Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : philippe ariès

Tags relatifs

Dernières notes

La Toussaint

      C..D.Friedrich, Brumes     Remise en une d'une note publiée le 1-11-2012.       Dans la tragédie de Sophocle, Antigone est condamnée à mourir emmurée vivante pour avoir jeté une poignée de terre sur la dépouille de son frère Polynice auquel le roi Créon a réservé un châtiment inhumain : la privation de...

Publié le 01/11/2013 dans Amis de la... par Marc Vernet | Lire la suite...

22 octobre : billet anniversaire

En 2012, tous les métiers menaient au ciel. En 2010, où étaient les enfants, monsieur Philippe Ariès ? En 2009, Laurent Moonens commentait le théorème des valeurs intermédiaires en hommage à Bolzano tandis qu'Édith embrassait Katharina Flunch-Barrows.

Publié le 22/10/2013 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Où étaient les enfants ?

Normal 0 21 MicrosoftInternetExplorer4   Photo : Mavra Nicolaievna Vonogrochneïeva   Extrait de Philippe Ariès :   « L’art médiéval, jusqu’au XIIème siècle environ, ne connaissait pas l’enfance ou ne tentait pas de la représenter ; on a peine à croire que cette absence était due à la gaucherie ou à...

Publié le 22/10/2010 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

état civil, état des personnes

Normal 0 21 MicrosoftInternetExplorer4 Photo : Mavra Nicolaievna Vonogrochneïeva   Ainsi s’ouvre le livre de Philippe Ariès : L’enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime : « Un homme du XVIème ou du XVIIème siècle s’étonnerait des exigences d’état civil auxquelles nous nous soumettons naturellement. Nous apprenons à...

Publié le 19/10/2010 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Comme un dimanche

"A peine eût-il descendu dans la cave, qu'on le vit agité par des mouvements convulsifs" FELIX VICQ D'AZYR , (1748-1794). "Le danger des sépultures", cité par PHILIPPE ARIES in "Essais sur l'histoire de la mort en Occident du Moyen-Age à nos jours". Editions Seuil 1975. Avant-propos : Ce billet est une suite, (pas tout à fait chronologique) tout autant qu'une variation sur un...

Publié le 13/09/2009 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Comme un dimanche

Après une franche repue, J’eusse aimé, toute honte bue, Aller courir le cotillon Sur les pas de François Villon, Troussant la gueuse et la forçant Au cimetière des Innocents, Mes amours de ce siècle-ci N'en aient aucune jalousie... GEORGES BRASSENS "Le moyenâgeux" Dans la langue médiévale le mot "église" ne désignait pas seulement les batiments de l'église mais aussi...

Publié le 06/09/2009 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Page : 1