Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

MENSONGE

Parfois, le mensonge explique mieux que la vérité ce qui se passe dans l'âme (M. GORKI). Il y a des circonstances où le mensonge est le plus saint des devoirs (E. LABICHE). Le péché possède beaucoup d'outils, mais le mensonge est le manche convenant à tous (O. W. HOLMES). Avec l'annonce d'un mensonge, on pêche une carpe de vérité (SHAKESPEARE).  

Publié il y a 5 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

ADMIRATION

Un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire (Nicolas BOILEAU). L'admiration se passe de l'amitié. Elle se suffit à elle-même (Jules RENARD). Nous aimons toujours ceux qui nous admirent ; et nous n'aimons pas toujours ceux que nous admirons (LA ROCHEFOUCAULD). L'étonnement est une surprise longue et accablante ; l'admiration, une surprise pleine de respect...

Publié il y a 28 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Claude Chambard, Cet être devant soi

                    Le crayon est le chemin par lequel je peux parcourir le monde. Il me faut y arriver vivant. Ce n’est pas une mince affaire. J’ai toujours pensé que, dans le livre, le monde ne pouvait être vu qu’à hauteur d’enfance. L’écriture commence & prend fin dans une classe du cours préparatoire, pour  toute la vie &...

Publié le 16/02/2024 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

La corvée de la relecture,

le moment de la nuit où l'auteur en vient à détester (provisoirement) ses propres livres. Heureusement, Linette m'encourage, certes à sa manière, à la chasse aux coquilles.  

Publié le 10/02/2024 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Rembrandt et Bethsabée

  Rembrandt – Bethsabée au bain, 1654, Louvre   « On ne peut voir un Rembrandt sans croire en Dieu », écrit Vincent Van Gogh à son frère Théo .  Historienne de l’art et conférencière des Musées Nationaux, Marie-Laure Ruiz-Maugis est fascinée depuis longtemps par la grande toile « Bethsabée au bain tenant la lettre de David » que l’on découvre au Louvre...

Publié le 13/01/2024 dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Edoardo Sanguineti, Codicille

              je fais de l’écriture, et ne suis pas écriture :                                                                 reste le fait tout de même, que je fais des étincelles (avec le...

Publié le 29/12/2023 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

LA COUSINE (Gérard de Nerval)

L'hiver a ses plaisirs ; et souvent, le dimanche, Quand un peu de soleil jaunit la terre blanche, Avec une cousine on sort se promener... - Et ne vous faites pas attendre pour dîner, Dit la mère. Et quand on a bien, aux Tuileries, Vu sous les arbres noirs les toilettes fleuries, La jeune fille a froid... et vous fait observer Que le brouillard du soir commence à se lever. Et...

Publié le 12/12/2023 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

”... le temps d'un éclair osseux de dés...”

Laisser les mots s’animer, se dénuder et nous montrer par chance, le temps d’un éclair osseux de dés, quelques-unes de nos raisons de vivre et de mourir, telle est la convention du jeu.    Michel Leiris (Ill : Johannes Molzahn, 1924)  

Publié le 09/12/2023 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

RIONS UN PEU

Dans un élevage, deux poules discutent : - J'ai entendu dire que mes oeufs sont vendus 10 centimes pièces. - Les miens sont beaucoup plus gros et on les vend 12 centimes. Tu devrais m'imiter. - Tu penses comme je vais me casser le cul pour 2 centimes !                            ...

Publié le 08/12/2023 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Sur un sentier recouvert

Les derniers temps de la canicule, j'écrivais dans la salle à manger en pleine nuit, sous le halo d'une petite lampe. La baie vitrée était grande ouverte pour que je puisse me rafraîchir. Dehors, il faisait noir, pas de clair de lune. J'ai entendu un souffle, comme un animal qui flaire, juste devant la baie. J'ai d'abord cru à un chien en goguette mais je pense maintenant que c'était...

Publié le 18/11/2023 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant