Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : la fosse aux ours

Tags relatifs

Dernières notes

Un café, un éditeur...

Avec Lionel Tran des "Artisans de la fiction", je viens de réaliser une longue interview de Pierre-Jean Balzan, des éditions "La fosse aux ours". La vidéo prochainement sur ce blog. Je vous promets, on a beaucoup ri (cela se verra et s'entendra dans la vidéo).  

Publié le 26/10/2021 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

UNE TERRA INCOGNITA ETRANGEMENT FAMILIERE

Longtemps avant « Jusqu'où la ville », Fabienne Swiatly a publié son premier roman. Dès le début, « on ne voit pas si c’est une femme ou encore une enfant, celle qui se tient debout au milieu des ruines  ». Ce qui est certain, c’est que l’anti-héroïne de Swiatly s’affaire. Pas n’importe comment, pas n’importe où, pas n’importe quand. Elle cherche du charbon en plein...

Publié le 24/08/2021 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

orage

©paolapigani     Les rues comme nous sont devenues bleues les passants presque invisibles sont des traces de mouvements et nuit sur nuit on voit dedans     Henri Meschonnic

Publié le 05/08/2021 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Les leurres et la vérité de Terezin

Antoine Choplin, Une forêt d’arbres creux , La fosse aux ours, 2015, Points, 2017 Terezin, trop fameuse localité, dont les nazis firent un ghetto, un camp de concentration, un lieu de transit vers l’extermination. Parmi beaucoup d’autres, y fut détenu Bedrich Fritta, dessinateur et caricaturiste tchèque, ainsi que sa femme et son petit garçon. Les geôliers, connaissant ses talents, le...

Publié le 16/04/2017 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Gratter dans le vide...

   

Publié le 01/10/2016 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Des lettres pour comprendre

Antoine Choplin, Hubert Mingarelli, L’incendie , La fosse aux ours, 2015   Après la guerre qui a ensanglanté l’ex-Yougoslavie, l’un est resté à Belgrade, l’autre s’est exilé en Argentine. Celui-ci est revenu quelque temps dans son pays pour enterrer son père, et ils se sont revus à cette occasion, ont évoqué des souvenirs, dont celui de Branimir, le troisième compagnon qui,...

Publié le 14/01/2016 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Meurtres sur la voie ferrée

  Alessandro Perissinotto, Train 8017 , traduit de l’italien par Patrick Vighetti, La fosse aux ours, 2004, Folio Policier, 2008   Dans un roman précédent, La chanson de Colombano , Alessandro Perissinotto avait su combiner intrigue policière et roman historique, en mettant en scène un quadruple meurtre commis au XVIe siècle dans les montagnes de Suse, meurtre...

Publié le 15/12/2010 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Le choix de Ferdinando

Arturo Buongiovanni, Repenti , traduit de l’italien par Patrick Vighetti, La fosse aux ours, 2010 Vu de loin, dans les médias, il paraît très facile de devenir un « repenti », tout simple de se décider à la collaboration avec la justice après avoir été un criminel, camorriste ou mafioso. Et pourtant… Arturo Buongiovanni, qui connaît bien la question puisqu’il est lui-même...

Publié le 09/11/2010 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1