Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Ses yeux brillaient de mille feux

La plage était déserte. Tiberio et Marcella cheminaient tranquillement. Ils avaient ôté leurs chaussures pour être au contact des éléments. Le sable humide sous leurs pieds était une sensation curieuse. Ils marchaient l'un à côté de l'autre en silence. Leurs cheveux se pliaient aux désirs du vent. C'était la première fois qu'ils se promenaient pieds nus sur l'estran. D'habitude ils restaient...

Publié il y a 3 heures dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Les mange-merde

Je ne vais pas me faire que des amis. Je le sens bien. En écrivant ces quelques lignes, je pourrais même transformer certains de mes amis en ennemis. Ce qui, concédez-le, serait quand même ballot ! Je vais en effet, et je crois bien que c’est la première fois que mon clavier osera cette dérive, défendre le gouvernement. Car c’est un spectacle encore plus affligeant, énervant, misérable,...

Publié il y a 2 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

HYMNE À LA BEAUTÉ

  Vincent Van gogh - Nuit étoilée sur le Rhône, septembre 1888 , musée d’Orsay, Paris     « Ci inclus petit croquis d’une toile de 30 carrée, enfin le ciel étoilé peint la nuit même sous un bec de gaz. Le ciel est bleu vert, l’eau est bleue de roi, les terrains sont mauves. La ville est bleue et violette, le gaz est jaune et ses reflets sont or roux et descendent...

Publié il y a 3 jours dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Entre Balzac et Dumas

Il arrive aux premières heures du crépuscule tombant, s’installe sous ma fenêtre toujours ouverte, règle son bel instrument, bombe sans doute le poitrail en se dressant sur ses petites pattes et entame son concert à la lune et aux étoiles. Dans quel feuillage a-t-il donc élu domicile ? Celui des noisetiers chatoyants? Celui parfumé des touffes de lilas sauvages? Celui des merisiers à...

Publié il y a 4 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Nuits blanches

Comme à chaque fois qu'il se réveillait la nuit Tobias alluma toutes les lumières de l'appartement. Il voulait distinguer chaque meuble et chaque objet. La pénombre l'inquiétait. Elle amplifiait son sentiment de solitude. De plus le silence de la nuit le terrifiait. Lorsque tout l'espace autour de lui fut éclairé il prit un paquet de copies qu'il devait corriger et...

Publié il y a 6 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Inspiration

La nuit a fermé son poing sur la chambre Tu ne paraîtras plus revêtue de blancheur Entrouvrant l’huis de ton maigre membre Avec le regard avide des chercheurs T’aurais-je perdu au détour d’un couloir Ou peut-être as-tu franchi le Rubicon Et nous dis d’un mouchoir agité "au revoir" Comme à des fantômes vivants au balcon La nuit a perdu son obscure froideur Et s’est parée...

Publié il y a 6 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Le spectacle de la société

Sur le cours, pas toujours tranquille, de ma vie je n’ai rencontré qu’un seul individu digne d’être qualifié de courageux. C’est-à-dire capable de répliquer un Non total aux conditions d’existence que proposent depuis des lustres et des lustres nos sociétés pourries de l’intérieur, et de vivre pleinement ce Non. Je n’ai donc rencontré qu’un seul être primitif, un seul être...

Publié il y a 9 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

ACTION

Si nous connaissions les autres comme nous-mêmes, leurs actions les plus condamnables nous paraîtraient mériter l'indulgence (André MAUROIS).                     Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent (LA ROCHEFOUCAULD). La grandeur des actions humaines...

Publié il y a 10 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Jaillissement

Ne cherche rien… Tout est donné… Fixe-toi sur l’inconnaissable Et laisse ta pensée sans amer… Qu’elle divague sans but Sur l’aplat des souvenirs Et les vagues du présent Rien ne doit t’atteindre Ni l’obscur regard des morts Ni l’éclat étincelant des vivants… Navigue entre les deux Dans cet état d’insuffisance Où se love le vide… Tu es en absence d’être Dans...

Publié il y a 11 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Rita.

R efoulés par ma vie, des embruns d'absolu I nondent les soupirs d'un amour en exil. T rop d'années déformées dans l'espoir ambigu, A l'envers de ta vie, je meurs ainsi soit-il !   PtK

Publié il y a 12 jours dans Entre les... par CGP49 | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant