Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Les bancs

Dans les villages de l’est polonais qu'une voie unique, plus ou moins large, coupe en deux, les gens ont coutume d’installer un banc près de leur clôture, devant leur maison, dans le fossé herbeux, à deux pas de la route, droite ou qui musarde sous la forêt. Ce banc, tantôt comme neuf et le plus souvent peint aux couleurs des volets de la demeure, tantôt de bric et de broc avec trois ou...

Publié il y a 15 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Maxime

  L’amour, c’est cette odeur d’absence que je trouve loin de toi. Je la transporte avec moi. C’est ma façon de te retrouver.  

Publié il y a 15 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

VERMEER AU LOUVRE : La jeune fille au collier de perles

  Johannes Vermeer – La jeune fille au collier de perles, 1664, Gemäldegalerie, Berlin              - Non, monsieur, ce n’est pas La jeune fille à la perle de Johannes Vermeer !      - Pourtant j’ai entendu à la radio qu’elle serait dans l’exposition…      - Puisque je vous dis que...

Publié il y a 16 jours dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Drôle de rêve

Cela commençait toujours de la même façon: une petite fille aux traits asiatiques et une biche qui lui léchait les doigts. Sarah l'avait rêvé cent fois. Elle appréhendait de plus en plus le moment de se mettre au lit. Elle avait peur d'être réveillée par les cris. Ses propres hurlements en fait. La scène se déroulait au milieu d'une clairière. L'enfant, assise sur une grosse...

Publié il y a 21 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

JOHANNES VERMEER AU LOUVRE - Introduction

           Une exposition exceptionnelle « Vermeer et les maîtres de la peinture de genre » vient d’ouvrir ses portes au musée du Louvre à Paris.      80 peintures des maitres hollandais de la peinture de genre du 17 ème siècle, siècle d’or hollandais qui va voir s’épanouir quelques-uns des peintres les plus importants...

Publié il y a 21 jours dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

QUATRE FILLES (10ème extrait)

Pendant que Noémie se débat dans sa relation avec Eric, son amie Anna se presse aux cours de Droit Public de Monsieur DAUGET, l'un de ses professeurs. A la rentrée universitaire, dès qu'il était apparu à la porte et s'était installé en posant son cartable sur le bureau, face aux étudiants, une grande émotion ainsi qu'une vague de joie immense avaient parcouru tout le corps d'Anna. Quelque...

Publié il y a 22 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Poète

Te réfugies-tu dans ton intérieur Ou t’exaltes-tu par l’extérieur ? Es-tu poète de par ton intimité Ou chantre de la beauté visible ? Ou encore peut-être es-tu les deux, L’œil sur les trésors du cœur Et baigné de l’étreinte du monde ? Heureux celui qui s’enflamme A la caresse du vent sur le corps Et qui s’abstrait dans la descente Vers l’infini au-delà du moi Mais...

Publié il y a 22 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

A cinquante kilomètres de ma maison

Ça n’est pas très loin de ma maison. A cinquante kilomètres peut-être. Ma maison est dans une vaste clairière sablonneuse, une trouée circulaire gagnée jadis sur la gloutonnerie de la forêt et maintenant les champs sont comme un amphithéâtre de silence, que ferme aux quatre points cardinaux la haute périphérie des pins. Ils craquent sous les feux brûlants de juillet, les pins, et on sent...

Publié il y a 25 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

CITATIONS EN VRAC

Paysan : J'aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers (MONTESQUIEU).                             Peinture : L'exécution, dans la peinture, doit toujours tenir de l'improvisation (Eugène DELACROIX).                ...

Publié il y a 26 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Sur la crête de la destinée

Sur la crête Entre le bien et le mal Entre le bon et le mauvais Il oscille Mais qu’est-ce que cette antonymie ? Y a-t-il vraiment une droite et une gauche ? Ne serait-ce pas plutôt une vallée D’où chacun tente de s’extirper Car d’un côté la gravité l’oblige Et du mal ne peut l’alléger Et de l’autre, la compassion L’enferme dans un sursaut d’humanité : Il ne peut les...

Publié il y a 26 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant