Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : henry james

Tags relatifs

Dernières notes

L'Auteur! L'Auteur!

L'Auteur! L'Auteur de David Lodge "Londres, décembre 1915. A Carlyle Mansions, Cheyne Walk, Chelsea, dans la chambre du maître (le mot s'impose) de l'appartement numéro 21, le grand écrivain se meurt lentement mais sûrement. Dans les Flandres, distantes d'à peine trois cents kilomètres, d'autres hommes trouvent au même moment une fin plus rapide, plus douloureuse, plus...

Publié le 11/01/2021 dans the... par frenchbooklover | Lire la suite...

Tristesse et joie de la parole

Crédits photographiques : Lannis Waters ( The Palm Beach Post via Associated Press). «La corruption de l’homme est suivie par la corruption du langage. Quand la simplicité du caractère et la souveraineté des idées sont rompues par la prédominance des désirs secondaires […], et que la duplicité et le mensonge prennent la place de la simplicité et de la vérité, le pouvoir exercé sur la...

Publié le 25/04/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Mois anglais : Concours n°4

Aujourd'hui, grâce aux Editions Points que nous remercions, nous avons le plaisir de faire gagner à trois d'entre vous un lot comprenant les trois titres suivants :     - Henry James, La coupe d'or (collection Signatures) - Stella Gibbons, Westwood - mon billet par ici - Elizabeth Gaskell, Mary Barton Pour remporter ce lot, nous vous proposons...

Publié le 18/06/2016 dans My Lou Book par My Lou Book | Lire la suite...

Henry James, La Bête dans la Jungle / Lamb House (Rye)

  Aujourd'hui, pour la lecture commune du Mois anglais autour d'un écrivain anglais d'origine étrangère, j'ai choisi de consacrer un article à Henry James , qui demanda à être naturalisé à la fin de sa vie. L'écrivain vivant à Rye et très tourné vers l'Europe avait en effet été choqué par la neutralité des Etats-Unis au début de la 1ère guerre mondiale. Mon choix s'est...

Publié le 11/06/2016 dans My Lou Book par My Lou Book | Lire la suite...

Henry James, Carnets, dans Un portrait de femme et autres romans

                                  ( ...) je ne parlerai pas d’Ivan Tourguéniev, le plus délicieux et le plus aimable des hommes, ni de Gustave Flaubert, que je serai toujours si heureux d’avoir connu ; nature puissante, grave, mélancolique, virile, profondément corrompue mais non corruptrice....

Publié le 08/04/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Carnet / De l’individu et de la collectivité

U n décalage de plus avec mon époque : je suis friand de littérature autobiographique. La vie et les états d’âme d’une personne m’intéressent beaucoup plus que son travail et son éventuel engagement dans la société. Même si l’autobiographie comporte de la complaisance, des accommodements avec la réalité, j’estime que la manière dont quelqu’un raconte sa vie renseigne sur sa personnalité...

Publié le 01/03/2016 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Henry James : Le Fantôme locataire

Henry James (New York, 15 avril 1843 - Chelsea, 28 février 1916) est un écrivain américain, naturalisé britannique le 26 juillet 1915. Elevé dans le culte de la civilisation européenne, il voyage très vite entre Europe et Etats-Unis et grâce à la fortune familiale peut se consacrer uniquement à la littérature. Ses premiers textes sont publiés en 1864, son œuvre comptant plus d’une centaine de...

Publié le 03/02/2015 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

Henry James, Les Européens

Parmi les romans qui végètent dans ma PAL depuis des années, il y a ceux qui gardent un peu d'espoir, ceux qui n'en ont pratiquement plus... Les Européens d'Henry James oscillait entre ces deux états, certain de mon envie de le lire mais de plus en plus affolé de voir les découvertes plus récentes s'accumuler et le faire progressivement disparaître au fond de ma bibliothèque. Mais...

Publié le 14/02/2013 dans My Lou Book par My Lou Book | Lire la suite...

Jane Austen et P.D. James

   A lors bien sûr, c'est plus facile de dire aujourd'hui que l'on aime Jane Austen et que l'on admire son talent alors qu'il est largement reconnu, que ça n'a du l'être pour   Sir Walter Scott  ou Henry James ! Enfin, cela n'empêche tout de même pas certain de continuer à déprecier son oeuvre, à la comparer à de la chick-lit ou à la traiter de littérature de...

Publié le 27/10/2011 dans Jane Austen... par Alice | Lire la suite...

La part invisible (et heureusement)

  Dans la nuit qui manœuvre son silence, ton silence à toi, lecteur, cour intérieure dans sa ténèbre, à converser avec Henri James ou, plutôt, avec le narrateur perplexe du Motif dans le tapis, qui voudrait comprendre le mystère avoué (?) qui tisse sa toile subreptice dans les livres de Hugh Vereker, un mystère qui n'a pas de nom, qui n'est pas un son, ou une figure mais,...

Publié le 10/10/2011 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant