Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poète

Tags relatifs

Dernières notes

CETTE NUIT

Cette nuit j'ai rêvé Je voyais le printemps Le soleil qui chauffait Un air doux sans vent En une seule nuit Les fleurs éclataient Sans faire de bruit Sous le ciel réchauffé Par le soleil de midi. C'était celui d'hier Car nous sommes en hiver Et la pluie me l'a dit. (10.02.17)

Publié il y a 10 jours dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

MES AMIES

Mes amies pleurent Aux souvenirs amers Le ciel gris et triste A l'oreille murmure Il rappelle les larmes De leurs douleurs. (28 01 17)

Publié il y a 27 jours dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

VENT d'HIVER

Vent d'hiver Tourbillonne Et décoiffe Pas très fière Comme une lionne Je me recoiffe. (27 01 17)

Publié il y a 27 jours dans depoésiesenp... par Elisabeth LEROY | Lire la suite...

LE PARESSEUX (Marc-Antoine de SAINT-AMANT)

Accablé de paresse et de mélancolie, Je rêve dans un lit où je suis fagoté, Comme un lièvre sans os qui dort dans un pâté, Ou comme un Don Quichotte en sa morne folie. Là, sans me soucier des guerres d'Italie, Du comte Palatin, ni de sa royauté, Je consacre un bel hymne à cette oisiveté Où mon âme en langueur est comme ensevelie. Je trouve ce plaisir si doux et si...

Publié il y a 27 jours dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Confession.

P.01 - P.02 - P.03 - P.04 - Confession. Repentir. Songerie. Printemps 1963. ( Fin de la catégorie ) . Dès que j'ai su faire la différence entre ces deux passions étrangement complices que sont la haine et l'amour, j'ai appris à user du rejet insensible et je me suis confectionné une faculté de repli spontané. Ceci, afin de pouvoir m'exiler à loisir hors de ces deux...

Publié le 02/02/2019 dans INSPIRATIONS... par C.G.P | Lire la suite...

Repentir.

«C'est sacré, un amour d'enfance, rien ne peut vous l'enlever. Ça reste là, ancré au fond de vous. Qu'un souvenir le libère et il remonte à la surface, même avec les ailes brisées ( Marc Levy )» ---------- Lettre à Régine, Devant toi, devant ma première et dernière envie de premier et dernier amour, je voudrais me confesser. Je voudrais savoir me blanchir en ton premier souvenir...

Publié le 02/02/2019 dans INSPIRATIONS... par C.G.P | Lire la suite...

Songerie.

Moi aussi, j'aurais voulu pouvoir aimer une première fois. J'aurais voulu savoir aimer sa toute première fois. Mais j'avais déjà appris à n'aimer qu'une dernière fois. A chaque fois et sans promesse. Dans mes premiers pas sensuels, je n'avais pu qu'enlacer des instants d'amours charnelles bien trop tôt concrétisées. Des moments d'amours libertines, bâtardes et passagères. A mon jeune âge,...

Publié le 02/02/2019 dans INSPIRATIONS... par C.G.P | Lire la suite...

Printemps 1963.

Mon renouveau intérieur virtuel s'installe. J'ai 14 ans ! Tout autour de ma concentration, chacun s'applique à ses occupations. Lesquelles ne me troublent pas plus que ça. Dans les contre‑allées, une chaisière "portefeuille" scrupuleusement les fatigues insouciantes et sous les regards amusés des marcheurs échaudés, elle "billette" avec malice les derrières pris en flagrant délit de repos...

Publié le 02/02/2019 dans INSPIRATIONS... par C.G.P | Lire la suite...

Au travers de mes rimes.

P.01 - P.02 - P.03 - P.04 - P.05 - Au travers de mes rimes. Pourquoi écrire ? Aux rimes du temps. .. sur ma versification. ... sur mes desseins poétiques. ( Fin de la catégorie ) . Je dois savoir, pour devenir . Tous mes mots sont posés dans l'esprit des poètes, Vierges de prétention, mais jaloux du beau vers. De ce vers ciselé par le cœur d'autres...

Publié le 01/02/2019 dans INSPIRATIONS... par C.G.P | Lire la suite...

Pourquoi écrire ?

BESOIN DE NOUS .   Mes projets arrêtés, dans ce temps qui m'échappe, Employé à ces jours ne servant qu'à sembler. Mes envies suspendues à ce doute qui frappe, Aux regards de vos cœurs pour enfin s'engager !   Vouloir me dévoiler, surtout pour me savoir, Aujourd'hui ou jamais, sans passer par peut-être, Car je dois maintenant raisonner...

Publié le 01/02/2019 dans INSPIRATIONS... par C.G.P | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant