Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : écriture

Tags relatifs

Dernières notes

Genèse de l'impressionnisme

  8. Auguste Renoir  – Ma période impressionniste : 1 - La Grenouillère         Nouvelle inédite en quatre parties (dont une réédition) se rapportant à la la période impressionniste d'Auguste Renoir              Je fis connaissance avec la Grenouillère dans les années 1868–1869. Ce fut ma...

Publié il y a 4 heures dans Si l'art... par Alain | Lire la suite...

Une procession de fourmis

L'avion mangeait peu à peu les passagers et les bagages. Le gros oiseau blanc déglutissait lentement ceux qui arrivaient en haut des marches. Des hommes en gilets fluorescents scrutaient la longue file qui cheminait sur le tarmac. On aurait dit une procession de fourmis qui s'en allaient de leur plein gré vers l'oiseau affamé. Les agents fluorescents s'assuraient qu'aucune...

Publié il y a 14 heures dans La plume et... par Do | Lire la suite...

QUELQUES CITATIONS

Les Anglais gardent toute leur vie l'air perplexe et pourchassé d'hommes engendrés à la hâte entre les heures de bureau (George MEREDITH).                 Les Anglais, c'est drôle, quand même, comme dégaine, c'est mi-curé, mi-garçonnet (Louis Ferdinand CELINE, Mort à crédit).                ...

Publié il y a 1 jour dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Souvenirs

Parfois reviennent des bribes de souvenirs Elles sont ténues, orphelines et soumises au vent Elles errent comme les atomes dans l’espace quantique Apparaissent où on ne les attend pas, indiscrètes Et mêlent leur irruption d’un parfum de déjà vu Mais te souviens-tu de leur lieu et du moment Où elles frappèrent de surprise ton attention Jusqu’au bout de tes certitudes et...

Publié il y a 3 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Le Cul

Au sud du département des Deux-Sèvres se déroule la forêt de Chizé, peuplée de hêtres et de charmes. Puis, après un intervalle fait de petites plaines légèrement ondulantes, commence celle d’Aulnay, plus sombre, plutôt en chênes celle-ci et déjà sur le département de la Charente- Maritime. Abandonnés en pâture aux paysages, ce sont là deux lambeaux déchiquetés de ce que fut jadis, très loin...

Publié il y a 4 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

LA BICYCLETTE BLEUE de Régine DEFORGES (extrait)

Il faisait nuit quand ils arrivèrent dans les faubourgs d'Orléans. Pas une boutique, pas une maison ouverte ; les Orléanais, à leur tour, avaient pris la fuite. Le boulevard de Châteaudun et le faubourg Bannier avaient été bombardés. Un violent orage éclata brusquement, ralentissant encore la marche vers on ne sait où de tous ces gens jetés sur les routes par une peur incontrôlable. Chacun...

Publié il y a 4 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Le chien

Comme je rentrais à la maison, il est soudain apparu dans le faisceau lumineux des phares et je l’ai tout de suite trouvé sympathique, superbe même, avec ses longues oreilles jaune et noir qui tressautaient au rythme de son petit trot. Ses yeux aussi  avaient quelque chose de bon enfant et de bienveillant... Il semblait nous attendre. L’ordure qui l’avait abandonné, le jetant...

Publié il y a 7 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Une douleur au coeur

Le soleil jouait avec les vitres de la serre qui ressemblait à une gaze concave taillée dans le verre et l'acier. La chaleur y était douce en ce début de printemps. Charles s'arrêta un instant. Les paupières closes, le sécateur dans la main droite, une rose dans la gauche, il goûta les rayons de l'astre qui se dispersaient en mille éclats à l'intérieur. Il revît Hortense près du...

Publié il y a 7 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

AU COIN DU FEU

Au coin du feu Les pieds froids Réclament douceur Dans le four Un gâteau cuit Et embaume  La maison La nuit arrive Les oiseaux partis Calme et silence Dans le noir.  

Publié il y a 8 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Une seule et même personne

chère Sarah, J'aurais dû vous appeler mais je ne voulais pas vous déranger. Vous avez assez à faire avec la rédaction de votre roman en ce moment. J'espère que Toby va bien. Vous lui donnerez une caresse supplémentaire de ma part. J'ai fait un détour par Gênes. La carte postale donne un bel aperçu du port. Je dois reprendre le travail lundi mais je ne suis plus si sûr de vouloir...

Publié il y a 14 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant