992 chez Robert Laffont, puis en 2007 aux éditions de l’Olivier. C’est un fait : on rit franchement à la réponse que font les parents (la mère surtout) à la question sur les raisons...

Publié il y a 16 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Quinze ans avant

Ragnar Jónasson, L’île au secret , traduit de l’anglais, d’après l’islandais, par Ombeline Marchon, éditions de la Martinière, Points, 2021 Outre la littérature policière, Ragnar Jónasson a une spécialité : la remontée du temps. Le premier volet de sa trilogie La Dame de Reykjavik commençait par la dernière enquête de Hulda. Le second, dont l’intrigue se déroule quinze...

Publié il y a 16 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Une ultime enquête

Ragnar Jónasson, La dame de Reykjavík , traduit de l’anglais, d’après l’islandais, par Philippe Reilly, éditions de la Martinière, Points, 2020 Hulda, inspectrice hors pair, doit prendre sa retraite, et visiblement son chef est pressé de la voir partir, « comme si toutes ces années de bons et loyaux services n’avaient aucune valeur. » Elle obtient cependant un sursis de...

Publié il y a 17 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Les paradoxes du malheur

Jean-Paul Dubois, Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon , Éditions de l’Olivier, 2019, Points, 2021 Prix Goncourt 2019 Une ou deux fois ne sont pas coutume. Il est rare dans ces pages de trouver une chronique sur un livre récompensé par le prix Goncourt. Mais en 2019, ouf ! Nous avons échappé à une intarissable fabricante de best-sellers qui se veut...

Publié il y a 17 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Manuel de rébellion littéraire

Maxime Decout, Éloge du mauvais lecteur , Les éditions de minuit, 2021 Le titre, paradoxal, pourrait sonner comme une provocation de la part d’un universitaire censé enseigner la « bonne lecture ». Mais justement : si l’adjectif « mauvais » « signale un écart par rapport à une norme intellectuelle », il annonce aussi et surtout une activité productrice de...

Publié il y a 24 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Paysages illimités avec pianos

Sophy Roberts, Les pianos perdus de Sibérie, traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Blandine Longre, Calmann Lévy, 2021 « Le fait que des instruments majestueux puissent encore exister dans un endroit aussi profondément énigmatique est tout à fait remarquable, sans que je parvienne à me l’expliquer », écrit Sophy Roberts au début de son livre. Et dans toute la suite,...

Publié il y a 26 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Une journée de retrouvailles

Lire, relire...Lionel Duroy, Nous étions nés pour être heureux , Julliard, 2019, J'ai lu, 2021 « On arrive avec trente ans de retard, c’est certain, ça te paraît même peut-être complètement ridicule, mais crois-moi : nous sommes tous désireux de réparer ce qui peut l’être. ». Voilà ce que disent deux des frères de Paul à Claire, l’une de ses filles. Que réparer ? Beaucoup de choses....

Publié il y a 27 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

« L’authentique philosophie existentielle »

David Gascoyne, Après dix années de silence, Léon Chestov / After Ten Year’s Silence, Lev Shestov , traduit de l’anglais par Michèle Duclos, édition bilingue, Black Herald Press, 2020 Dix ans après la mort du philosophe russe Léon Chestov (1886-1938), David Gascoyne (1916-2001), qui l’avait découvert grâce à Benjamin Fondane , lui consacra cet essai destiné à faire connaître en...

Publié le 15/03/2021 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant