Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : enseigne de vaisseau mhorn

Tags relatifs

Dernières notes

Demi-sommeil

(Extrait d'un roman en chantier) Photo Christian Cottet-Emard Mhorn n’attachait guère d’importance à ses rêves nocturnes car il était gouverné par ceux qu’il concevait bien éveillé chaque jour depuis qu’il était conscient d’être au monde mais celui de la nuit dernière ne cessait de le tourmenter. Quelle était cette apparition qui l’avait questionné sur l’attitude de son ami...

Publié il y a 3 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / Du choix des armes (dans la fiction)

L’un des personnages récurrents de mes nouvelles et romans parus et à paraître, l’enseigne de vaisseau Mhorn, porte en permanence un pistolet chargé, non pas dans l’intention de s’en servir pour commettre un crime mais pour adoucir la sensation d’impuissance provoquée par la blessure mal cicatrisée d’un vieux chagrin. Il n’est pas non plus un personnage suicidaire, juste quelqu’un qui n’a...

Publié il y a 11 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / Visite nocturne de l’enseigne de vaisseau Mhorn

Le grand vent chaud et sec qui favorise les échanges vitaux entre les arbres est tombé ce soir après toute une journée à ébouriffer les feuillages. La nuit désormais sans contrainte d’éclairage public dans ma campagne déploie un immense ciel étoilé. Je fume un havane au milieu des effluves de lilas et je repense à cette coupure accidentelle de courant qui avait plongé la moitié de mon...

Publié le 14/05/2015 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Dans la lune !

(Extraits de différentes nouvelles de mon prochain recueil dont je viens de déposer le manuscrit ) Mhorn posa une semelle sur le marchepied puis l’autre sur le bitume du quai. Le sol s’éclaira subitement. C’était le ciel qu’un grand coup de vent venait d’éclaircir comme par enchantement, révélant un bleu violent pour  cette saison encore timide et, plus étrange, une lune...

Publié le 07/09/2014 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Poèmes de Preben Mhorn

(Recueillis et commentés par Christian Cottet-Emard) Extrait :   Instructions   Il ne devrait pas y avoir grand monde le jour de mes obsèques   Au moins le cortège de mes vieux chagrins secrets   Esprits las mais présents dans les airs   Tel sera le vrai mystère non point ma mort si commune mais ces chagrins sévères et...

Publié le 19/05/2014 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1