Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : poèmes

Tags relatifs

Dernières notes

Salvatore Quasimodo, Poèmes

           Élégie   Froide messagère de la nuit tu es revenue limpide au balcon des maisons ravagées pour éclairer des tombes sans nom et les restes abandonnés de la terre fumante. Ci-gît notre songe. Solitaire tu montes vers le Nord où toute chose s’achemine sans lumière à sa mort, et tu résistes.   Salvatore...

Publié le 13/05/2020 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

VASES COMMUNICANTS

Je republie ici un ancien poème écrit le 21 avril 2008.   Faire le vide des mots Qui assaillent mon cerveau Un besoin mais les vases Communicants de la vie A chaque nouvelle phrase Se vident puis se remplissent Comme les fleuves dans leur lit Courent vers la mer et glissent Sans jamais disparaître Les mots ne font que renaître.  

Publié le 05/05/2020 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Emily Jane Brontë, « Il devrait n’être point de désespoir pour toi »

  « Il devrait n’être point de désespoir pour toi Tant que brûlent la nuit les étoiles, Tant que le soir répand sa rosée silencieuse, Que le soleil dore le matin.   Il devrait n’être point de désespoir, même si les larmes Ruissellent comme une rivière : Les plus chères de tes années ne sont-elles pas Autour de ton cœur à jamais ?  ...

Publié le 09/04/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Parution de ”Divagations japonaises” (pictaïkus)

Il est paru ! Ce fut long à préparer, mais il est maintenant accessible sur Amazon et sur ma chaîne YouTube.   Un haïku est un petit poème extrêmement bref visant à dire et célébrer l'évanescence des choses. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Ha%C3%AFku )   Cependant, dans cet ouvrage, Le pictaïku associe la forme poétique particulière des haïkus à l’art...

Publié le 07/04/2020 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Yunus Emré, « Je goûtais le raisin… »

  « Je goûtais le raisin de ce prunier Lorsque le jardinier atrabilaire M’a demandé raison de cette noix Que je croquais.   J’ai fait sur le vent du nord Bouillir la boue sèche du chaudron Puis à mon questionneur j’en ai servi l’essence Et je l’y ai trempé.   Le tisserand n’a point encore roulé pelote Du fil que je lui ai donné. Cependant...

Publié le 28/03/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

PETITS TRESORS

Au fond des armoires Des petits trésors Que l'on a oubliés Nous attendent.  

Publié le 22/02/2020 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Je suis couché

Je suis couché, ver de terre Du creux des ténèbres montait une voix La nuit fermait sa main étoilée Sur les pierres sales et les fous Tu riais. J’écoutais le chant de la terre Cœur, un rond de douceur chaude La flamme du désir S’élève dans la houle de nos corps Centaure aux bras d’étau Vaste plaine L’œil des juges prend les paupières baissées Sur l’eau noire aux...

Publié le 05/02/2020 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Chien

Il est revenu le tout-fou Il n’a pas les yeux dans sa poche Il sait tout de suite où se trouve le meilleur Alors il tire la laisse du bonheur Jappe de petits sons aigus par intermittence Agite son museau partout où il peut L’extase le prend, il en rit d’aise Et met son menton sur vos cuisses Fermant les yeux avec soupir Esquissant un animal sourire serein La fidélité...

Publié le 08/01/2020 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Natsume Sôseki, « Dénigrement de soi servant à clore le cahier des “Copeaux” »

  « Regardant à froid, je suis aise de m’éloigner du monde, Et déraisonnable et si lent à m’attirer les louanges.   Prêt à brocarder les modernes, j’abandonne leur temps ; Proche de dauber les anciens, je fréquente leurs livres.   Mon talent semble un vieux bidet poussif autant qu’ombrageux, Mon savoir tient de la dépouille d’insecte mince...

Publié le 29/12/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Approcher Marie Noël

" Qui peut prétendre connaître Marie Noël ? " Ainsi commence ces Portraits intimes de Marie Noël choisis et commentés par Chrystelle Claude de Boissieu, docteure en littérature comparée et chercheuse en lettres modernes. Marie Noël : la plus inclassable, la plus insaisissable, la plus discrète et la plus indépendante des poétesses du XXe siècle, fait l’objet ici d’un ouvrage...

Publié le 08/12/2019 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant