Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : éditions unicité

Tags relatifs

Dernières notes

Deux recueils. Obscur éclat, de Carolyne Cannella. Et À feu tenu, de Michel Cassir, éds. Unicité

Ce qui me fait rapprocher ces deux ouvrages c’est la proximité de la démarche, d’une part, une volonté d’aller au-delà des apparences, d’accepter le mystère. Et, d’autre part, le constat de l’influence du métier (quand il est vécu en profondeur) sur l’écriture. Carolyne Cannella est musicienne et écoute le réel autant qu’elle le regarde, et Michel Cassir est chimiste et riche de...

Publié il y a 3 jours dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Poésie, deux recueils. Les jours suffisent à son émerveillement, d'Anne-Lise Blanchard. Et Seule,...

Deux recueils différents mais qui ont en commun le rapport avec le temps, la recherche, dans la mémoire, de la confrontation avec des souvenirs de joies, de bonheurs passés. Parfois des instants fugitifs, parfois des moments plus intenses, ou même des périodes. Voyage dans des lieux d’autrefois, retour vers des visages, des émotions. En lisant on retrouve un même trouble, car cela invite à...

Publié il y a 3 jours dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

L’homme aux ailes bleues. Livre collectif d’hommage à l’éditeur François Mocaër, Unicité

Pablo Poblete , natif du Chili, poète et directeur d’une collection à Unicité , Poètes francophones planétaires , y a publié un hommage à l’éditeur, celui qui a créé cette édition il y a une dizaine d’années (en 2010 précisément), François Mocaër . Avec un groupe d’amis, auteurs ou artistes, il a initié et réalisé ce projet, qu’il préface pour faire le portrait de celui qu’il estime...

Publié il y a 11 jours dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Leo Zelada, Transpoétique. Anthologie poétique et inédits, éds Unicité

esprit de la nuit esprit de la nuit conduis-moi sur le chemin du feu qui dévore et purifie tout Machu Picchu , Transpoétique , p.20 Maître, comment atteindre la sagesse ? Brûle le papier, la plume et le bâton Koan de l’illumination , Transpoétique , p.34 Le monde regorge de signes pour qui veut voir. Mais c’est un brouillard si épais ce...

Publié il y a 15 jours dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Mon AGENDA en poésie... Juin 2022, Marché de la Poésie, Place St-Sulpice, après Quartier du...

Programme chargé.  On commence le 31, Mairie du 5ème, pour fêter le soir le lancement du Quartier du livre (1er au 8 juin), avant l'ouverture du lendemain, pour cette "librairie éphémère" qui réunit plusieurs éditions... Dont Unicité. .. (Mes Ombres géométriques frôlées par le vent , ce livre créé à deux, avec Roland Chopard , et qui a l'importance, pour moi, d'une mise...

Publié le 31/05/2022 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

S'anéantir - à propos de Disparaître, d’Etienne Ruhaud, Unicité, 2013

Le Signe du lion , Eric Rohmer (1959)     « Montre-toi, mon ami, mon double »   Michel Houellebecq, Le Sens du combat     Encore un livre dont on est le héros   ou plutôt l’anti-héros, le gars à la dérive, l'homme gâché et plus que tout, l’écrivain raté – tout ce que nous avons fini par admettre que nous étions, y trouvant une...

Publié le 12/01/2022 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Bilan du Marché de la Poésie... Signature (Ombres géométriques frôlées par le vent) et quelques...

Le Marché de la Poésie est passé. Fin octobre a remplacé juin dernier… La tempête nocturne a renversé certains stands, une averse a glacé les travées, ensuite ce fut le froid sans pluie. Dur pour qui revenait depuis peu du sud, soleil encore dans la peau et la tête. Avant le Marché il y eut Le Salon de la revue où j’ai limité ma visite à peu de tables (budget oblige), récupéré une...

Publié le 12/11/2021 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

QUARTIER du LIVRE... Un Salon du livre Paris 5ème, encore un jour...

Quartier livre, Paris 5ème. Encore un jour, ce mercredi 9. Et moi, avec les Ombres... frôlées par le vent. Plusieurs éditions sont là. Unicité, donc, avec mes Ombres, et d'autres livres, d'autres titres, dont une collection qui ressuscite Les Cahiers bleus de Dominique Daguet. (Livres Unicité,  certains recensés sur ce blog Trames nomades, certains programmés pour plus tard)....

Publié le 08/06/2021 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Publication. Ombres géométriques frôlées par le vent (photographies et textes), éds. Unicité

  Faire signe non pas vers une image déjà visible, mais vers ce non-visible qui peu à peu se trame aux lisières du visible. Jacques Ancet, Portrait d’une ombre   Du flou. Du vague. Du frissonnant. De l’indécis. As-tu besoin de clarté ? Que ferais-tu du clair, du distinct ?  Gilbert Lascault, Sans s’abolir pourtant   Indatable regard. Mémoire...

Publié le 22/05/2020 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

”L'homme qui entendait des voix”, et qui est, lui, une voix qui compte...

nous sommes tous identiques aux yeux gantés de soleil comme des pierres rêvant d’absolu                       Éric Dubois   Blocs, poème / L’homme qui entendait des voix, éds. Unicité, 2019 (Récit autobiographique, finement préfacé par Laurence Bouvet - poète et psychologue. Portrait de couverture par Jacques Cauda)...

Publié le 17/07/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Page : 1