Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : nuit

Tags relatifs

Dernières notes

Cette étrange connexion

C'est au cours d'un de mes réveils nocturnes (enfin plutôt un de ceux de Ayden) que ça m'a frappé: Existe-t-il une connexion particulière entre bébé et maman? J'entends par particulière une de celle que le papa n'a pas, une connexion exclusive. En fait j'ai remarqué qu'avant chacun des réveils nocturnes de Ayden, je me réveillait quelques minutes avant. Pendant un instant tout est...

Publié il y a 10 jours dans Babykawaii par babykawaii | Lire la suite...

TRAQUE ORDINAIRE

  TRAQUE ORDINAIRE Nuit de chasse aux gros Et scène de traque ordinaire Qui procure d'exaltants plaisirs. Les mots résonnent, effroyables, Sorte de jouissance ultime et infinie Pour ces nantis au regard malveillant Dont la seule autorité est d'être mince, Parfois. P. MILIQUE

Publié il y a 17 jours dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Pensée du Jour...

Les songes épousent la nuit pour mieux s'éveiller à la lumière.   Pôl Kraly

Publié il y a 17 jours dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

René Char, La pluie giboyeuse

  Floraison successive   La chaude écriture du lierre Séparant le cours des chemins Observait ue marge claire Où l’ivraie jetait ses dessins.   Nous précédions, bonne poussière, D’un pied neuf ou d’un pas chagrin.   L’heure venue pour la fleur de s’épandre La juste ligne s’est brisée. L’ombre, du mur, ne sut descendre ;...

Publié le 20/03/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Dans la forêt, de Germain Nouveau

  Ohara Koson   Dans la forêt étrange c’est la nuit ; C’est comme un noir silence qui bruit ; Dans la forêt, ici blanche et là brune, En pleurs de lait filtre le clair de lune. Un vent d’été, qui souffle on ne sait d’où, Erre en rêvant comme une âme de fou ; Et, sous des yeux d’étoile épanouie, La forêt chante avec un bruit de pluie....

Publié le 18/03/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

La nuit noire

Je trouve que le ciel est anormalement noir. D'habitude, la nuit, il est noir, mais pas tant. Hier, par exemple, il ne me serait pas venu à l'idée de dire ça, mais ce soir, pfff quelle noirceur!

Publié le 07/03/2015 dans Berlin au... par 400ASA | Lire la suite...

En forêt, de Germain Nouveau

   Paul Klee,  Tropische Dämmerung,  33.5 x 23 cm, 1921     Dans la forêt étrange, c'est la nuit ;  C'est comme un noir silence qui bruit ;     Dans la forêt, ici blanche et là brune,  En pleurs de lait filtre le clair de lune.     Un vent d'été, qui souffle on ne sait d'où,  Erre en...

Publié le 28/02/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

A FLEUR DE PLUME

  A FLEUR DE PLUME Tôt le matin, une voix comme ensoleillée Lui conte sa nuit de repos toute courte Mais si fiévreuse car absorbée à parcourir La nuée de bonheur qui les abrite désormais. Elle était toute à sa joie d'avoir atteint à cette sorte De clarté ensoleillée qui fait que les mots d'amour Jusque-là prudes, font leur émergence à fleur de plume,...

Publié le 27/02/2015 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Yves di Manno, une, traversée, photographies Anne Calas : recension

     La collection "ligatures", proposée par les éditions isabelle sauvage à la fin de l’année 2014 1 , porte magnifiquement son titre avec ce livre, tant le lien semble impossible à rompre entre les photographies d’Anne Calas et les vers d’Yves di Manno. Pourtant, malgré leur proximité, les deux voies ont chacune leur autonomie. Pour le poème, il se partage en quatre...

Publié le 27/02/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Carnet

L es périodes situées entre les fêtes de Noël et la fin de l’hiver sont pour moi les moins créatives. Je crois que cela s’explique par le manque de lumière. La fin 2013 et le courant 2014 n’ont pas été très fastes, c’est le moins que je puisse dire, et l’été pourri n’a rien arrangé. Seules les bonnes surprises financières de l’automne et les promenades à Lisbonne ont un peu adouci le...

Publié le 17/02/2015 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant