Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : exil

Tags relatifs

Dernières notes

Mourir d'aimer

Publié il y a 13 jours dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Le passé devant soi – Gilbert Gatore

Voilà des années que je souhaitais lire le passé devant soi de Gilbert Gatore passionné par le Rwanda et la littérature concernant le génocide de 1994. Il n’est pas facile d’avoir un regard distancié et critique sur une œuvre quand il concerne pareil sujet. Je dois néanmoins avouer ma grande déception après la lecture du livre, surtout en comparaison d’autres œuvres artistiques sur le même...

Publié le 13/08/2018 dans Fahrenheit 451 par Alix | Lire la suite...

EXIL

  exil pronom déchu   personne refoulée rayée   cartes rebattues    

Publié le 12/08/2018 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

La triomphante de Teresa Cremisi

Lorsque l'exercice de se raconter semble trop délicat, et surtout lorsqu'on a passé sa vie à éditer les plus grands noms de la littérature, rien de tel que de se déguiser un peu .  Aussi, Teresa Cremisi, l'auteure, ancienne patronne du groupe Flammarion, devient ici narratrice et personnage sans nom et à l'imagination portuaire . S i elle est triomphante, à l'image de cette...

Publié le 03/08/2018 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Prêts à déporter

Balzac et la petite tailleuse chinoise , Dai Sijie J'associe depuis longtemps ce livre à une lecture scolaire, une lecture de collège. Il s'est trouvé sélectionné par le vote au dernier bookclub, thème "Révolution", j'ai pensé que c'était l'occasion d'enfin le lire.  Dans la Chine de Mao, pendant la révolution culturelle, deux amis issus de familles...

Publié le 19/07/2018 dans Tale me more par Soundandfury | Lire la suite...

La moitié d’une vie – V.S. Naipaul

La quarantaine, la moitié d’une vie, une trajectoire originale, celle de Willie Chandran. Né en Inde d’un père brahmane et d’une mère de basse caste, Willie s’éloigne d’un pays où il souffre de sa condition inférieure qui ne lui offre que peu de perspectives pour l’Angleterre post deuxième guerre mondiale. Bénéficiant d’une bourse, il y part poursuivre ses études supérieures. L’occasion de...

Publié le 11/04/2018 dans Fahrenheit 451 par Alix | Lire la suite...

Calais

«Monsieur le Président, vous avez instauré à Calais un protocole de la bavure» Par Yann Moix, écrivain — 21 janvier 2018 à 18:09 (mis à jour à 19:23 )   L'écrivain Yann Moix fustige dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron la politique migratoire de la France, et plus particulièrement le traitement infligé aux migrants à Calais....

Publié le 17/02/2018 dans La face... par Fernand Louis Olbec | Lire la suite...

TOUT LE MONDE EST LÀ ?

documentaire de Anja TUCKERMANN & Tine SCHULZ (illustrations) Traduit de l’allemand par Hélène Boisson Éd. La Joie de lire, janvier 2018 - 12€ Après l’ excellentissime La famille dans tous ses états  d’Alexandra Maxeimer et Anke Kuhl, les éditions La Joie de Lire nous propose un revigorant documentaire sur la diversité humaine. Comme le précédent, Tout le monde...

Publié le 16/02/2018 dans Librairie... par comptines | Lire la suite...

Et j'irai loin, bien loin de Christophe Léon

Comme chaque été, Ernest part dans la maison familiale dans le nord avec ses parents. Surprise à leur arrivée ils découvrent Arezu et son père, malade. Ces migrants afghans veulent partir en Angleterre. A la surprise d'Ernest ses parents vont aider cette famille. L'histoire commence presque simplement mais petit à petit les liens qui se tissent entre ces deux familles touchent le lecteur....

Publié le 17/11/2017 dans Les papotis... par Sophie | Lire la suite...

Lettre à un otage d'Antoine de Saint Exupéry

Qui dit texte autobiographique avec la Seconde Guerre Mondiale en toile de fond, dit souvent fête à mémé, tristesse et désespoir. Vu l'ampleur du saccage, comment pourrait-il en être autrement ? Saint-Exupéry ne déroge pas complètement à cette règle dans sa lettre ouverte, initialement prévue comme la préface de 33 jours de Léon Werth, l'otage du titre,...

Publié le 22/10/2017 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant