Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : soir

Tags relatifs

Dernières notes

Samedi soir :

Chez moi, derrière la maison, images Christian Cottet-Emard.     =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[ "]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">');//--> Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par

Publié le 05/12/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

LA VIE EST LENTE

La vie est lente Comme les pensées Bonjour l'automne La vie est lente L'été s'en va Le soir descend. (20.09.18)  

Publié le 02/10/2020 dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

Carnet / Train du soir

Aucune autre œuvre picturale que la série de tableaux de Paul Delvaux consacrée aux gares et aux trains n’a le pouvoir de me renvoyer directement dans mon enfance. Le grand jardin de la maison du boulevard Dupuy à Oyonnax donnait directement sur la voie ferrée et c’est exactement l’atmosphère immortalisée dans ces toiles que m’offrait, derrière le grand mur de clôture recouvert de...

Publié le 28/09/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Gisèle PRASSINOS encore dans le SOIR

  Le soleil claironne l'approche du soir embrase la barbe des nuées. Encore un jour laissé de l'autre côté du temps.   Qui ne le sait ?   Seul le lilas étourdi écoute la mort des abeilles sans pâlir   Gisèle PRASSINOS , L'instant qui va, Folle Avoine, 1985    

Publié le 15/08/2020 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

LE SOIR (un de mes poèmes écrit en 2008)

J'aimais m'asseoir sur la terrasse Quand le soleil courait derrière Les arbres et les maisons, le soir. Avant que la nuit ne m'enlace, Les chats sortaient de leur tanière Pour goûter la fraîcheur dans le noir Le monde semblait si tendre. Le calme ne se faisait pas attendre Le soir tout entier me promettait De garder pour lui tous mes secrets.

Publié le 08/08/2020 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Gisèle PRASSINOS dans le SOIR

Guy LIMONE, Jeux de balles, jeux de ballons, Musée de Tessé, 2020.   Ne va pas si droit si vite si sûr la terre t'oubliera. Il n'y a rien dans le soir où tu cours déposer ta fatigue montrer la civière de tes bras. ...   Gisèle PRASSINOS , L'instant qui va, Folle Avoine, 1985    

Publié le 05/08/2020 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Prière, à l’heure du crépuscule...

« Et voici venir l’heure du crépuscule. À cette heure, Lumière du monde, sois encore avec moi. Reste avec nous, Seigneur, parce que le jour décline (Lc 24, 29). La clarté du jour se fait plus douce et plus tendre. Elle devient dorée, puis rouge, puis violette. Elle enveloppe toutes choses dans une grande paix. Étends la même paix, Seigneur, sur nos vies finissantes. Quand l’ombre des...

Publié le 03/06/2020 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Carnet / Petit progrès

Ce soir, je suis content de moi.   J'ai vu une étoile filante et j'ai fait un vœu matérialiste.   À cinquante-neuf ans, il y a du progrès !       // =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[ "]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">');//...

Publié le 09/03/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Coulour dóu sèr

Couleurs du soir Evening colors

Publié le 19/11/2018 dans │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ... par Avignon | Lire la suite...

Un oustau noble inutile un sèr

Un hôtel particulier inutile un soir A useless mansion one evening

Publié le 22/08/2018 dans │ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ... par Avignon | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant