Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : philippe soupault

Tags relatifs

Dernières notes

Ronde

©paolapigani       RONDE Quel est celui d'entre vous qui rira le dernier Quel est celui d'entre nous qui mourra le premier Qui est le plus bête de nous tous est-ce moi est-ce lui est-ce vous Qui est plus sage ou plus fou ce n'est ni moi ni surtout vous Rira bien qui mourra le dernier Tout sera à recommencer Mourra bien qui...

Publié il y a 7 jours dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Philippe Soupault, Rose des vents

                          Étoile de mer                                                        à Marcel Herrand   On étouffe dans la chambre Crois-tu Au...

Publié le 15/10/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Philippe SOUPAULT : SUPPLIQUE pour ÊTRE FOUTU à la MER

Foutez moi à la mer mes amis mes amis quand je mourrai Ce n'est pas qu'elle soit belle et qu'elle me plaise tant mais elle refuse les traces les saletés les croix les bannières Elle est le vrai silence et la vraie solitude ...   Philippe SOUPAULT , Sang Joie Tempête, 1937.

Publié le 17/05/2013 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

SOUPAULT, OUI ! le TROUPEAU, NON !

Jours blancs jours de peine jours de laine moutons que l'on pousse et que l'on tond troupeaux de jour sans haleine ...   Philippe SOUPAULT , L'arme secrète, 1946.  

Publié le 03/05/2013 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Philippe SOUPAULT et les VENTS

... Je songe à vous absents ivres ou dormeurs vents de terre et de mer vous qui apprenez qu'il faut vivre avec des ailes ou dormir sans scrupules ...   Philippe SOUPAULT , Georgia, 1926.

Publié le 19/04/2013 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

C'EST dans les VIEUX SOUPAULT...

Say it with music   Les bracelets d'or et les drapeaux les locomotives les bateaux et le vent salubre et les nuages je les abandonne simplement mon coeur est trop petit ou trop grand et ma vie est courte je ne sais quand viendra ma mort exactement mais je vieillis je descends les marches quotidiennes en laissant une prière s'échapper de mes lèvres...

Publié le 16/04/2013 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Corse et continent, entre chien et loup

 entre chien et loup en descendant de Corbara, ce 27 septembre dernier, comme parfois ici après la pluie et le vent, posées à la surface de la mer,   les montagnes des Préalpes: il me vient ceci  le crépuscule  porte entr'ouverte entre deux mondes où  vacillent  les certitudes  mirages de la raison...

Publié le 05/10/2012 dans ELIZABETH... par Elizabeth PARDON | Lire la suite...

Philippe Soupault, Georgia, Épitaphes, Chansons

                           Frères aveugles   Pensez à tous ceux qui voient vous tous qui ne voyez pas où vont-ils se laissez conduire ceux qui regardent leur bout de nez par le petit bout d'une lorgnette Pensez aussi à ceux qui louchent à ceux qui toujours louchent vers l'or vers la mer...

Publié le 04/11/2011 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

WESTWEGO, de Philippe Soupault

            Je me promenais dans Londres un été les pieds brûlants et le coeur dans les yeux près des murs noirs près des murs rouges près des grands docks où les policemen géants sont piqués comme des points d’interrogation On pouvait jouer avec le soleil qui se posait comme un oiseau sur tous les monuments...

Publié le 22/02/2011 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Nuit et jour (Part II)

Voici des cerveaux voici des coeurs Voici des paquets sanglants Et des larmes vaines et des cris Des mains retournées Voici tout le reste pêle-mêle PHILIPPE SOUPAULT   extr. "Une heure" in "Georgia-Epitaphes-Chansons et autres poèmes", éditions poésie Gallimard, 1984. Night and day en musique c'est possible ! si tu cliques tout devient possible, ah mais! Le jour brûle...

Publié le 01/10/2010 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant