Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : littérature

Tags relatifs

Dernières notes

Entre en toi ! Entre en toi ! Ouvre ton esprit, ton cœur et ton corps A ce qui est plus que toi-même Cherche encore ce trésor Que tu ne peux nommer Ouvre tes mains à son évocation Et crie au moment de le toucher Bien souvent, cependant Tu hésites, pantelant Tu restes en périphérie de toi-même Comme endormi, confit dans le sel Tu te réfugies dans la zone Là où rien...

Publié il y a 8 heures dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

L'homme sans ombre (13)

– Alors, as-tu réfléchi à la proposition de Patrick et Lauranne, c’est-à-dire notre séjour à Katmandou. – Tu as tout de suite remarqué que je n’y étais pas opposé, au contraire. Oui, c’est une excellente idée qui nous délassera de cette année de travail. – Effectivement tu avais l’air très intéressé, que dis-je, passionné. Mais pourquoi ? – Je te l’ai déjà dit. C’était il y a...

Publié il y a 1 jour dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Le temps fait beaucoup de choses à l'affaire...

Lorsqu’on croit en avoir terminé avec un  manuscrit qu’on destine à l’édition, on l’a relu moult fois avant de se décider, enfin, à le porter chez l'imprimeur , "comme un enfant de chœur porte un saint sacrement. " Bien sûr. Grammaire, orthographe, musique sémantique des mots, élégance et balancement des phrases, chasse aux orphelines , aux coupures intempestives, recherche des...

Publié il y a 3 jours dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Carnet / Notes gigognes à propos de Camões, Pessoa, Tabucchi, Char

Mes lectures de cet été un peu apaisé par rapport aux trois dernières années sont centrées sur une étude croisée, tressée devrais-je dire, des Lusiades de Luis Vaz de Camões et de Message de Fernando Pessoa. C’est un peu comme se promener dans deux cathédrales. Il faut du temps et de la curiosité. Je crois qu’il faut aussi ressentir ce que j’appellerais l’âme atlantique. Les Lusiades et...

Publié il y a 3 jours dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

La photo sépia

Ils seraient tous là dans les maisons communicantes des villes où ils sont venus, des villages, s’établir plus sûrement au début du siècle, en 1900 pile, attirés par les lumières et l’idée nouvelle de l’Amérique. La maison de Grossvater est ce qu’il a pu récupérer de la débâcle de l’Emprunt russe au retour d’Egypte préludant à la Grande Guerre : elle a trois étages et des...

Publié il y a 3 jours dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Léautaud au plus juste

Une approche de Philippe Delerm « Maintenant foutez-moi la paix » furent les dernières paroles de Paul Léautaud, deux heures avant sa mort, le 22 février 1956 à la Vallée aux-Loups où il avait consenti de s’installer depuis le 21 janvier. L’infirmière qui lui apporta sa dernière potion recueillit ce dernier mot d’auteur, tout à fait dans le style de l’Alceste sarcastique qui, en...

Publié il y a 4 jours dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Serguiev Possad 1 : Savva le Magnifique

Il fait une température idéale lorsque, après avoir perdu un peu de temps pour acheter le billet idoine devant les guichets automatiques, je grimpe dans un wagon du train parvenu enfin à quai, gare de Iaroslav ( Ярославский вокзал ). De l’autre côté du couloir central, un vieil homme affable s’installe et dépose sur la banquette qui lui fait face son accordéon. P as mal de places de...

Publié il y a 4 jours dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

En dédicace à Deauville pendant le Festival du Cinéma Américain 2017 ! (le 3 septembre)

Quelle émotion à l'idée de dédicacer prochainement là où tout commença pour moi, il y a tant d'années, là où commença cette longue histoire avec les festivals de cinéma !  Après Paris et des dédicaces aux festivals de Dinard, La Baule, Saint-Jean-de-Luz..., je suis donc ravie de vous convier à ma prochaine rencontre dédicace qui aura lieu pendant le Festival du Cinéma Américain,...

Publié il y a 4 jours dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Soi

L’infini n’a pas de fin ; Mais… A-t-il un commencement ? Et s’il n’a ni début ni fin, Existe-t-il réellement ? S’il s’effiloche lui-même, Comment se situer dans cette absence ? L’infini n’est pas le vide, Il est toujours appréhendable. Mais un seul grain de fini Suffit-il à faire de l’infini ? L’homme, curieux par nature, Cherche à atteindre la dernière page. Mais si...

Publié il y a 4 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

L 'homme sans ombre (12)

Elles allaient se quitter lorsque Noémie demande à Lauranne : – Mais pourquoi pas d’ombre ? Cela signifie-t-il quelque chose ? Est-ce réellement possible ? – En réfléchissant, pour moi, il n’y a qu’une solution : le corps se métamorphose et devient transparent sous une impulsion intérieure ou extérieure. – C’est peut-être possible, mais les vêtements eux...

Publié il y a 5 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant