Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : aube

Tags relatifs

Dernières notes

L'aube s'honore

L'aube sonore par les jardins son triomphe sur le murmure d'une nuit qui jamais ne dure et ploie sous la roue du destin Marquant le ciel d'une griffe pâle par où l'orient va soulever le jupon noir de la nuitée l'horizon, c'est l'autre signal Tout, le spectacle de la prière dans les biais sous la nuée grise, le chant des amours compromises, soit révélé dans...

Publié le 01/11/2009 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Gaston PUEL en St LAZARE

  Lazare J'habitais un corps lézardé. Il dut se fendre d'un coup : je reçus l'aube comme un baquet d'eau fraîche. Quand la nuit n'est qu'une lie et que le regard n'ausculte que l'abîme, quel bonheur (je suis sûr de ce mot) de se hisser hors de la margelle ! Les mains meurtries touchent l'huile du jour ; le visage s'élance, plus léger que les jambes. Est-ce...

Publié le 27/09/2009 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

L'aube atteinte

L’aube vient, qui l’entend étirer sous le vent ses longues jambes claires ? La nuit feinte l’instant cabre vers l’occident son voile bayadère Au saut du lit la Terre teinte dans la poussière ses cheveux gris et blancs Des animaux s’affairent d’autres s’en vont en guerre et marchent sur l’orient C’est l’aube sur Paris et sa jupe blanchit à chacun de mes pas...

Publié le 06/09/2009 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Une partie de campagne

À peine une heure de train et me voici en pleine campagne, dûment bottée et K-waytée rapport au petit temps de novembre, je crapahute entre les épis de blés pour rejoindre le bois des Brosses à l'abri de la pluie entre les enfants, le petit cheval fougueux et le chien loup. Un bol d'air dans mes semaines parisiennes -sous aérius malgré tout, on ne se refait pas. Un avant-goût de...

Publié le 16/07/2009 dans Chroniques... par Mathilde | Lire la suite...

Fluidités (I)

Tu es seul le matin va venir Les laitiers font tinter leurs bidons dans les rues La nuit s'éloigne ainsi qu'une belle Métive C'est Ferdine la fausse ou Léa l'attentive Et tu bois cet alcool brûlant comme ta vie Ta vie que tu bois comme une eau-de-vie GUILLAUME APOLLINAIRE (1880 -1918) Extr : "Zone" in Alcools. Edition Gallimard 1913. Quand le soleil ouvre à St Georges, le fleuve...

Publié le 11/06/2009 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

dais : l'aube jusqu'au soir

Faut-il donc que s'achève au point du jour le rêve plutôt qu'envisager de n'en sortir jamais ? Combien sur le pavé pour un pas sur la grève ? Qui compte (me le dire) ? Si l'aujourd'hui n'avait plus besoin de relève à l'horizon pourrait plus avant s'éloigner sur l'océan courbé le lent demain sans trêve et l'aube s'attendrir Le pire aurait un nom arrimé à l'hier qui...

Publié le 10/06/2009 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

AUBES

Les intuitions des poètes concordent parfois. Ainsi, de Marcel PELTIER,  le court aube les choses se nomment renvoit au dernier distique d'un poème de Georges JEAN Et le jour ouvre nos lèvres Et les mots entrent dans les choses.

Publié le 12/05/2009 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Feeling Good

Lever de soleil sur l'Adriatique - Italie - Août 2006.

Publié le 06/04/2009 dans NieA Senseï par NieA | Lire la suite...

Si on me cherche

Je suis à la campagne pour le week-end... Au pays du jogging matinal, des petits plats de ma mère, de la baignoire  de compèt', tout ça. Je me repose quoi. Et comme j'emmène Elise dans mes valises on devrait bien rire aussi. Bon week-end à toi ! PS : message de service par rapport au plan B, c'est vendredi 13... Joue au Loto !

Publié le 13/03/2009 dans Chroniques... par Mathilde | Lire la suite...

La Venue

Je suis là, oui, viens, par ici allons, approche   approche, voyons je suis là, au fond par là, oui, tout au fond   Vois, j’ai le pied dans l’eau - la première eau du monde, et j’ai la tête en feu - bientôt la fin du monde, et je te vois venir pleureuse moribonde   approche approche, oui il n’est de...

Publié le 24/11/2008 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant