Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Lui

Longtemps elle l’a rêvé, il est là l’homme radieux. Qu’est-il devant elle, la charmante résolue ? Il vient, se sachant découvert et craignant Dieu. Elle le regarde, mais signifie-t-il l’absolu ? Lui qui n’a jamais rêvé devant une femme nue, S’interroge sur son destin d’homme délétère. Le guerrier a-t-il encore le pouvoir malvenu D’outrepasser son rôle et passer la frontière ?...

Publié il y a 15 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Marcel PROUST ”A la recherche du temps perdu” (extrait)

A Combray, tous les jours dès la fin de l'après-midi, longtemps avant le moment où il faudrait me mettre au lit et rester, sans dormir, loin de ma mère et de ma grand'mère, ma chambre à coucher redevenait le point fixe et douloureux de mes préoccupations. On avait bien inventé, pour me distraire les soirs où on me trouvait l'air trop malheureux, de me donner une lanterne magique, dont, en...

Publié il y a 15 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Citations : Tant de livres à écrire

“If there's a book that you want to read, but it hasn't been written yet, then you must write it.” (Toni Morrison) “Writing is a socially acceptable form of schizophrenia.” (E.L. Doctorow) “We write to taste life twice, in the moment and in retrospect.” (Anaïs Nin) “By now, it is probably very late at night, and you have stayed up to read this book when you should have...

Publié il y a 15 jours dans Clé de mes... par mari6s | Lire la suite...

Un laboureur et du vent -12 -

Les deux compagnons partaient tôt le matin par le chemin de remembrement, traversaient de jeunes blés qui n’en finissaient pas de s’étaler devant leurs yeux, bifurquaient le long d’une petite route et arrivaient enfin aux bois, qui formaient un îlot épais au milieu de la morne vacuité des paysages céréaliers. Dominique portait dans son grand sac à dos, celui qui marchait dans les...

Publié il y a 16 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Parution de ”Dictionnaire poétique”

Faites rêver... Offrez donc un recueil de poésie en cadeau de Noël. L'heureux élu vous en sera gré, il pourra rêver pendant ces jours où la réalité dépasse parfois la fiction. Avec cet ouvrage, la fiction n'est jamais dépassée. Un mot, c'est une image, un son, un picotement qui étire un fil ténu qui, s'il est suivi, vous entraîne au bout du monde et de l'imagination....

Publié il y a 16 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Prodigieux (3)

J’avançais d’un pas. Ce me fut fatal. Je partis et tombais dans un vide effrayant, le cœur soulevé, les cheveux en bataille, la nausée aux lèvres. J’ouvrais vite mon parapluie, ce qui me ralentit quelque peu, mais pas suffisamment pour pouvoir m’accrocher au balcon que je vis défiler devant moi. La ville s’était creusé un espace supplémentaire à 90°. Non je n’ai pas bu d’alcool...

Publié il y a 17 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Un laboureur et du vent -11 -

Ce qui se fait par manque est manqué d'avance, car il n'y a pas de misère qui ne se laisse acheter ou vendre. Raoul Vaneigem - Le livre des plaisirs...

Publié il y a 17 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

La rune ISA

Rêve éveillé poétique autour de la contemplation et de l'incarnation de la rune ISA qui se présente comme une barre verticale. *** Stadha, la rune s'incarne et fait vibrer les cellules. Mère phallique, jetée par les géants du givre. Tronc solitaire surgi de la pierre noire, la lumière blanche vibre son cri aigu, appel aux branches sur le fil du rasoir. Arracheuse de peau de chair et...

Publié il y a 18 jours dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

Un laboureur et du vent -10 -

[...] Toute la journée du lendemain cependant, les stigmates de cette soirée chaotique tracassèrent la mémoire en demi-teinte du malheureux Pierrot. Il n’en avait en effet retenu que des fragments, et, quand on ne se souvient de ses inconduites que par bribes équivoques, elles prennent des proportions plus grandes, questionnent et culpabilisent encore plus. D’autant que le récit que lui fit...

Publié il y a 20 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Annonce

Hier, couché sans sentiments ni appréhension L’aménité de l’air incitait à l’absence. Tu sombras dans un sommeil englué et profond. Rien ne viendrait troubler ta béate défaillance. Tu te levas dans la nuit, l’œil encore endormi. Au dehors la douceur assassinait l’automne. Noir d’encre, sans couleur, hors de toute académie, La furie sans parole, perverse et tatillonne. Qui...

Publié il y a 20 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant