Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : descartes

Tags relatifs

Dernières notes

Compte-rendu du débat : ”Qu'est-ce qu'être français ?”

Le vendredi 4 novembre 2016, le café philosophique de Montargis se réunissait à la Brasserie du Centre commercial de la Chaussée pour un nouveau débat qui portait sur cette question :"Qu’est-ce qu’être français ?" Au préalable, Bruno remercie Marc Lalande pour son soutien au café philo. Le responsable de la brasserie est sur le point de laisser la main et confier les clés de...

Publié il y a 1 heure dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Ils ont dit, au sujet des oeuvres d'art

"L'art d'imiter est donc bien éloigné du vrai, et, s'il peut tout exécuter, c'est, semble-t-il, qu'il ne touche qu'une petite partie de chaque chose, et cette partie n'est qu'un fantôme." [ Platon ] "Ce n’est pas un art (…) qui se trouve en toi et te rend capable de bien parler d’Homère. Non, c’est une puissance divine qui te met en mouvement." [ Platon ] "L’épopée, et la poésie...

Publié il y a 2 jours dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Descartes : l'art et le beau

"Pour votre question, savoir si on peut établir la raison du beau, c'est tout de même que ce que vous demandiez auparavant, pourquoi un son est plus agréable que l'autre, sinon que le mot beau semble plus particulièrement se rapporter au sens de la vue. Mais généralement, ni le beau ni l'agréable ne signifient rien qu'un rapport de votre jugement à l'objet; et parce que les jugements des...

Publié il y a 16 jours dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Les mots entre mes mains de Guinevere Glasfurd

Les Mots entre mes mains de Guinevere Glasfurd "Amsterdam, 1635 Je fais le tour de sa chambre à tout petits pas. Ce que je cherche n'est pas là. Son horloge, ses documents, le verre où il range ses plumes sont envolés, disparus. Si j'ai déjà vu cette pièce vide sans m'en alarmer, aujourd'hui, cela ne fait que raviver ma douleur. Ce n'est ni de l'argent ni un souvenir que...

Publié le 29/08/2016 dans the... par frenchbooklover | Lire la suite...

Cailliau : le paradoxe du poisson rouge

C’est à l’occidental que nous sommes que s’adresse Hesna Cailliau dans son court essai Le Paradoxe du Poisson rouge . L’auteure précise en début d’ouvrage que cet animal ne désigne pas le poisson que nous avons l’habitude de voir tourner dans un bocal mais la carpe koï, populaire en Chine, omniprésente dans les bassins et les rivières et d’autant plus respectée qu’elle a l’apparence d’un...

Publié le 03/07/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Bac de philo : les sujets cette année, série par série

Série L Sujet 1 : Nos convictions morales sont-elles fondées sur l'expérience ? Sujet 2 : Le désir est-il par nature illimité ? Sujet 3 : (Explication de texte) "Est-ce qu’il existe aucun fait qui soit indépendant de l’opinion et de l’interprétation ? Des générations d’historiens et de philosophes de l’histoire n’ont-elles pas démontré l’impossibilité de constater des...

Publié le 15/06/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Larvatus prodeo

"Il faut briser ses chaînes sans qu'ils le voient. Il n'y a que ça de vrai : l'imperceptible. Essaie de te révolter, ils te tomberont dessus tout de suite. Ils n'attendent que ça : comment est-ce que tu crois que Descartes a pu tenir dans un trou pareil ? Larvatus prodeo, c'était sa devise : je m'avance masqué." Yannick Haenel, le sens du calme

Publié le 10/06/2016 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Ephéméride du 8 juin

  1637 : Parution du Discours de la méthode   Le Discours de la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences est la première grande œuvre philosophique et scientifique écrite en français, et non en latin, Descartes souhaitant être accessible à tous. Il y prône le doute méthodique et le recours à la raison ,...

Publié le 08/06/2016 dans LAFAUTEAROUS... par Dans la tradition de l'Action française | Lire la suite...

Ils ont dit, au sujet du rire

"Ne faites pas rire au point de prêter à rire." [ Héraclite ] "Quoi de plus agréable que de rire aux dépens d'un ennemi ?" [ Sophocle ] "La comédie est, comme nous l'avons dit, l'imitation du mauvais ; non du mauvais pris dans toute son étendue, mais de celui qui cause la honte et constitue le ridicule." [ Aristote ] "La province convenable du rire est restreinte aux questions qui...

Publié le 29/03/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Du rire

Longtemps au-delà de Démocrite les philosophes auront pour le rire un certain mépris. Pour Descartes "L e ris un des principaux signes de la joye, elle ne peut le causer que lorsqu’elle est seulement médiocre…, et qu’il y a quelque haine mêlée avec elle ". Pour Hobbes, avec le rire : " Il est toujours question de se glorifier par rapport à autrui, de sorte que lorsqu’on rit de vous......

Publié le 29/03/2016 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant