Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : épicéa

Tags relatifs

Dernières notes

Le sens de l’eau

Qu’importe aux sapins et aux épicéas ? Nourriciers, ils nous hébergent déjà et survivent mieux aux guerres parce qu’ils ne vivent pas dans le temps humain.   Nous pourrions les imiter un peu si nous n’avions pas perdu le sens de l’eau, si nous n’avions pas oublié l’intimité si vaste et sage avec son chant multiplié par les fontaines.   Forêt confiante en l’infinie...

Publié le 10/08/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

En raquettes

Une petite montée Petit épicéa deviendra grand Bien tranquille Sous le crêt de Chalam Le versant des foyards Bien au frais Retour chez moi. Les chatons du grand noisetier derrière la maison me font signe Crépuscule derrière la maison depuis le fond de mon pré Coup d'œil sur les crêtes derrière la maison...

Publié le 23/02/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / Veille

Ce soir au crépuscule, on aurait dit que le ciel voulait entrer dans la maison, vite, juste le temps d’une visite fastueuse et silencieuse. La nuit, la clarté des champs enneigés éclaire la moindre ramure de frêne et, sous un ciel bleu indigo, dessine en ligne claire les contours de chaque épicéa sur le flanc de la montagne. Un brusque et léger redoux apporte au parfum de la neige une...

Publié le 05/12/2017 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Carnet / Du voyage

Les clochettes des vaches tintent dans la nuit derrière la fenêtre de mon bureau. Ce soir, j’ai encore manqué l’occasion de me coucher un peu plus tôt. Je suis comme les enfants, je n’arrive pas à me résoudre à aller au lit. Je suis tourmenté par des envies de sucre et de tabac. Si je cède à la tentation d’une friandise sucrée, je sais que j’enchaînerai avec un cigare. J’en ai fumé plusieurs...

Publié le 18/10/2014 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

SITE PRÉCOLOMBIEN DE MONTE ALBAN OAXACA (Mexique) LE 16 NOVEMBRE 2013

(Captation Personnelle)   SITE PRÉCOLOMBIEN DE MONTE ALBAN  OAXACA (Mexique) LE 16 NOVEMBRE 2013

Publié le 16/12/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

SOUVENIR DE MES AMANTS « GOÛT D'EPICEA SUR LE TORSE »

  SOUVENIR DE MES AMANTS « GOÛT D'EPICEA SUR LE TORSE » (3’38’’) Wladimir ANSELME Une liste des prénoms, habitudes et goûts de quelques amants passés. Accueillis trois jours en résidence, l'auteur Nicolas Flesch, le musicien Fantazio et la comédienne Hélène Viaux ont joué, chanté, expérimenté autour de leurs textes. Un festival d'humour et de...

Publié le 11/06/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Arbres de Noël

Lors d’une promenade cet automne, j’ai rencontré cet immense et très vieux frêne qui héberge de petits épicéas en développement sur ses branches maîtresses. Je suis un piètre photographe mais on peut distinguer cette curiosité de la nature (l'un de ces épicéas sans doute semés par le vent) sur le détail de la deuxième vue. À vous qui toujours plus nombreux visitez ce blog, je...

Publié le 22/12/2011 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

L’énigme de l’arrivée

Si tu devais partir je ne sais où sans tes livres dans un endroit absurde de la Terre ou du Ciel où plus rien ne serait habituel et familier Si tu ne pouvais rien emporter de ce qui te donne un peu de poids en ce monde S’il te fallait choisir vite et à jamais Tu pourrais prendre le galet de rivière peint pour toi par ta fille à l’école maternelle Le nœud d’épicéa jeté sur le talus...

Publié le 21/12/2008 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

En forêt

Tu as une réunion mais en même temps pas mal de dossiers à traiter Tu as cette réunion qui ne te concerne en rien et tout ce travail qui ne te concerne en rien mais que tu dois abattre car tu es payé pour cela Mais la réunion qui ne te concerne en rien prime sur les dossiers à traiter parce que le directeur régional s’est déplacé Il tutoie tout le monde et aime beaucoup prononcer le mot...

Publié le 10/10/2006 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1