Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

SE SOUVENIR

On se souvient de ce que l'on a porté comme vêtements au cours de sa vie, dans son enfance, son adolescence ou dans sa vie d'adulte. Peut être moins de ses chaussures.  Pour ma part, je me souviens des petites sandalettes que maman avait achetées (à ma grande soeur et à moi) pour l'été 1955 :                 De mes bottes en caoutchouc,...

Publié il y a 22 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Interrogeons nous

  Photo Ariaga   Des civilisations ont disparues dans le sable des temps. Que va t-il advenir de la notre ? *** Quand la marée montante arrive vite, nous courons. Et pourquoi pas essayer de nager ? ***  Dans un monde où les informations circulent à une vitesse phénoménale il ne faut pas croire à une chose parce que beaucoup l'affirment. Mais alors, allons...

Publié il y a 23 jours dans Laboratoire... par Ariaga | Lire la suite...

QUI SONT CES JEUNES ?

Qui sont ces jeunes couples Qui dansent en boucle Qui croquent l'amour Et parlent de toujours Qui se croient beaux Tel un tableau S'envoient des fleurs Parlent avec le coeur De l'avenir à deux Ne parlent que d'eux Dévorent la vie Se sont épris Avant que la mort Cruel sort Ne songe à eux La course des jours Et de leur amour Rend plus amoureux....

Publié il y a 25 jours dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

Est-ce cale, braise îlienne ?

L'Ecrit vint, voyageur poser sur mes genoux ses peines, ses courroux ses fébriles ardeurs Ça ! j'en ai pris des sueurs sans que leur brouillard dise quand ma débrouillardise en cueillerait les fleurs Il y manquait le souffle inspiré par les ors rougis à l'athanor de quelque vieux maroufle rompu au mastroquet Des cris vains, ravageurs s’invitèrent à table à force jeux pendables et vilaines...

Publié il y a 25 jours dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

L'amour empoisonné..

P.01 _ L'amour empoisonné. P.02 _ Double "malheur". P.03 _ A l'innocence. P.04 _ Que dire ? P.05 _ La mère amputée. P.06 _ Les profiteurs de l'extrême. P.07 _ Jusqu'à quand ? P.08 _ Annexe.   ───────────────────────── ooOoo ─────────────────────────   En 1959, j'avais 10 ans ... ... lorsque le fléau commença à s'incruster en silence. Certaines sources...

Publié il y a 25 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Double ”malheur”.

L'insouciance, vêtue de blanc .   Il est venu pourtant, au gré d'un caducée L'habillant de hasard, lui, l'enfant du S.I.D.A ! Des éclats du destin, aux ombres du Véda, Sa vie va se flétrir, sans s'être déployée.   – Tu voulais être femme et te trouver en lui, Dans cette griserie qui parodiait ton rire, Tu voulais cet enfant pour apprendre à sourire...

Publié il y a 26 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

A l'innocence.

Mardi, 20 septembre 1994 . Pourquoi l'enfant ?   Ci-gît une question balbutiée sans réponse, Un sourire effacé dans l'incompréhension, Ci-dessous un adieu du hasard qui dénonce, Les moyens recherchés dans la profanation.   Avant d'avoir appris à marcher dans la vie, Un choix l'a engagé à courir vers la mort Et l'enfant s'est offert dans cette...

Publié il y a 26 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Que dire ?

Texte que j'avais composé après le décès de cet enfant né de mère atteinte du S.I.D.A.   Chanson, pour l'enfance séropositive .   Un enfant, deux enfants, mille enfants en sursis, Voudraient boucler la ronde au rythme du bonheur, Un enfant, deux enfants, mille enfants interdits, Ont besoin de ces mains tendues par votre cœur.   L'enfer ne veut pas...

Publié il y a 26 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

La mère amputée.

Comment pouvoir, sans rougir, vouloir anesthésier toute volonté humanitaire extérieure parce que non-professionnelle et ne solliciter que des aides financières en quêtant dans les rues ?   Le respect naturel menacé.   L'intolérance a dit : fermez votre futur ! L'effraction s'est liguée pour vomir sa croyance Et l'on a ordonné sans vouloir être sûr. Ils ont...

Publié il y a 26 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Les profiteurs de l'extrême.

Cela dit et bien que je pense qu'il ne faille pas interdire à toute bonne volonté humaniste de chercher à secourir toute détresse quelle qu'elle soit, il en est malheureusement certains qui abusent de la situation. Des mercenaires agissant en solitaire. Uniquement attirés par une certaine reconnaissance de la société, par une gratitude préfabriquée. Des êtres ternes et anodins, cherchant un...

Publié il y a 26 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant