Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : lisbonne

Tags relatifs

Dernières notes

Extrait de mon roman CHARMES (une scène à Lisbonne)

Désormais, ma vie s’écoule entre Oyonnax et Lisbonne. Lorsque j’en ai assez d’entendre crépiter la pluie sur la toile de mon grand parapluie noir, j’abandonne quelques temps ma bourgade sans me décider à la quitter car je sais que lorsqu’on y est né, on finit toujours par y revenir, parfois piteusement. Mes séjours de promenades à Lisbonne sont certes de plus en plus longs mais d’un point...

Publié le 09/04/2022 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Un bref extrait de mon roman CHARMES (parution fin avril)

Le deuxième épisode bizarre me laissa dans un plus grand malaise. La rue déserte de mon hôtel baignait dans le crépuscule d’un ciel bleu foncé, profond, barré à l’horizon d’une bande turquoise qui alourdissait les contrastes entre l’éclairage jaune et la grande façade vert amande de l’immeuble d’en face. Je croisai une femme entre deux âges, corpulente, vêtue d’une blouse et portant un...

Publié le 22/04/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Fernando PESSOA

Suis ta destinée, Arrose les plantes, Aime les roses. Le reste est l’ombre D’arbres étrangers. La réalité Est toujours plus ou moins Que ce que nous voulons. Nous seuls sommes toujours Égaux à nous-mêmes. Vivre seul est doux, Vivre simplement, Toujours, est noble et grand, Sur les autels, en ex-voto Pour les dieux, laisse la douleur. Regarde la vie de loin. Ne l’interroge jamais. Elle ne...

Publié le 20/04/2021 dans elisabethleroy par Elisabeth | Lire la suite...

Vision fugitive

J’ai essayé bon nombre d’hôtels mais je descends régulièrement à la Casa de Sao Mamede, Rua da Escola Politecnica. C’est tout près du Principe Real où je lève les yeux vers les fenêtres de l’appartement de Jenkins acheté, dit-on, par un footballeur. Une même journée de septembre, après avoir flâné toute la matinée loin de l’hôtel, du côté du Campo de Ourique, je vécus un moment étrange. Ce...

Publié le 20/03/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Lisbonne en octobre

Puisque vous avez du temps, venez donc me voir à Lisbonne, cela me ferait plaisir. Nous parlerons. Je me demandais bien de quoi nous pourrions parler mais j’acceptai l’invitation. Jenkins voulait m’héberger mais j’ai toujours préféré l’hôtel où je me sens plus à l’aise. Ayant déjà séjourné à Lisbonne lors d’une ancienne escapade dans cet établissement, je réservai une chambre au VIP...

Publié le 15/03/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Fin de chantier

Cette photo que j'ai prise à Lisbonne il y a quelques années pourrait assez bien résumer l'un des thèmes du roman que j'ai commencé à écrire l'été dernier et auquel je vais bientôt ajouter le point final. Fin de chantier, ouf !     =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[...

Publié le 03/03/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Rue du lundi

Nous voilà bien  ! Au milieu des masques  ! Le nez collé contre l'asphalte.   Fâcheuse posture  ! Je ne suis pourtant pas seul à lever les yeux, à vouloir les garder ouverts sur les couleurs de l'air, les formes qu'il chérit.   Et l'on nous taxe de rêveurs, moi l'incurable des nuages, nous, inconsolables de la terre  !   Qui reconnaître ...

Publié le 07/02/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Ce qui est plus léger que moi me porte

Je vois mieux mon chemin en levant la tête L'air me guide mon pas m'écoute Le reflet me comprend Mes yeux prennent appui Le nuage ne m'égare pas Je me joue des signes Ce qui est plus léger que moi me porte   (En passant sous un mobile de Susumu Shingu installé au Parc des Nations à Lisbonne)   Texte : © Christian...

Publié le 24/01/2021 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Souvenir de l'Avent 2016 à Lisbonne

Ascenseur de Santa Justa (elevador do Carmo) le soir et la nuit (images ch. Cottet-Emard)     =4){Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;}document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[ "]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">');//--> Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par

Publié le 22/12/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Fernando Pessoa. Un cartulaire héraldique

Luc-Olivier d’Algange: Fernando Pessoa. Un cartulaire héraldique A André Coyné          L'idée d'Empire domine l'œuvre diverse de Fernando Pessoa. Le désir d'embrasser la multiplicité, de ressaisir les innombrables aspects de l'âme, d'être, enfin soi-même, le masque de toute vie et de toute chose, de s'en approprier l'essence par...

Publié le 10/11/2020 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant