Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : lucien suel

Tags relatifs

Dernières notes

Rivière

" Je suis un Travailleur d'Unité Collective, une Contractuel Plein d'Empathie, un Moine Ouvrier d'Intimité, un Bénévole Terrien de Proximité, bref un homme à tout faire. Tout cela sans me retirer de l'amour." "Comment vivre encore quand les clartés de l'amour, de la connaissance, de la foi et de la raison s'éteignent brusquement, quand ce qui faisait le sel de la vie disparaît ? "...

Publié le 23/08/2022 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

La SÉNILITÉ selon Lucien SUEL

  La sénilité arrive lorsque le volume des trous de mémoire est supérieur au volume du cerveau résident.   Lucien SUEL , Je suis debout, La Table Ronde, 2014    

Publié le 22/09/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Lucien SUEL et la BARBARIE

  Dans un orgue de Barbarie la musique entre par un carton troué et sort par un tuyau de métal. Au tir à la carabine, l'ordre est inversé : la balle sort par un tuyau de métal et entre dans un carton. Quand on utilise des cartons de foire dans un orgue de Barbarie, la musique s'enraye.   Lucien SUEL , Je suis debout, La Table Ronde, 2014    

Publié le 17/08/2019 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Georges Bernanos, l’enfant de Fressin, par Lucien Suel

Photographie de Juan Asensio. Lucien Suel, à la suite de mon modeste reportage photographique sur les traces de Georges Bernanos dans le Haut-Pays d'Artois, m'a envoyé ce texte, initialement paru en 2006 dans l'ouvrage collectif intitulé Balade en Pas-de-Calais, sur les pas des écrivains , publié aux éditions Alexandrine . Je remercie l'auteur et l'éditeur de m'avoir permis de le...

Publié le 30/04/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Je suis debout

"L'hiver sera ici.La mousse glaciale du givr e raidira les feuilles encore vertes. La dernière scarole sera fichue. L'hiver va mordre les gencives rouges des chanteurs de rue. Ils bredouilleront vaguement des cantiques vermoulus en offrant à la ronde des chapeaux renversés." Lucien Suel s'est fait connaître récemment du grand public avec trois romans où la poésie avait la part belle :...

Publié le 11/03/2014 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Mauvais juillettistes... Faux aoûtiens...

Si, comme moi, vous avez toujours eu du mal à trouver de grandes vérités métaphysiques dans la contemplation d'un parking de station balnéaire Si vous écrivez en douce de la poésie en slip de bain et que vous trouvez que ça vous fait ressembler à un poète en slip de bain, Si le concours de T-shirts mouillés du camping en serait presque à vous lire les poésies complètes d'Heredia en...

Publié le 26/07/2012 dans Peau de... par GregDamon | Lire la suite...

Blanche étincelle

"Vivre va prendre tout mon temps." En 2009, dans La patience de Mauricette nous avions fait la connaissance de cette femme extra-ordinaire, marquée par la souffrance ,mais qui avait trouvé refuge dans les mots et la poésie. Blanche étincelle nous propose ici son journal ,sans dates, d'une année de reconstruction. Mauricette a déménagé et, à la faveur d'une rencontre un peu magique...

Publié le 16/01/2012 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

La patience de Mauricette...en poche

"Je recycle la souffrance." Un cahier jaune où elle écrit pour sa thérapeute.Un panier vert dans lequel elle trimballe de drôles de trésors. La tentation serait grande de résumer Mauricette à ces deux objets. Mais quand elle disparaît de l'hôpital où on soigne sa santé mentale, son ami  Christophe Moreel va  prendre conscience de  la richesse de la personnalité de cette femme...

Publié le 02/07/2011 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Mort d'un jardinier

"...tu n'es plus connecté au serveur de la réalité ici et maintenant, tu glisses dans un autre monde, dans les débris de ton cerveau en capilotade..." Un jardinier, aimant autant les mots que les salades, est frappé d'un accident cardiaque dans son jardin. Tandis qu'il gît sur le sol, envisageant ainsi la réalité sous un autre angle, tous les artistes, écrivains , musiciens qu'il a aimés...

Publié le 20/06/2011 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

LUCIEN SUEL TRADUCTEUR DE JACK KEROUAC NOUS FAIT QUELQUES MOUES DE VEAUX

        L'activité de Lucien Suel est sans répit. L'infatigable est récompensé de ses peines, aussi de ses joies. Son vingt-troisième livre, Mort d'un jardinier , publié à La Table Ronde en 2008 vient de paraître en poche. C'est le numéro 5105 de la collection Folio Gallimard. Va-t-il se reposer ? Rien n'est moins sûr. Lucien Suel doit pourtant envisager...

Publié le 17/07/2010 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant