Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : molière

Tags relatifs

Dernières notes

Ephéméride du 13 juin

La comédie française, de nos jours   1643 : Fondation de l'Illustre Théâtre   C'est avec quelques amis, dont la comédienne Madeleine Béjart, que Molière fonde   L'illustre Théâtre :  un processus est lancé, qui ne s'arrêtera plus, et qui débouchera sur la création de la Comédie Française , par Louis XIV, en 1680. L'acte officiel (ci-dessous)...

Publié le 13/06/2019 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

Ephéméride du 7 juin

Le Sanctuaire des Grottes de Saint Antoine, aujourd'hui   1226 : Antoine de Padoue est nommé Custode du Limousin   Le 7 juin 1226, Antoine est nommé Custode du Limousin , c'est-à-dire supérieur des couvents des frères mineurs de cette région, au chapitre provincial d'Arles. Il fonde en août 1226 le couvent de Brive, puis part pour Limoges, où il prononcera son...

Publié le 07/06/2019 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

Ephéméride du 4 juin

1666 : Première pour Le Misanthrope (représenté ici à la Comédie française)     1609 : Mort de François Miron       Fils de magistrat, François Miron eut une belle carrière : d'abord Maître des requêtes , il devint Lieutenant civil (c'est-à-dire responsable de la sécurité à Paris) et, enfin, Prévôt des marchands . Il édicta des règlements...

Publié le 04/06/2019 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

Le misanthrope

Déçue par mes dernières lectures, je décide de relire mes classiques. En premier, celui qui reste mon préféré depuis que je l'ai découvert l'été de mes 13 ans. Je m'en souviens comme si c'était hier, un choc, une révélation : il reflétait exactement mes pensées, mettait les mots sur ce que je ressentais. Je passais des journées entières à recopier des pages et des pages de ces monologues...

Publié le 20/01/2019 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

Épouser une sotte pour n'être point un sot

Il ne reste plus que trois jours pour aller voir et écouter L’École des Femmes au Théâtre Dejazet . " Voir et écouter " car cette création est une comédie et un ballet lyrique imaginée par Nicolas Rigas. Le metteur en scène entend retrouver le Molière du XVIIe siècle, artiste complet capable de mêler dans ses chefs d’œuvres le théâtre, la musique – en l’occurrence celle de Jacques...

Publié le 29/12/2018 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Les pétasses magnifiques

Dans sa préface des Précieuses Ridicules , qui lui avait sans doute coûté, Molière considérait que " le succès [d’une] représentation était assez beau pour en rester là. " Il est vrai que même si elle fut un succès de librairie lors de sa sortie en 1659, c’est sur scène que les Précieuses Ridicules sont à voir et à vivre. La compagnie des Gavroches Chapeautés s’est attelée à cette...

Publié le 16/06/2018 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Comment peut-on être Français ?

S'il y a une phrase qui ne veut plus dire grand chose, c'est bien celle-ci, "Je suis Français". Je reviens de Moscou où j'ai beaucoup marché dans la rue, regardé les gens qui travaillent dans les chantiers (toute la ville est en chantier), les magasins, les métros... J'ai parlé à des gens très différents, des croyants, des non-croyants, des "vieux croyants", des gens de classe moyenne...

Publié le 04/08/2017 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

La main de marbre

          Jean Jacques Caffieri (1725-1792), Molière (1787), détail, au musée du Louvre, photographie : septembre 2016.        

Publié le 30/06/2017 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Molière et la fatuité

Le génie de Molière fut de comprendre en pleine monarchie absolue que le principe premier de la bourgeoisie était la fatuité . Et que cette fatuité allait fonder une sorte de sociabilité démocratique par nature, foncièrement comique. Il suffit d’entendre toutes les Philaminte, toutes les Bélise et tous les Trissotins commenter d’une égale humeur le déroulement d’une primaire ou celui d’un...

Publié le 21/12/2016 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Contre Sainte-Beuve

Ce qui intéresse Sainte-Beuve dans le christianisme n’est pas tant le Christ ou la Révélation, mais l’impact du christianisme sur la littérature, française notamment (cf. « Port-Royal » ). Bien qu’il soit athée, cela n’empêche pas Sainte-Beuve de délivrer des certificats de christianisme, ou de les refuser à tel ou tel – Molière par exemple ; et, de façon plus étonnante,...

Publié le 15/11/2016 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant