Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Une odeur âcre de papier froid et froissé

Baptiste regarda une deuxième fois dans le bac pour être bien sûr qu'il n'avait pas eu la berlue. Il y avait là toutes sortes de papiers: des livres de poche, des magazines, des brochures, de vieux annuaires, des carnets de notes... Tous jetés pêle-mêle dans ce container entreposé dans le garage. Baptiste n'y avait jamais vraiment porté attention. D'ailleurs il ne se...

Publié il y a 10 heures dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Eugène DELACROIX écrivain

  Journal – 2. Extraits choisis, année 1822          « Un coup de fortune »     C’est ce que Delacroix écrit à Charles Soulier le 15 avril 1822 : « … Mais je sors d’un travail de chien qui me prend tous mes instants depuis deux mois et demie. J’ai fait dans cet espace de temps un tableau assez considérable qui va...

Publié il y a 1 jour dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Hors sujet en plein dans le mille

Dans la maison  familiale, il n’y avait guère de livres. Pas de place, pas trop l’endroit non plus où on lisait beaucoup, si ce n’est, pour la chef de famille, les incontournables, hebdomadaires et glamoureux Nous Deux , sur lesquels mes sœurs, l’adolescence frappant à leurs portes secrètes, tentaient subrepticement de jeter un œil gourmand. Tous les livres que je lisais alors...

Publié il y a 1 jour dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

L'amour

L’amour, c’est la vie en chœur Perçue de tous les pores de ta peau De tous les battements de ton cœur De tous les lobes de ton cerveau L’amour révèle l’invisible de l’être Il est trou d’air sans parachute Mais fait grimper l’altimètre Et te transforme en cocotte-minute C’est un personnage discret Il arrive sans crier gare Il se révèle toujours prêt À assaillir les...

Publié il y a 2 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Eugène DELACROIX écrivain

  Journal – 1. Préambule : un adolescent romantique     Eugène Delacroix - Autoportrait (l’artiste à 17 ans), 1816, Musée des Beaux-Arts, Rouen          L’exposition Delacroix qui se déroule actuellement au Louvre est la première depuis celle du centenaire de la mort de l’artiste en 1963. Le 23 juillet prochain, elle continuera...

Publié il y a 7 jours dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Merci au Très Haut

Entre les feuilles fraîches et maladroites Restent les serviteurs de l’année écoulée Noués comme les cannes des vieillards fatigués Ils laissent encore passer le suc de la jeunesse Tu m’as donné les meilleurs jours Environné de désespoir, j’errais dans l’ombre Fantôme détrôné à l’esprit déraciné Me heurtant aux piliers du qu’en-dira-t-on Tu es venu tendrement comme un nuage...

Publié il y a 8 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Le Père Loriot

Derrière moi tremblotent les ombres d’une lisière, musarde un chemin sablonneux et se déroule, avec une nonchalance un peu convenue, une prairie que bordent de grands bouleaux hiératiques. Mai a de nouveau égayé l’âme des paysages et je fends mes dernières bûches, que j’entasserai une à une et mettrai à sécher au soleil jusqu’à l’automne prochain, pas fâché que cet exercice entamé...

Publié il y a 9 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Bruits

Il se tut. Pourquoi parler encore ? Elle ne cessait de dire Qu’elle n’avait rien à dire. Lui... Que dire ? Il écoutait chancelant. Il aurait bien voulu Dire son désarroi, Proclamer son originalité. Mais plus rien ne sortait, Pas le moindre souffle. Elle ne cessait de dire Qu’elle n’avait rien à dire. Elle affirmait sa certitude. Quand pourrait-elle Lui dire ce...

Publié il y a 10 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Comment était-ce possible?

Le vent fouettait la terre sans ménagement. La terre et son visage. Il avait du sable et de la poussière plein la bouche. Ses yeux étaient boursouflés, secs. Ils les ouvraient à grand peine. L'horizon lui apparaissait flou. Il n'aurait su dire dans quelle direction il allait. Etait-ce le Nord? Le Sud? Il avançait péniblement. Ses vêtements blancs étaient maintenant ocre. Puis, un piquet,...

Publié il y a 12 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Le saule

De l’arbuste au multiséculaire,  en passant par le juvénile et le centenaire, là-bas les arbres vivent en bonne intelligence avec les arbres, plutôt que de se côtoyer par générations  corvéables et exploitables à merci, comme dans la forêt plantée. Même en lisière, on peut voir d’antiques sujets au bord de l’écroulement, mais qui, d’une dernière feuille perchée au bout d’une...

Publié il y a 14 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant