Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : littérature

Tags relatifs

Dernières notes

Contradictions cohérentes

Depuis mes années de lycée, ma première barbe contestataire, mes premiers livres dits subversifs , la rencontre avec mes premières amours, j’abhorre la bassesse du monde politique alors que rares sont les jours où je ne pense pas à ce monde politique. J’aime la camaraderie, l’amitié, l’ambiance bon enfant, les tapes fraternelles sur l’épaule, la complicité avec un frère humain… et c’est par...

Publié il y a 3 heures dans L'EXIL DES MOTS par Bertrand REDONNET | Lire la suite...

Perte

Quelle perte ! Rien n’égale cette disparition Qu’avait-il besoin de partir en toute liberté Et de laisser derrière lui la porte ouverte Les objets se sont envolés, en rangs serrés Sans autre forme de procès que leur adieu Et le vide laissé derrière eux, gonflé d’air Empli de senteur molle de putréfaction Laisse un goût de défaite sur la corde à linge Toujours tendue entre les...

Publié il y a 6 heures dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

La citation du jour - 127 / Frère Roger de Taizé

Frère Roger de Taizé (Roger Schutz)     Qui blesse l'amour n'édifie pas l'Eglise de Dieu. Frère Roger de Taizé, L'unanimité dans le pluralisme (Presses de Taizé, 1972) image:  http://misilencioescrito.blogspot.ch

Publié il y a 13 heures dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Une étreinte de feu - 45 / Rabindranath Tagore

Rabindranath Tagore O Terre, ma patiente et sombre mère, ta richesse n'est pas infinie. Tu te fatigues à nourrir tes enfants; mais la nourriture est rare. Les joies que tu nous offres ne sont jamais parfaites. Les jouets que tu fabriques pour tes enfants sont fragiles. Tu ne peux satisfaire nos insatiables espoirs; te renierai-je pour cela? Ton sourire assombri par la douleur est...

Publié il y a 13 heures dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Morceaux choisis - 126 / Thérèse de Jésus

Thérèse de Jésus (Thérèse d'Avila) O Dieu, qu'il est beau, qu'il est merveilleux, de voir un feu qui refroidit, qui va jusqu'à glacer toutes les affections de ce monde, lorsqu'il exerce son action de concert avec l'eau vive du ciel, avec cette source d'où procèdent les larmes, et qui sont un don de Dieu, non le fruit de nos efforts! Que ce feu enlève toute chaleur aux choses...

Publié il y a 13 heures dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Sur une photo de Białowieża

Cette photo du parc de  Białowieża ,  en Pologne, a quelque chose de reposant pour moi, ce soir. Les arbres n’y sont pas dans leur élément naturel. Sous l’écorce de leur rude sagesse, aussi infinie qu’elle est végétale, ils ne s’inquiètent pas,   pourtant. Ils attendent, debout, murés dans le silence des altitude s. Quelque chose de serein s’exhale de ce vert...

Publié il y a 15 heures dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Christelle corrigée

  Comédie pathologico-pathétique d'une équipe de bras cassés au propre et momentanément défigurée, menée de loin par un chef d'orchestre hospitalier, où l'un manipule l'autre, entre deux séances de kiné. Où l'ingénue rit de sa plastique convoitée par le fétichiste - un quinqua pas gêné - avec beaucoup de correction.     Un forum, comme un site de rencontres pour...

Publié il y a 1 jour dans livres,... par absolu | Lire la suite...

La citation du jour - 126 / Clément d'Alexandrie

Clément d'Alexandrie Ce qui est faible et tendre et qui, du fait même de cette faiblesse, a besoin de secours, cela est agréable et plaisant, et Dieu ne ménage pas à un tel être son secours. Clément d'Alexandrie, Pédagogue, dans:  Vives Flammes No 295 - La vie dans l'Esprit (Ed. du Carmel, 2014) image:  http://anjangpranata.blogspot.ch

Publié il y a 1 jour dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 96 / Louis Aragon

Louis Aragon Moi qui n'ai jamais pu me faire à mon visage Que m'importe traîner dans la clarté des cieux Les coutures les traits et les taches de l'âge Mais lire les journaux demande d'autres yeux   Comment courir avec ce cœur qui bat trop vite Que s'est-il donc passé La vie et je suis vieux Tout pèse L'ombre augmente aux gestes qu'elle imite Le monde...

Publié il y a 1 jour dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Réduction de tête

...littéraire pour faire de la place dans ma bibliothèque.  

Publié il y a 1 jour dans Zébra... par Zébra | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant