Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : cœur

Tags relatifs

Dernières notes

Au cœur d’une femme

Paru chez Plon en 1998, avant de faire l’objet d’une réédition dix ans plus tard, Le Cœur d’une Autre est le troisième roman de Tatiana de Rosnay. Tout comme L’Appartement témoin , l’auteure s’intéresse à la quête d’un homme paumé, un anti-héros que le destin fait basculer dans une histoire hors-norme. Bruce Boutard est un antipathique et fieffé misanthrope, divorcé et à la vie...

Publié le 17/04/2019 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Nous ne savons pas du tout respirer ! Mais cela n’empêche pas de mourir !

J’avais suivi les émissions de David Servan-Schreiber concernant la méthode EMDR antidépressive (TV, la règle suivie par l’œil d’un côté et de l’autre …) J’en avais déduit que le fait d’activer les yeux de cette manière permettait d’échapper à la tendance de l’image fixe, etc. D’autant plus que depuis l’année 1978, parce que prof de maths de 34 ans, parce que c’était l’époque où l’on...

Publié le 19/02/2019 dans XYZ, ABCD par Pedros | Lire la suite...

Christine de Pisan, Cent ballades d'amant et de dame

                                          Cent ballades d’amant et de dame, XX, La Dame   Se j’estoie bien certaine Que tout vostre cuer fust mien, Et sans pensée vilaine M’amissiez, je vous dy bien, Que tant vous vueil ja de bien, Que m’amour vostre seroit,...

Publié le 12/11/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Vladimir Maïakovski, Lettre à Lili Brik, 1917-1930

    Ce qui s’ensuivit   Plus qu’il n’est permis, plus qu’il ne faut, — comme un délire de poète surplombant le rêve : la pelote du cœur se fit énorme, énorme l’amour, énorme la haine. Sous le fardeau, les jambes avançaient vacillantes, — tu le sais, je suis pourtant bien bâti — néanmoins je me traîne,...

Publié le 30/09/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean de Sponde, Les amours

                                   Les amours, XVII   Je sens dedans mon ame une guerre civile, D’un parti ma raison, mes sens d’un autre parti, Dont le bruslant discord ne peut estre amorti, Tant chacun son tranchant contre l’autre affile.   Mais mes sens sont armez...

Publié le 22/08/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Malcolm Lowry, Pour l'amour de mourir

                                                            Poème bizarre   J’ai connu un homme sans cœur ; Il dit que des enfants le lui ont arraché Et l’ont donné à un loup affamé Qui s’est enfui l’emportant dans sa...

Publié le 25/06/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Dominique Maurizi, La lumière imaginée

                                      Tais-toi mon cœur, tais-toi ! Des voix dans ma gorge. Mes lèvres sont rouge sang, ma bouche, maman, comme bouton de mon enfance, c’est ça, je vois et je joue ensemble, comme les fleurs je bois, je bois, comme le vent je danse dans les lauriers et les...

Publié le 09/06/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Louise Labé, Sonnet III

                           Sonnet IIII   Depuis qu’amour cruel empoisonna    Premierement de son feu ma poitrine,    Tousjours brulay de sa fureur divine,    Qui un seul iour mon cœur n’abandonna. Quelque travail, dont assez me donna,...

Publié le 25/03/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Henri Pichette, les ditelis du rougegorge

                           Petit propriétaire à la cravate rouge          il chante contre l’intrus          il se rengorge se redresse        il se campe torse bombé tant le cœur lui bat le sang qui...

Publié le 09/02/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Guido Cavalcanti, Rime

                      XXIV sonnet      Amour m’a fait revivre un amoureux regard spirituel, si attirant qu’il me saisit aujourd’hui beaucoup mieux et me force à penser d’un cœur ardent      à ma dame, envers qui ne vaut rien ni merci ni pitié ni d’être patient, elle qui...

Publié le 30/10/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant